En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mollusque

(latin scientifique molluscum, du latin classique mollusca, noix à écorce molle)

Poulpe
Poulpe

Animal invertébré, à corps mou, comme un escargot, une huître, un poulpe. (Les mollusques forment un vaste embranchement.)

Majoritairement aquatiques, les mollusques peuplent surtout les mers et océans, mais il existe aussi des espèces d'eau douce. Certains ont conquis le milieu terrestre, comme les escargots et les limaces. On en connaît environ 70 000 espèces, mais leur nombre total serait compris entre 100 000 et 200 000 espèces.

Classification des mollusques

On distingue sept classes actuelles de mollusques, dont les trois plus importantes sont celle des gastéropodes (escargots, limaces…), celle des lamellibranches ou bivalves (moules, huîtres…) et celle des céphalopodes (seiches, pieuvres…). Les autres mollusques sont les aplacophores (chaetodermes), les polyplacophores (chitons), les monoplacophores (néopilina) et les scaphopodes (dentales).

Anatomie

Le corps des mollusques peut être divisé en trois régions : la tête, le pied et la masse viscérale. La tête renferme une partie importante des centres nerveux. Le pied forme une masse musculeuse de rôle variable : il permet de ramper chez l'escargot, de s'enfouir chez le couteau, ou encore de nager chez la pieuvre (les tentacules résultent de l'évolution du pied). La masse viscérale contient tous les organes. Son tégument dorsal, le manteau, sécrète la coquille et délimite une cavité générale, la cavité palléale. Celle-ci est le siège, chez toutes les espèces aquatiques, d'une circulation permanente de l'eau, qui apporte l'oxygène aux branchies. Elle permet également d'évacuer les déchets et d'expulser les cellules sexuelles (gamètes) à l'extérieur. Le sang n'est pas enfermé dans un appareil circulatoire clos ; il circule dans quelques vaisseaux, mais également au milieu d'espaces appelés lacunes. Il est propulsé par le cœur, qui comprend un ventricule et, selon les cas, une ou deux oreillettes.

La coquille

Formée de calcaire, elle existe chez les plupart des mollusques. Chez certaines espèces comme l'escargot, elle est bien développée et joue à la fois un rôle de protection et de soutien du corps. Chez d'autres, elle épouse la forme du manteau et forme deux valves qui recouvrent tout le corps (moule). Un certain nombre d'espèces sont totalement dépourvues de coquille externe. C'est le cas de la seiche ou de certaines limaces. Lorsqu'elle est faite de lamelles épaisses et rectilignes, la coquille est blanc opaque. Si, en revanche, les lamelles sont fines et ondulantes, elle prend un aspect irisé. La perle que l'on trouve dans certains coquillages est constituée de nacre irisée qui enrobe tout corps étranger insinué entre coquille et manteau.