En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ovaire

Ovaires de la tulipe et du pois
Ovaires de la tulipe et du pois

Glande génitale femelle, paire, symétrique, située de part et d'autre de l'utérus, produisant les gamètes femelles.

Partie de la fleur des angiospermes qui contient les ovules et qui, après fécondation, deviendra généralement le fruit. (L'ovaire des plantes n'est en rien l'homologue de celui des animaux.)

En zoologie

Les ovaires expulsent les gamètes femelles à des stades de maturation variés : ovocyte I chez les ascidies ou l'ascaris, ovocyte II chez les vertébrés, ovotide chez l'oursin. Il y a toujours deux ovaires chez les vertébrés (mais l'un d'eux régresse à l'âge adulte, chez les oiseaux).

Pour en savoir plus, voir l'article ovaire [médecine].

En botanique

L'ovaire est un organe creux, résultant de la soudure des bords d'un ou de plusieurs carpelles. Il constitue la base du pistil et il est directement surmonté par le style et le stigmate. Lorsqu'il est aussi surmonté par les étamines et le périanthe, il est dit infère ou adhérent, sinon il est supère ou libre. L'ovaire peut être divisé en plusieurs loges (une par carpelle). La placentation, c'est-à-dire l'insertion des ovules sur les parois de l'ovaire, varie selon les familles.