En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pollinisation

Pollinisation par le vent
Pollinisation par le vent

Transport du pollen sur le stigmate, dont la surface, papilleuse et visqueuse, le retient.

La pollinisation est directe (autopollinisation) quand le pollen d'une fleur tombe sur le pistil de la même fleur, ce qui est très rare (épine-vinette). Elle est indirecte, ou croisée, quand le pollen est transporté sur les organes femelles d'une autre plante ; ce cas, général, est favorisé par le fait que les étamines d'un individu végétal sont mûres avant (protérandrie) ou après (protérogynie) le pistil. La pollinisation croisée est assurée par le vent, principalement chez les arbres, les graminées (plantes anémophiles), qui produisent d'énormes quantités de pollen ; par les insectes chez les plantes entomophiles, aux fleurs riches en nectar, parfumées et de vives couleurs. L'eau courante, les oiseaux, etc., jouent parfois un rôle. Enfin, l'homme pratique la pollinisation artificielle soit chez les espèces dioïques (dattier), soit en vue d'obtenir des hybrides.