En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

osmose

(grec ôsmos, impulsion)

Transfert d'eau d'une solution diluée (hypotonique) vers une solution concentrée (hypertonique) au travers d'une membrane semi-perméable (perméable à l'eau, mais non aux grosses molécules en solution).

Dans les organismes vivants, des transferts d'eau par osmose s'effectuent en permanence à travers la membrane des cellules. En effet, les cellules des animaux pluricellulaires exigent des conditions de vie stables : le milieu intérieur dans lequel elles baignent ou qui circule dans les vaisseaux assure cette stabilité. Il maintient autour des cellules des conditions d'environnement favorable (teneur en oxygène, en gaz carbonique et en substances nutritives). L'osmorégulation permet également, par l'intermédiaire de divers mécanismes, de maintenir constante la concentration en sels minéraux (sodium, potassium, chlore, etc.). Les exigences et les moyens de maintenir cette constance osmotique sont différents d'un milieu de vie à un autre. Ainsi, en eau douce, l'eau a tendance à pénétrer dans le milieu intérieur et les ions à sortir par diffusion. Pour maintenir son milieu intérieur constant, le poisson doit donc sécréter une urine abondante. En eau de mer, le phénomène est inverse. Les poissons boivent beaucoup, ne rejettent pas d'urine et éliminent les ions par les branchies.

La pression osmotique, exprimée en millimètres de mercure, représente la facilité avec laquelle une solution attire l'eau par osmose. Elle est proportionnelle à la concentration de la solution.