En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mondialisation

[dossier]

Création de l'O.M.C.
Création de l'O.M.C.

Résumé du dossier

Le terme de « mondialisation » se définit comme une internationalisation de l’économie par les échanges, qui doit permettre d’ouvrir les marchés à tous et de favoriser le développement économique. Cette révolution a été provoquée par l’accroissement des moyens de diffusion des marchandises, des capitaux et des informations. En outre, l’effondrement du modèle économique des pays socialistes et l’introduction du capitalisme dans de nombreux pays en développement ont mis fin aux divisions géopolitiques traditionnelles. La conception, la fabrication, la commercialisation des produits ne sont plus pensées à l’échelle d’une région ou d’un État, mais à celle de la planète toute entière. L’essentiel de la production est assuré par des firmes multinationales, que la recherche d’une main-d’œuvre à bon marché amènent à délocaliser leurs unités de production dans les pays en développement. L’énorme majorité de ces firmes provient de la « Triade » (États-Unis, Europe et Japon) et de leurs associés (Canada, Corée du Sud, etc.). Aucune partie du monde ne peut ignorer cette nouvelle donne, ni s’affranchir de la mise en concurrence des économies. Si certains pays (Chine, Inde, Brésil), qui disposent de matières premières et d’une main-d’œuvre nombreuse et bon marché, peuvent tirer profit du nouveau modèle économique, à condition qu’ils puissent produire localement des produits plus élaborés, il n’en va pas de même d’une multitude de pays pauvres, qui voit s’accroître les inégalités.