soi

pronom personnel réfléchi de la 3epersonne

(latin se en position accentuée)

Définitions de soi


  • Forme accentuée de se (ne s'emploie guère que dans les phrases qui ont un sujet indéterminé on, chacun, personne, quelquefois avec un sujet nom de chose ou quand il n'y a pas de sujet personnel dans les fonctions de complément, d'attribut ; peut être renforcé par même, seul) : Que chacun travaille pour soi. Il faut tout faire par soi-même.
  • Synonyme de self.

Expressions avec soi



  • Cela va de soi,

    c'est évident, naturel.
  • De soi-même,

    spontanément.
  • En soi,

    par lui-même.

Synonymes de soi



Homonymes de soi


  • soie nom féminin
  • soient forme conjuguée du verbe être
  • sois forme conjuguée du verbe être
  • soit forme conjuguée du verbe être
  • soit conjonction

Difficultés de soi


  • EMPLOI

    Soi est souvent renforcé par même, auquel il se lie par un trait d'union : charité bien ordonnée commence par soi-même.

    À part soi (= en soi-même, dans son for intérieur) est une locution figée : faire des réflexions à part so ; il se demandait à part soi ce qu'il faisait là. À la première personne du singulier, on dit à part moi : je pensais à part moi que je n'étais pas à ma place.
    recommandation :
    Éviter d'employer cette locution avec un sujet au pluriel. Plutôt que *ils pensaient à part soi, il vaut mieux dire, au singulier : chacun pensait à part soi. Certains auteurs accordent à part soi et écrivent à part lui, à part elle, à part nous, à part eux. Cet accord est déconseillé.

    En soi (= de nature), aller de soi (= être évident) sont des locutions figées pouvant renvoyer à des sujets désignant des choses, au singulier ou au pluriel : des choses belles en soi ; ces raisonnements vont de soi.

    Soi / lui. → lui.

  • REGISTRE

    Soi-même pour lui-même, après un nom de personne déterminé, est familier ou plaisant : « Allô ! Monsieur Durand ? - Soi-même. »


Citations avec soi


  • Georges Moinaux, dit Georges Courteline (Tours 1858-Paris 1929)
    S'il fallait tolérer aux autres tout ce qu'on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable.
    La Philosophie de G. Courteline, Flammarion
  • Georges Adrien, dit Georges Darien (Paris 1862-Paris 1921)
    […] Je crois qu'il ne faut se laisser lier par rien, surtout par les serments qu'on se fait à soi-même. Ils coûtent toujours trop cher.
    Le Voleur, Stock
  • Claude Debussy (Saint-Germain-en-Laye 1862-Paris 1918)
    Être supérieur aux autres n'a jamais représenté un grand effort si l'on n'y joint pas le beau désir d'être supérieur à soi-même.
    Monsieur Croche, antidilettante, Gallimard
  • Jean Dutourd (Paris 1920-Paris 2011)
    Académie française, 1978
    Se calomnier soi-même est la grande tentation des âmes nobles.
    L'Âme sensible, Gallimard
  • Eugène Grindel, dit Paul Eluard (Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952)
    Marcher en soi-même est comme un châtiment : l'on ne va pas loin.
    Picasso bon maître de la liberté, VII , Cahiers de la poésie nouvelle
  • Charles Guillaume Étienne (Chamouilley, près de Saint-Dizier, Champagne, 1777-Paris 1845)
    Académie française, 1811 puis 1829
    On n'est jamais si bien servi que par soi-même.
    Brueys et Palaprat
  • Gustave Flaubert (Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880)
    Académie française, 1880
    Le comble de l'orgueil, c'est de se mépriser soi-même.
    Carnets
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    Face à l'événement, c'est à soi-même que recourt l'homme de caractère.
    Le Fil de l'épée, Plon
  • Julien Green (Paris 1900-Paris 1998)
    Académie française, 1971
    On est parfois horrifié de se découvrir soi-même en un autre.
    Journal, Plon
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    Ne songer qu'à soi et au présent, source d'erreur dans la politique.
    Les Caractères, Des jugements
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    On est quelquefois aussi différent de soi-même que des autres.
    Maximes
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Il se faut prêter à autrui et ne se donner qu'à soi-même.
    Essais, III, 10
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    La plus grande chose du monde, c'est de savoir être à soi.
    Essais, I, 39
  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    […] ce prolongement, cette multiplication possible de soi-même, qui est le bonheur […].
    À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs , Gallimard
  • Geert Groote dit Gérard le Grand (Deventer 1340-Deventer 1384)
    Qui livre un plus rude combat que celui qui s'efforce de se vaincre soi-même ?
    Imitation de Jésus-Christ, II, 18
    Quis habet fortius certamen, quam qui nititur vincere seipsum ?

    Commentaire
    Geert Groote est un des auteurs possibles, avec Thomas a Kempis, de l' Imitation de Jésus-Christ.

  • Sénèque en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe (Cordoue vers 4 avant J.-C.-65 après J.-C.)
    Être asservi à soi-même est le plus pénible des esclavages.
    Questions naturelles, préface du 3e Livre
    Sibi servire gravissima servitus est.
  • Épictète (Hiérapolis, Phrygie, vers 50-Nicopolis, Épire, vers 130 après J.-C.)
    C'est le fait d'un ignorant d'accuser les autres de ses propres échecs ; celui qui a commencé de s'instruire, s'en accuse soi-même ; celui qui est instruit n'en accuse ni autrui ni soi-même.
    Manuel, V (traduction J. Pépin)

Mots proches

Dans la locution « îles [britanniques] », faut-il mettre une majuscule à l'adjectif « britanniques » ?