En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yunnan

Province du Yunnan
Province du Yunnan

Province de la Chine méridionale.

  • Superficie : 436 200 km2
  • Population : 45 966 766 hab. (recensement de 2010)
  • Capitale : Kunming

C'est la plus montagneuse des provinces chinoises : les sommets y dépassent 6 000 m à l'O., où se creusent les profondes vallées de la Salouen, du Mékong et du haut Yangzi Jiang. Le Yunnan central et oriental, d'altitude plus basse, demeure très disséqué, mais mérite plutôt le nom général de plateau ; de nombreux bassins avec des lacs et un karst de 56 000 km2 caractérisent cette partie de la province

L'originalité de la province réside surtout dans son climat tropical d'altitude : Kunming, à 1 900 m, a une moyenne annuelle de 16 °C (20 °C en juillet, 9,7 °C en janvier). Il tombe 1 170 mm de pluie par an, uniquement en été, tandis que l'hiver demeure sec et ensoleillé, d'où le nom de la province : « au sud des nuages » (du Sichuan). L'altitude, fortement contrastée, surtout à l'ouest, entraîne des paysages végétaux d'une grande variété (10 000 espèces y ont été recensées) et une agriculture à plusieurs étages : canne à sucre et coton jusqu'à 800 m, oranger jusqu'à 1 700 m, le thé et le riz s'élevant à 2 500 m, le blé et le tabac plus haut encore. Cette agriculture est le fait de peuples très variés, le Yunnan comptant 26 « minorités », avec une densité moyenne de 105 habitant au km2.

La sinisation du Yunnan a été tardive, et la tradition d'insoumission a perduré jusqu'au début du xxe s. Le « chemin de fer du Yunnan », de construction française, a été, jusqu'aux années 1950, le seul accès de type moderne ouvert à la région. Aujourd'hui, Kunming fait partie du réseau ferré transasiatique qui la relie non seulement à Guiyang et, de là, à Chongqing et au Guangxi, mais aussi au Viêt Nam et, dans les années à venir, au Laos et à la Birmanie. L'amélioration des communications a rendu les richesses naturelles et culturelles accessibles et a fait du tourisme un secteur important de l'économie du Yunnan.

L'agriculture permet des exportations, notamment de tabac et de thé. La culture du manioc, en vue de la production de biocarburant, se met en place. La métallurgie s'est développée à partir des ressources minières : zinc, cuivre,étain, houille et fer, et des industries artisanales dans les domaines du textile, de l'alimentation, du travail du bois et du marbre notamment.