estime

nom féminin

(de estimer)

Définitions de estime


  • Appréciation favorable que l'on porte sur quelqu'un, bonne opinion qu'on en a ; respect, considération : Il a forcé l'estime par son obstination.
  • Opinion favorable qu'on a de quelque chose : J'ai beaucoup d'estime pour ce qu'il a fait.
  • Calcul de la position approchée d'un navire, obtenue en combinant les routes suivies avec les distances parcourues sur chacune d'elles, en tenant compte de la vitesse du navire et des dérives dues aux vents et aux courants.

Expressions avec estime



  • À l'estime,

    au jugé, approximativement.
  • Baisser ou monter dans l'estime de quelqu'un,

    être moins ou plus apprécié par quelqu'un.
  • Estime de soi-même,

    satisfaction que l'on tire de n'avoir rien à se reprocher.
  • Succès d'estime,

    demi-succès d'une œuvre, louée par la critique, mais boudée par le grand public.
  • Tenir quelqu'un en grande estime,

    l'apprécier.

Citations avec estime


  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    L'importance sans mérite obtient des égards sans estime.
    Maximes et pensées
  • Bernard Le Bovier de Fontenelle (Rouen 1657-Paris 1757)
    On est rarement maître de se faire aimer, on l'est toujours de se faire estimer.
    Entretiens sur la pluralité des mondes
  • Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (Paris 1688-Paris 1763)
    Nous sommes plus jaloux de la considération des autres que de leur estime.
    La Vie de Marianne
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Sur quelque préférence une estime se fonde,
    Et c'est n'estimer rien qu'estimer tout le monde.

    Le Misanthrope, I, 1, Alceste
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Je pense avoir les opinions bonnes et saines ; mais qui n'en croit autant des siennes ? L'une des meilleures preuves que j'en aie, c'est le peu d'estime que je fais de moi.
    Essais, II, 17
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Ce qui m'a toujours beaucoup nui, c'est que j'ai toujours trop méprisé ceux que je n'estimais pas.
    Mes pensées
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Nous louons les gens à proportion de l'estime qu'ils ont pour nous.
    Mes pensées
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Il n'est pas nécessaire, parce que vous êtes duc, que je vous estime ; mais il est nécessaire que je vous salue.
    Discours sur la condition des grands, II
  • Jean Rostand (Paris 1894-Ville-d'Avray 1977)
    Académie française, 1959
    Les injustes dédains nous poussent à briguer d'indignes estimes.
    Pensées d'un biologiste, Stock
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    L'estime s'use comme l'amour.
    Réflexions et Maximes
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    Quand on sent qu'on n'a pas de quoi se faire estimer de quelqu'un, on est bien près de le haïr.
    Réflexions et Maximes
  • Ivan Alekseïevitch Bounine (Voronej 1870-Paris 1953)
    La jalousie, c'est un manque d'estime pour la personne qu'on aime.
    Le Sacrement de l'amour, II

Mots proches

Si l'on veut parler de la nation des Francs pendant le règne de Clovis, dit-on « nation… » :