En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Samori Touré ou Samory Touré

Chef malinké (Manyambaladougou, Guinée, vers 1830-N'Djolé 1900).

D'une lignée dioula bien enracinée dans le pays, il réforma la société malinké en édifiant sur le haut Niger de 1861 à 1881 un vaste empire militaire où le commerce était libre et efficacement protégé. En 1881, puis en 1885, il se heurta aux Français qui commençaient la conquête du Soudan, et traita avec eux en 1886-1887. Cependant, la politique d'islamisation forcée qu'il pratiqua de 1885 à 1888 et les intrigues de Gallieni provoquèrent l'insurrection d'une grande partie de son empire en 1888-1890. Après la reprise de l'offensive française (1891), Samory évacua son ancien domaine et conquit le nord de la Côte d'Ivoire et une partie du Ghana. Il fut arrêté par l'armée française en 1898, et exilé au Gabon.