En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Sichuan

Province du Sichuan
Province du Sichuan

Province de la Chine centrale.

  • Superficie : 487 000 km2
  • Population : 80 417 528 hab. (recensement de 2010)
  • Capitale : Chengdu

L'une des provinces les plus peuplées de Chine, le Sichuan est aussi l'une des plus individualisées. L'ensemble de plaines et de collines, de 300 à 700 m d'altitude (appelé parfois « Bassin rouge » en raison du grès rouge qui y domine), qui forme le cœur de la province, est cerné de hautes chaînes : à l'O. les Alpes du Sichuan (7 590 m), peuplées de Tibétains, au S. le rebord des plateaux du Yunnan, au N. les Micang Shan. Cette situation abritée vaut au Bassin un climat très doux (8 °C en janvier à Chengdu) et une période végétative de 11 mois au moins. Il ne tombe que 1 m de pluie environ, et la luxuriance du Bassin n'est due qu'à une irrigation savante pratiquée (surtout à partir du Min Jiang) en captant au printemps les eaux de fonte des neiges et les crues annuelles d'été, grâce à un réseau de canaux millénaire, mais très modernisé récemment.

Les collines, découpées en terrasses, portent rizières en été et blé en hiver ; plus haut : patates et maïs en été, légumes ou blé en hiver. Le tabac, l'arachide et le colza tapissent les fonds, les mûriers, les théiers ou les orangers, les sommets. La plaine de Chengdu donne plusieurs récoltes par an. Cette plantureuse agriculture s'accompagne d'un artisanat riche et divers et d'une industrie moderne fondée sur quelques ressources notables : charbon, surtout, à l'O., fer dans le Bassin, sel gemme à Zigong, phosphates, cuivre, titane, gaz naturel à Neijiang et pétrole à Nanchong, sur le Jialing Jiang. Outre la grande base sidérurgique de Panzhihua, sur le Jinsha Jiang, la métropole du Sichuan, Chengdu, a reçu d'énormes infrastructures industrielles (sidérurgie, construction mécanique et équipement minier ; pétrochimie), la capitale possédant notamment des filatures de soie et des industries alimentaires.

Les nombreux cours d'eau dont la province tire son nom (« les Quatre Rivières ») portent quelques barrages ; le Yangzi Jiang, qui la traverse au S., est navigable depuis le confluent du Min Jiang. Le désenclavement de la province s'est fait par la grande voie ferrée vers le N. de Chengdu à Baoji et Xi'an.

Les sanctuaires du grand panda du Sichuan, situés dans les monts Qionglai et Jiajin, abritent plus de 30 % de la population mondiale de pandas géants, et s’étendent sur plus de 90 000 km2. Ils sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2006. Des sources thermales complètent le potentiel touristique.

Le Sichuan a été frappé le 12 mai 2008 par un séisme de magnitude 7,9 sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre était situé à environ 80 km à O.-N.-O. de Chengdu. Il a causé la mort de plus de 50 000 personnes, fait de nombreux blessés et d'immenses dégâts.