Identifiez-vous ou Créez un compte

Afrique

[dossier]

Bénin, village lacustre de Ganvié
Bénin, village lacustre de Ganvié

Résumé du dossier

D’une superficie de 30 millions de km2 pour une population de 1,110 milliard d’habitants, l’Afrique est le continent le plus uniformément chaud. Si le manque d’eau explique le faible peuplement du Sahara et des déserts du Kalahari et de Namibie, les grandes et denses forêts équatoriales sont également peu peuplées. L’Afrique est néanmoins le continent dont la population croît au rythme le plus rapide, car la mortalité a baissé et, surtout, la natalité est très élevée : les moyens contraceptifs étant en effet peu utilisés du fait de leur prix, des traditions et de l’insuffisance de la scolarisation et donc de l’information. Cependant, la production alimentaire et industrielle ne progresse pas aussi vite que la population ; celle-ci se concentre autours des grandes agglomérations, qui croissent de façon anarchique. Les pays du Sahel sont les plus pauvres du continent et même de la planète et une grande partie de l’Afrique souffre du sous-développement. C’est le continent où l’espérance de vie à la naissance est la plus faible, du fait d’une mortalité infantile élevée, des famines récurrentes, du développement des épidémies (sida) et des guerres civiles. L’Afrique porte encore l’empreinte de l’héritage de l’époque coloniale, à laquelle a souvent fait suite un état de dépendance économique qui met les pays africains à la merci des fluctuations des cours des matières premières. Il existe néanmoins des raisons d’espérer : les États du nord et du sud du continent disposent de davantage d’infrastructures et le revenu par habitant y est supérieur.