En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

horticulture

(du latin hortus, jardin)

Champ de lavande
Champ de lavande

Branche de l'agriculture comprenant la culture des légumes, des fleurs, des arbres et des arbustes fruitiers et d'ornement.

L'horticulture se divise en deux grandes branches : l'horticulture vivrière ou comestible, qui comprend les cultures légumières de plein champ, maraîchères ou potagères ainsi que l'arboriculture fruitière ; et l'horticulture ornementale ou non comestible, qui comprend la production de plantes en pots, plantes à massifs et fleurs coupées sous abri, l'arboriculture d'ornement, les pépinières et la production de plantes bulbeuses.

L'horticulture se caractérise par la diversité de ses productions et des produits, le plus souvent périssables, qui en découlent. Elle connaît de profondes évolutions liées à l'internationalisation des marchés (diminution des coûts de production, recherches de débouchés à l'exportation), au poids croissant des circuits modernes de distribution et aux demandes de la société (protection de l'environnement et économie des ressources naturelles, sécurité des aliments, qualité nutritionnelle et esthétique des produits).

Des compromis doivent donc être trouvés pour répondre à ces nouvelles exigences du fait des particularités des productions horticoles, en particulier leurs systèmes de culture généralement artificialisés (certaines caractéristiques du sol ou du climat sont volontairement modifiées pour améliorer la productivité), intensifs (cas des cultures maraîchères) et consommateurs de main-d'œuvre (par exemple, opérations de taille et récolte en arboriculture fruitière).

L'immense majorité des arbres et arbustes ornementaux appartiennent au groupe des plantes à fleurs (ou angiospermes) ou à celui des gymnospermes (sapin, par exemple). Les arbres et arbustes d'ornement sont soit des espèces indigènes, soit des espèces exotiques, les unes et les autres étant éventuellement modifiées par la sélection génétique.