Identifiez-vous ou Créez un compte

Brésil

en portugais Brasil

Nom officiel : République fédérative du Brésil

Carton de situation - Brésil
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

État d'Amérique du Sud baigné à l'est par l'océan Atlantique, le Brésil est limité au nord par la Guyane, le Suriname, le Guyana et le Venezuela, au nord-ouest par la Colombie, à l'ouest par le Pérou, la Bolivie et le Paraguay, au sud-ouest par l'Argentine, au sud par l'Uruguay. C'est un État fédéral divisé en 26 États et un District fédéral.

Les divisions administratives du Brésil

DIVISIONS ADMINISTRATIVES DU BRÉSIL

Région ou unité fédérale

État

Superficie
(en km2)

Population (recensement de 2010)

Capitale

Nord

 

3 857 000

15 484 929

 

 

Acre

153 000

707 125

Rio Branco

 

Amazonas

1 564 000

3 350 773

Manaus

 

Pará

1 250 000

7 443 904

Belém

 

Rondônia

243 000

1 535 625

Porto Velho

 

Tocantins

277 000

1 373 551

Palmas

 

Amapá

140 000

648 553

Macapá

 

Roraima

230 000

425 398

Boa Vista

Nord-Est (Nordeste)

 

1 549 000

51 871 449

 

 

Alagoas

28 000

3 093 994

Maceió

 

Bahia

561 000

13 633 969

Salvador

 

Ceará

148 000

8 180 087

Fortaleza

 

Maranhão

329 000

6 424 340

São Luis

 

Paraába

56 000

3 753 633

João Pessoa

 

Pernambouc

98 000

8 541 250

Recife

 

Piauí

251 000

3 086 448

Teresina

 

Rio Grande do Norte

53 000

3 121 451

Natal

 

Sergipe

22 000

2 036 277

Aracaju

Sud-Est

 

925 000

77 656 762

 

 

Espírito Santo

46 000

3 392 775

Vitória

 

Minas Gerais

587 000

19 159 260

Belo Horizonte

 

Rio de Janeiro

44 000

15 180 636

Rio de Janeiro

 

São Paulo

248 000

39 924 091

São Paulo

Sud

 

578 000

27 022 098

 

 

Paraná

200 000

110 266 737

Curitiba

 

Rio Grande do Sul

282 000

10 576 758

Porto Alegre

 

Santa Catarina

96 000

6 178 603

Florianópolis

Centre-Ouest

 

1 592 000

13 677 475

 

 

Goiás

356 000

5 849 105

Goiânia

 

Mato Grosso

880 000

2 954 625

Cuiabá

 

Mato Grosso do Sul

350 000

2 404 256

Campo Grande

 

District fédéral de la capitale

5 814

2 469 489

Brasília

  • Superficie : 8 512 000 km2
  • Nombre d'habitants : 200 362 000 (estimation pour 2013)
  • Nom des habitants : Brésiliens
  • Capitale : Brasília
  • Langue : portugais
  • Monnaie : real brésilien
  • Chef de l'État : Dilma Rousseff
  • Chef du gouvernement : Dilma Rousseff
  • Nature de l'État : république à régime présidentiel
  • Constitution :
    • Adoption : 5 octobre 1988
    • Révisions : mai 1994, juin 1997
Pour en savoir plus : institutions du Brésil

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU BRÉSIL

Le Brésil occupe la moitié de la superficie et regroupe une part égale de la population de l'Amérique du Sud. La population brésilienne, dont la croissance s'est ralentie (1 % par an), est très composite, mêlant Blancs, Noirs, Indiens, Asiatiques, le plus souvent métissés. Elle se concentre pour environ 85 % dans les villes, dont une quinzaine dépassent le million d'habitants. Dans les grandes villes, où affluent les ruraux alors que sévit le sous-emploi, les bidonvilles se sont multipliés. La population est plus dense sur le littoral. L'intérieur (au N.-O., Amazonie forestière, chaude et humide ; plus à l'E. et au S., plateaux souvent arides et aux sols médiocres) est souvent vide, hors des sites miniers et des fronts de colonisation des routes transamazoniennes, à l'origine de la déforestation progressive de l'Amazonie.

L'agriculture emploie encore plus de 20 % des actifs. Le Brésil est le premier ou deuxième producteur mondial de café, d'agrumes, de sucre, de soja. L'élevage bovin est également développé. L'industrie bénéficie d'abondantes ressources minérales : fer surtout (ayant permis l'essor de la sidérurgie), bauxite, manganèse. L'industrie de transformation (automobile, électronique, chimie, électroménager) connaît un essor notable. Au niveau énergétique, le potentiel hydroélectrique est partiellement aménagé, l'exploitation pétrolière croît (gisements offshore notamment), et le Brésil développe la production de biocarburants.

Les atouts ne manquent donc pas, et plusieurs handicaps ont été surmontés (hyperinflation, dette extérieure), mais la croissance est freinée par une structure agraire archaïque (beaucoup de grandes propriétés sous-exploitées et une masse de paysans sans terre), les irrégularités climatiques aussi, la trop rapide augmentation de population. Aux inégalités sociales se superposent des contrastes régionaux de développement, notamment entre le Nordeste, souvent misérable, et les villes du Sud-Est, plus dynamiques.