En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

squelette

(grec skeleton, de skeletos, desséché)

Squelette de l'homme
Squelette de l'homme

Charpente osseuse du corps de l'homme et des animaux.

ANATOMIE HUMAINE

Structure du squelette humain

On distingue :
• une colonne médiane, la colonne vertébrale, ou rachis, composée de vertèbres ;
• les côtes, qui s'articulent en arrière avec la colonne vertébrale, en avant avec le sternum, l'ensemble constituant le thorax ;
• le crâne, qui s'articule avec l'extrémité supérieure de la colonne vertébrale ;
• les membres supérieurs (bras, avant-bras, main), rattachés au thorax par la ceinture scapulaire (clavicule et omoplate) ;
• les membres inférieurs (cuisse, jambe, pied), rattachés à la colonne vertébrale à la hauteur du sacrum par la ceinture pelvienne (formée des deux os iliaques) ;
• le bassin, constitué par la ceinture pelvienne et le sacrum ;
• en haut et en avant du cou, au-dessus du larynx, un os isolé, l'os hyoïde.

Les os du squelette sont au nombre de 200, sans compter les osselets de l'oreille, les sésamoïdes (petits os arrondis, intercalés dans le trajet d'un ligament articulaire dont ils facilitent le jeu) et les os wormiens (petits os surnuméraires se développant entre les os de la voûte crânienne).

Pathologies du squelette humain

Les os du squelette peuvent être le siège de tumeurs, d'infections (ostéomyélite), de lésions dégénératives (arthrose) ou inflammatoires (arthrite), de traumatismes (fracture, luxation). Ils peuvent être malformés ou absents, anormalement soudés (lombalisation, sacralisation), raccourcis. Ils peuvent enfin s'agencer les uns par rapport aux autres de façon anormale (cyphose, scoliose).

ZOOLOGIE

Chez les invertébrés, les animaux aquatiques dépourvus de tout squelette rigide assurent leur fermeté à l'aide d'un hydrosquelette. À celui-ci, présent chez tous les animaux, peuvent s'ajouter diverses pièces dures : spicules, carapace, coquille, cuticule, polypier, plaques des échinodermes, etc. Chez les vertébrés, outre les pièces dures externes : dents, écailles, griffes, sabots, carapace (tortues, etc.), on distingue un endosquelette profond, qui passe toujours par un stade cartilagineux, puis devient osseux dans la plupart des groupes, et un exosquelette qui, résulte d'une ossification directe du tissu conjonctif dermique (ossification dermique).