En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

absorption

(latin ecclésiastique absorptio)

Absorption par un végétal
Absorption par un végétal

Pénétration de liquides ou de gaz dans un organisme vivant à travers une paroi perméable pour eux.

BIOLOGIE

Chez l'homme et les animaux, l'absorption d'aliments ou de gaz respiratoires à travers la peau est très limitée, mis à part la respiration cutanée de la grenouille. L'oxygène contenu dans l'air ou dans l'eau est absorbé à travers une paroi respiratoire (poumons, branchies) ou directement par les cellules (trachées des insectes).

Les aliments sont absorbés, après une digestion préalable (→ absorption intestinale), à travers la paroi intestinale. Chez les plantes terrestres, ce sont les surfaces foliaires qui absorbent le gaz carbonique et l'oxygène, tandis que les racines absorbent l'eau et les sels minéraux ; les plantes aquatiques et les mousses absorbent tout par les feuilles. Ce sont des processus actifs, contrevenant parfois aux lois de l'osmose, qui permettent à l'absorption d'assurer la fixité, au moins relative, et la spécificité du milieu intérieur (sang ou sève) de chaque espèce, milieu dans lequel chaque cellule puise aliments et oxygène par une absorption cellulaire, elle aussi active et sélective.

Voir aussi absorption cutanée [médecine].