En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

locomotion

(du latin motio, -onis, mouvement)

Pattes d'espèces animales
Pattes d'espèces animales

Fonction des êtres vivants, et principalement des animaux, par laquelle ils assurent activement le déplacement de leur organisme tout entier.

Caractéristiques

Coûteuse en énergie, la locomotion exige une déformation répétée du corps et souvent l'accrochage temporaire au point de la surface extérieure sur lequel s'exerce la pression (ou la traction). Le mouvement d'un être vivant est la résultante de trois forces : son poids qui l'attire vers le bas, la réaction du milieu qui l'empêche de s'enfoncer ou qui freine son mouvement (frottements, résistance de l'air ou de l'eau) et, enfin, la force dynamique qui produit le mouvement. Le jeu des protéines contractiles, actine et myosine, constitue le seul moteur du mouvement des animaux unicellulaires. Les pluricellulaires intègrent cette contraction protéique initiale dans des structures spécialisées (muscles, squelette et tendons).

La locomotion aquatique

Dans la nage ramée, les membres sont utilisés pour pousser l'eau par saccades. De nombreux animaux pratiquent une nage par ondulation, en utilisant leur corps pour se déplacer. La nage par réaction consiste en l'éjection brutale d'une masse d'eau par l'animal. Il existe encore des nages particulières telles celle des unicellulaires, par battements de cils ou de flagelles.

La locomotion en milieu terrestre

Pour réaliser la marche et la course, les appendices se soulèvent alternativement et retombent au sol avec un tempo et une chorégraphie qui déterminent l'allure. Sauterelles, grenouilles ou kangourous se déplacent en pratiquant le saut. De nombreux animaux dépourvus d'appendices locomoteurs pratiquent la reptation.

La locomotion en milieu aérien

Légèreté, puissance et aérodynamisme sont nécessaires au vol. Ce sont les conditions à remplir pour vaincre la gravité, se propulser et se diriger. La sustentation, qui s'oppose à la pesanteur, est réalisée par la force de portance due à la résistance de l'air.