En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

vol

Action de voler ; suite de mouvements d'ailes coordonnés au moyen desquels les oiseaux, les insectes se soutiennent dans les airs et s'y déplacent.

ZOOLOGIE

Vol des oiseaux

Il est favorisé par une faible densité corporelle (plumage, sacs aériens), une forme aérodynamique, de puissants muscles alaires, des ailes et une queue au plumage étendu et réglable. On distingue le vol ramé, où les ailes, par de rapides battements, prennent appui sur l'air, et le vol plané, où, les ailes étendues, l'oiseau glisse sur l'air, s'élevant dans les courants ascendants ou demeurant au point fixe. Le vol bourdonnant des colibris, semblable à celui des insectes, leur permet de stationner en l'air et de se déplacer latéralement.

Vol des insectes

Il est toujours de type bourdonnant (de 9 à 1 000 battements par seconde) ou ramé, sauf peut-être chez les grandes libellules. Certains insectes (sphinx, æschne, taon) atteignent une vitesse de 55 km/h. Les criquets migrateurs parcourent en vol d'énormes distances.

Autres animaux volants

Les chauves-souris volent en « battant des mains », leur membrane alaire étant tendue entre leur flanc et quatre doigts démesurément développés. Les autres animaux dits « volants » (exocet, pétaure, etc.) ne font que planer en descendant.