Identifiez-vous ou Créez un compte

hydrographie

Partie de la géographie physique qui traite de la disposition dans l'espace des eaux marines ou douces.

L'hydrographie a deux domaines différents : elle étudie les cours d'eau (hydrologie fluviale) et les lacs (limnologie) ; elle détermine aussi la configuration des côtes et les profondeurs de la mer (domaines des ingénieurs hydrographes) ainsi que les eaux marines, l'amplitude des marées et des courants océaniques, etc. (océanographie).

Le réseau hydrographique dépend du climat, de l'importance des précipitations, mais aussi de la nature du sol : la densité est plus grande là où le sol est imperméable (réseau très ramifié, chevelu des rivières). Le tracé général du réseau est fonction de la structure géologique et du relief façonné par les agents d'érosion antérieurs (glaciers surtout). L'action des cours d'eau a pu aussi s'exercer sous des climats successifs donnant aux réseaux des caractères très différents de ceux d'aujourd'hui. Le tracé peut être dendritique ou en arête de poisson, orthogonal ou en treillis, en éventail, radial, parallèle. Il a des conséquences importantes sur le régime et sur les crues (bassin). Il est modifié par les captures dans le sens d'une adaptation à la structure.