En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

thé

(malais tēh ou chinois chā, peut-être par l'intermédiaire du néerlandais)

Théier
Théier

Feuilles de théier préparées pour faire une infusion.

Quelques heures après la cueillette, les feuilles du théier doivent être séchées ou traitées à la vapeur pour empêcher les dégradations par fermentation. Ce simple traitement, accompagné d'un conditionnement des feuilles, aboutit à des lots de thé vert. Les plus grosses quantités sont usinées pour aboutir à du thé noir. Après séchage à l'air libre pendant une quinzaine d'heures, les feuilles, flétries et molles, sont roulées mécaniquement avant de subir l'étape de la fermentation, qui dure quelques heures et permet le développement des arômes les plus subtils. Parmi les meilleurs thés au monde, les professionnels distinguent des « grands seigneurs » analogues aux crus du vin : les thés de Ceylan de la province d'Uva (Sri Lanka), le Darjeeling de l'Assam (Inde) et les thés du Yunnan (Chine).

L'Inde (885 000 t), la Chine (790 000 t) et le Sri Lanka (300 000 t) fournissent la majeure partie de la production mondiale de thé, qui dépasse 2,5 Mt. Le Kenya, l'Indonésie, la Turquie et le Japon sont les autres producteurs notables. Londres est le principal marché mondial et la consommation britannique demeure la plus importante.