oubli

nom masculin

(de oublier)

Définitions de oubli


  • Défaillance dans l'aptitude à se souvenir de quelque chose de précis : L'oubli des dates est fréquent.
  • Effacement, disparition des souvenirs et, en particulier, éloignement de certaines idées préoccupantes : Avec le temps vient l'oubli.
  • Disparition de la mémoire collective d'un groupe, etc. : Un écrivain tombé dans l'oubli.
  • Action, fait d'avoir oublié quelque chose, défaillance ponctuelle de la mémoire ou de l'attention : Réparer un oubli.
  • Fait de ne pas prendre en considération quelque chose que l'on doit faire et, en particulier, manquement aux règles, aux usages : Oubli des convenances.
  • Fait de ne plus tenir compte de quelque chose, de le pardonner : L'oubli des offenses.

Expressions avec oubli



  • Oubli à mesure,

    synonyme de amnésie antérograde.
  • Oubli de soi,

    renoncement à ses intérêts personnels.

Synonymes et contraires de oubli


Défaillance dans l'aptitude à se souvenir de quelque chose...

Contraire :

Effacement, disparition des souvenirs et, en particulier,...

Synonymes :

Contraires :

Action, fait d'avoir oublié quelque chose, défaillance ponctuelle...

Synonymes :

Fait de ne pas prendre en considération quelque chose que l'on...

Synonymes :

Contraires :

Fait de ne plus tenir compte de quelque chose, de le pardonner.

Synonymes :

Oubli à mesure

Synonyme :

  • amnésie antérograde.

Homonymes de oubli


  • oublie nom féminin
  • oublie forme conjuguée du verbe oublier
  • oublient forme conjuguée du verbe oublier
  • oublies forme conjuguée du verbe oublier

Citations avec oubli


  • Claude Aveline (Paris 1901-Paris 1992)
    L'absence de l'être aimé laisse derrière soi un lent poison qui s'appelle l'oubli.
    Et tout le reste n'est rien, Mercure de France
  • Jacques Bainville (Vincennes 1879-Paris 1936)
    Académie française, 1935
    Le pouvoir d'oublier, très fort chez les individus, l'est encore plus dans les sociétés humaines.
    Lectures, Fayard
  • Eugène Grindel, dit Paul Eluard (Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952)
    Nous vivons dans l'oubli de nos métamorphoses.
    Le Dur Désir de durer, Notre mouvement , Seghers
  • Julien Green (Paris 1900-Paris 1998)
    Académie française, 1971
    L'oubli est une grâce.
    Journal, Plon
  • Gabriel Joseph de Lavergne, comte de Guilleragues (Bordeaux 1628-Istanbul 1685)
    L'oubli me paraît une mort.
    Lettre, à Mme de La Sablière
  • Félicité de La Mennais (Saint-Malo 1782-Paris 1854)
    Si l'on peut en finir du passé avec l'oubli, on n'en finit pas de l'avenir avec l'imprévoyance.
    Mélanges religieux et philosophiques
  • François Mauriac (Bordeaux 1885-Paris 1970)
    Académie française, 1933
    Le meilleur que nous puissions attendre des hommes, c'est l'oubli.
    Bloc-notes, II , Flammarion
  • Alfred de Musset (Paris 1810-Paris 1857)
    À défaut du pardon, laisse venir l'oubli.
    Poésies, la Nuit d'octobre
  • Boris Vian (Ville-d'Avray 1920-Paris 1959)
    C'est les jeunes qui se souviennent. Les vieux, ils oublient tout.
    Les Bâtisseurs d'empire, L'Arche
  • Pedro Calderón de la Barca (Madrid 1600-Madrid 1681)
    Celle qui m'aime, je l'aime ;
    celle qui m'oublie, je l'oublie.

    A la que me quiere, quiero ;
    y a la que me olvida, olvido.

    El pintor de su deshonra, I, 14
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Le Temps, monseigneur, a sur le dos un sac où ce monstre géant d'ingratitude enfouit sans cesse des aumônes pour l'oubli.
    Time hath, my lord, a wallet at his back,
    Wherein he puts alms for oblivion,
    A great-sized monster of ingratitude.

    Troïlus and Cressida, III, 3, Ulysses

Mots proches

Un seul de ces noms double la consonne « r ». Lequel ?