Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Définitions de jeu

 jeu

nom masculin

(latin jocus, plaisanterie)


  • Activité d'ordre physique ou mental, non imposée, ne visant à aucune fin utilitaire, et à laquelle on s'adonne pour se divertir, en tirer un plaisir : Participer à un jeu.
  • Activité de loisir soumise à des règles conventionnelles, comportant gagnant(s) et perdant(s) et où interviennent, de façon variable, les qualités physiques ou intellectuelles, l'adresse, l'habileté et le hasard : Jeu d'adresse. Jeu télévisé. Jeux d'argent. Jeux de cartes. Tricher au jeu.
  • Ensemble des différents jeux de hasard, en particulier ceux où l'on risque de l'argent : Se ruiner au jeu.
  • Ensemble des règles qui régissent un divertissement organisé : Se conformer au jeu.
  • Lieu où se pratiquent certains jeux ; espace délimité où la partie doit avoir lieu : Balle qui est sortie du jeu.
  • Ensemble des éléments, des instruments nécessaires à la pratique d'un jeu : Les 32 pièces d'un jeu d'échecs. Un jeu de 52 cartes.
  • Ensemble des cartes, des jetons, des lettres, etc., distribués à un joueur : Montrer son jeu. Avoir un mauvais jeu.
  • Action ou manière de jouer, de pratiquer un divertissement organisé, un sport, de conduire une partie, un match : Joueur de tennis au jeu puissant. La ligne d'avants a un jeu rapide.
  • Manière dont un exécutant se sert de son instrument, dont un acteur joue ou interprète un rôle : Le jeu brillant d'un pianiste.
  • Manière d'agir de quelqu'un, d'un groupe en vue d'obtenir un résultat : Le jeu subtil d'un négociateur.
  • Action, attitude de quelqu'un qui n'agit pas sérieusement, qui cède au caprice ou à la fantaisie : Contredire son interlocuteur par jeu.
  • Manière dont quelqu'un use de quelque chose, en particulier de ses moyens physiques, en vue d'obtenir un résultat : Jeu de jambes d'un boxeur.
  • Littéraire. Ensemble des mouvements des choses ou des êtres produisant un effet agréable ou curieux, ou libre exercice de quelque chose : Le jeu des vagues, de la lumière. Les jeux du rêve.
  • Mouvement régulier d'un mécanisme d'un organe : Jeu du piston dans le cylindre.
  • Fonctionnement normal d'un système, d'une organisation, des éléments d'un ensemble : Le jeu de l'offre et de la demande. Par le jeu des circonstances.
  • Intervalle entre deux pièces, deux surfaces : Il y a trop de jeu.
  • Latitude laissée à quelqu'un dans son action : Laisser du jeu dans un emploi du temps.
  • Ensemble d'objets similaires destinés au même usage : Un jeu de clefs.
  • Droit
    1. Contrat aléatoire par lequel les parties s'engagent réciproquement à un paiement en espèces ou en nature à celle d'entre elles qui obtiendra un résultat dépendant d'un fait à accomplir.
    2. Toute opération financière dont le résultat est indépendant de l'activité de la personne qui l'accomplit.
  • Mécanique
    1. Dans un assemblage, intervalle séparant les surfaces de deux pièces en regard (jeu positif). [En horlogerie, on dit aussi ébat.]
    2. Dans un serrage, mesure de la déformation des pièces par rapport à leur position à l'état libre (jeu négatif).
  • Musique
    1. Totalité des cordes tendues sur un instrument.
    2. Sur un clavecin, ensemble des cordes pincées par une série de sautereaux. (Un clavecin moderne comprend six jeux qui permettent d'obtenir des changements contrastés d'intensité et de timbre.)
  • Pêche
    Ligne de fond munie d'un nombre plus ou moins grand d'hameçons. (S'emploie surtout au pluriel.)
  • Sports
    1. Au tennis, division d'un set. (Pour remporter un jeu, le joueur doit gagner, au minimum, quatre points.)
    2. À la pelote basque, chacune des divisions d'une partie.
    3. Manière d'utiliser ou de mouvoir une partie du corps : Un bon jeu de jambes.
  • Théâtre
    Forme dramatique du Moyen Âge.