En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amour

en chinois Heilong Jiang

Fleuve du Nord-Est de l'Asie, dont le bassin (1 843 000 km2) s'étend sur les territoires de la Chine, de la Mongolie et de la Russie.

L'Amour est formé de deux rivières, la Chilka, descendue des monts Iablonovyï, qui draine les plateaux de la région de Tchita en Transbaïkalie, et l'Argoun, qui prend sa source en Mongolie. Sa longueur mesurée à partir de la source de l'Argoun atteint 4 440 km. Il sert de frontière entre la Chine du Nord-Est et la Russie (Sibérie), jusqu'à la hauteur de Khabarovsk. Il se dirige ensuite vers le nord pour se jeter dans le détroit de Tatarie, en mer d'Okhotsk, au droit de la partie septentrionale de l'île de Sakhaline.

Le fleuve est alimenté par la fonte des neiges au printemps, puis par les pluies de mousson en été. L'étiage correspond à la saison froide.

Ses principaux affluents sont : sur la rive gauche, la Zeia, la Boureia, sur la rive droite, le Soungari, qui coule en territoire chinois, et l'Oussouri.

Les bassins du cours moyen de l'Amour sont des régions de culture. Ils constituent des étapes importantes sur la route Est-Ouest du sud de la Sibérie (itinéraire du chemin de fer transsibérien). Les potentialités de cette grande artère hydrographique n'ont été qu'imparfaitement mises en valeur en raison de la situation stratégique des régions traversées. Le trafic fluvial ne devient réellement important qu'en aval de Khabarovsk.