En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cartilage

Constituant des os, qui représente avant la naissance la quasi-totalité du squelette et qui subsiste en petite quantité chez l'adulte, en particulier aux articulations.

MÉDECINE

Le cartilage est un tissu conjonctif qui constitue le squelette chez l'embryon, et qu'on trouve en petite quantité chez l'adulte, notamment au niveau des surfaces osseuses de certaines articulations. (P.N.A. cartilago)

Différents types de cartilage

Le cartilage de conjugaison se trouve dans les os longs. Il sépare la diaphyse (corps de l'os) de l'épiphyse (extrémité renflée de l'os). Il n'existe que chez l'enfant et joue un rôle déterminant dans la croissance osseuse, grâce à un mécanisme appelé ossification enchondrale. L'ossification terminée, il disparaît à l'âge adulte.

Le cartilage élastique se trouve dans le pavillon de l'oreille, dans l'épiglotte, dans les anneaux de la trachée et des bronches. Il est mou, semblable à du caoutchouc.

Le cartilage fibreux, ou fibrocartilage, est un constituant des ménisques du genou, des disques intervertébraux, des côtes, du sternum et de la symphyse pubienne. Il contient du collagène dur, dense et très solide.

Le cartilage hyalin est un tissu blanc, nacré, élastique, qui recouvre les surfaces osseuses des articulations (genou, coude, poignet) ; grâce à ses propriétés d'amortissement et à son coefficient de glissement remarquable, il favorise les mouvements des extrémités osseuses. Son épaisseur est fonction de la pression supportée par l'articulation. Par exemple, l'épaisseur moyenne du cartilage des genoux est de 7 millimètres. Le cartilage hyalin permet d'amortir les chocs en répartissant les pressions sur toutes les surfaces articulaires. Par ailleurs, il existe entre les deux surfaces cartilagineuses d'une articulation une pression légèrement négative qui les maintient en contact. Si l'on tire fortement sur une articulation, en particulier celle des doigts, les deux surfaces cartilagineuses se décollent, provoquant un bruit caractéristique. De même, le craquement du rachis, obtenu lors d'une manipulation vertébrale, est dû au décollement des surfaces cartilagineuses et n'a aucune vertu thérapeutique particulière.

Le cartilage articulaire est un tissu vivant dont les cellules, les chondrocytes, assurent le renouvellement en associant la destruction du cartilage ancien (chondrolyse) et l'élaboration de cartilage nouveau (chondroformation).

Pathologies du cartilage

Dans l'arthrose, la chondrolyse domine par périodes et provoque l'amincissement du cartilage. Certaines maladies infectieuses, tumorales ou inflammatoires, ou des maladies osseuses comme l'ostéochondrite ou la chondrocalcinose, provoquent une altération du cartilage.

Le cartilage s'use avec l'âge. Un cartilage usé est caractéristique d'une arthrose ou d'une arthrite : dans l'arthrose, l'épaisseur du cartilage diminue dans la zone de lésion ; dans l'arthrite, l'inflammation atteint l'ensemble des surfaces articulaires. Les chondrocytes n'assurent plus le renouvellement du cartilage régulièrement.

Enfin, en cas de rupture de ménisque, le tissu cartilagineux, dépourvu de vaisseaux, ne se cicatrise pas.

Voir aussi : articulation, chondrite.

ZOOLOGIE

Le cartilage constitue seul le squelette des poissons non-osseux ou chondrichtyens (requins, raies), et partiellement celui des chondrostéens (esturgeon).