En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

nouveaux pays industrialisés (NPI)

Pays en développement (P.E.D.) qui ont connu, à partir des années 1970, une croissance spectaculaire, notamment sous l'effet de l'industrialisation de leur économie (Corée du Sud, Hongkong, Singapour, Taïwan). [Synonyme : « Dragons asiatiques ».]

ÉCONOMIE

Dans les années 1990, le terme N.P.I. s’étend à d'autres pays en développement qui connaissent à leur tour un processus similaire de changement. Il est ainsi appliqué aux « bébés tigres » d'Asie du Sud-Est (Malaisie, Thaïlande) et à quelques pays d'Amérique latine (Mexique, Brésil).

Caractéristiques

La croissance économique des N.P.I. asiatiques a été très forte, non seulement au cours des années 1960 et 1970 (souvent plus de 6 à 7 % par an), mais aussi durant les années 1980 et 1990 (environ 5 %). L'industrialisation a été le levier essentiel de la transformation. L'appareil industriel s'est considérablement accru et diversifié, depuis les industries de base (sidérurgie, pétrochimie) ou les industries de main-d'œuvre (textile, confection, agroalimentaire) jusqu'aux industries de haute technologie (électronique, informatique, robotique). De grands groupes industriels ont été constitués. La production a été largement tournée vers l'exportation. Il en a résulté un puissant développement commercial et une forte activité portuaire. La croissance du secteur tertiaire a été tout aussi remarquable : Hongkong et Singapour sont devenus des places financières majeures.

Le développement économique a bouleversé les structures sociales locales en provoquant la formation d'une large couche moyenne assez différenciée. Le changement démographique a été tout aussi rapide : la mortalité a beaucoup reculé et la fécondité a fortement baissé. Le niveau d'instruction de la population s'est amélioré assez rapidement.

Le plein-emploi est assuré et le niveau de vie s'est accru pour les couches favorisées et intermédiaires. Le produit national brut par habitant donne à ces pays un classement très honorable, plus très éloigné de celui des nations riches (plus de 15 000 dollars par an pour les plus favorisés).

Facteurs favorables

L'essor économique des N.P.I. est avant tout lié à un ensemble de facteurs géopolitiques.

Considérés comme des avant-postes du monde occidental face au monde communiste, les quatre Dragons asiatiques ont choisi précocement et fermement la voie du libéralisme économique. Ils ont adopté très tôt des mesures favorables aux investissements étrangers, aux entreprises, aux exportateurs et à la formation de conglomérats. Ils ont bénéficié d'une importante aide des États-Unis et du concours d'organismes internationaux de financement tels que la Banque mondiale. Du fait de la « confiance » qu'ils inspiraient, ils ont attiré d’importants capitaux venant des pays occidentaux, du Japon et des communautés chinoises d'outre-mer.

Le coût social a toutefois été élevé : temps hebdomadaire de travail très long, salaires restés longtemps faibles, cadences intensives et répression sévère de toute action revendicative.