En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Annam ou Trung Bô

Nha Trang
Nha Trang

Région centrale et la plus étroite du Viêt Nam, entre le Tonkin et la Cochinchine.

La chaîne annamitique ne laisse place qu'à d'étroites plaines côtières qui concentrent la quasi-totalité des populations vietnamiennes, essentiellement rurales (riziculture surtout). Les principales villes littorales, sont Huê et Da Nang. La situation explique la fonction de passage entre le Tonkin et la Cochinchine.

HISTOIRE

Le nom d'Annam fut donné par la Chine à l'ancien royaume vietnamien du Nam Viêt (vers 208-111 avant J.-C.), qu'elle occupa de 111 avant J.-C. à 939. Quand les Vietnamiens retrouvèrent leur indépendance, ils donnèrent à leur pays le nom de Dai Co Viêt (968). Le terme « Annam » réapparut en 1790 quand le roi usurpateur Quang Trung reçut l'investiture de la Chine, qui lui décerna le titre de roi d'Annam ; mais quand Gia Long monta sur le trône (1802), il reçut l'investiture sur le Viêt Nam. L'intervention militaire de Francis Garnier fut à l'origine du protectorat français d'Annam (1884). Après la création de l'Union indochinoise (1887), la France réorganisa le pays (1898) en deux protectorats, celui du Tonkin (au N.) et celui de l'Annam (au centre) et une colonie, la Cochinchine.