En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

glande

Glandes endocrines
Glandes endocrines

Organe animal ou végétal dont les cellules produisent une sécrétion.

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINE

Une glande est constituée d'un type de tissu appelé épithélium, de même nature que la couche superficielle de la peau (épiderme) et des muqueuses. Elle puise dans le sang les substances élémentaires dont elle se sert pour accomplir ses fonctions de sécrétion, c'est-à-dire la synthèse d'une substance chimique qui lui est propre, et aussi l'évacuation de cette substance, qui est utilisée par des tissus, par des organes ou par l'ensemble de l'organisme. La sécrétion d'une glande peut être soit exocrine, soit endocrine.

Les glandes endocrines, c'est-à-dire à sécrétion interne, rejettent la substance produite, appelée hormone, dans le sang. L'hormone peut alors, en diffusant par voie sanguine dans l'organisme, agir sur un ou plusieurs organes cibles. L'hypophyse, la thyroïde, les parathyroïdes, les surrénales et les ovaires sont des glandes endocrines.

Pour en savoir plus, voir les articles endocrine, endocrinologie, système endocrinien.

Les glandes exocrines, c'est-à-dire à sécrétion externe, rejettent la substance produite à l'extérieur soit directement (à la surface de la peau), soit indirectement (dans le tube digestif, les bronches, les voies génitales ou urinaires). Elles sont souvent munies d'un canal excréteur. Les glandes salivaires, sudoripares et lacrymales sont des glandes exocrines.

Pour en savoir plus, voir l'article exocrine.

Certaines glandes sont à la fois endocrines et exocrines. Ainsi, le pancréas sécrète à la fois des enzymes digestives, rejetées par un canal dans l'intestin, et des hormones (dont l'insuline), rejetées dans le sang.