Accueil > langue française > dictionnaire > haut adj. - haut adv.

*haut, haute

adjectif

(latin populaire *haltus, du latin classique altus, avec l'influence du germanique *hôh)

  • 1. Qui a telle dimension dans le sens vertical : Un mur haut de trois mètres. Sa maison est moins haute que la nôtre.

    Synonyme :

    grand

  • 2. Qui a une grande dimension dans le sens vertical par rapport à une valeur de référence : Un homme de haute taille.

    Synonymes :

    élancé - élevé

    Contraires :

    aplati - bas - court - écrasé - petit

  • 3. Qui est situé à un niveau plus élevé que le niveau habituel : Porter une robe à taille haute.
  • 4. Se dit de la partie supérieure, la plus élevée de quelque chose, de ce qui se situe dans cette partie : La partie haute d'un arbre.

    Synonyme :

    culminant

    Contraire :

    inférieur

  • 5. Se dit, par opposition à bas, de la partie d'une région qui est la plus éloignée de la mer ; de la partie d'un massif montagneux qui a la plus grande altitude ; de la partie d'un cours d'eau qui est la plus proche de la source ; de la partie d'une époque qui est la plus reculée dans le temps : La haute Normandie. Le haut Moyen Âge.

    Synonymes :

    éloigné - reculé

    Contraire :

    bas

  • 6. Se dit d'un son élevé dans l'échelle musicale : Il a la voix très haute.

    Synonymes :

    éclatant - fort - perçant - puissant - retentissant - ronflant - vibrant

    Contraires :

    amorti - caverneux - étouffé - grave - inaudible - sépulcral

  • 7. Qui atteint un niveau élevé en grandeur, en intensité, en valeur, etc. : À haute température.

    Synonymes :

    considérable - élevé - important

    Contraires :

    humble - inférieur - infime - ordinaire - petit

  • 8. Qui est d'un degré, d'un niveau élevé dans une hiérarchie donnée ou dans une échelle de valeurs : Des études de haut niveau. La haute finance.

    Synonymes :

    édifiant - exemplaire - noble - relevé - soutenu - sublime - supérieur

    Contraires :

    banal - familier - infâme - quelconque - trivial - vil - vulgaire

  • 9. Qui est très grand, très important : Des calculs d'une haute précision.

    Synonyme :

    supérieur

    Contraires :

    faible - insuffisant - médiocre - modeste - modique - moyen

*haut

adverbe

  • 1. En un endroit, à un niveau élevé : L'avion vole haut dans le ciel.
  • 2. À haute voix, sans baisser la voix (souvent précédé de l'adverbe tout) : Il a dit tout haut ce que chacun pensait. Parler haut.
  • 3. Sur un ton haut, dans l'aigu : Prendre un chant trop haut.

    Synonyme :

    fort

  • 4. En un point reculé du temps ; anciennement, loin : Aussi haut qu'on puisse remonter.

    Synonyme :

    loin

  • 5. Franchement, sans détours, sans ambages ou publiquement : Il a parlé haut et clair.

    Synonymes :

    hautement - nettement - ouvertement - publiquement

  • 6. À un haut degré dans l'échelle sociale, dans une échelle de valeurs : Des personnes haut placées.

Expressions avec haut

*haut, haute

adjectif

  • À haute voix, à voix haute,

    en prononçant clairement, distinctement et assez fort pour que ce soit entendu.
  • Au plus haut,

    au degré, au cours, etc., le plus élevé : La livre est actuellement au plus haut.
  • Avoir le verbe haut,

    parler d'une voix retentissante ; parler impérieusement.
  • Avoir une haute idée de quelqu'un ou de quelque chose,

    avoir à leur endroit un jugement extrêmement favorable.
  • Chapeau haut de forme,

    synonyme de haut-de-forme.

    Synonyme :

    haut-de-forme.

  • Haut allemand,

    ensemble des dialectes germaniques parlés en Allemagne médiane et méridionale et en Autriche, et dont l'évolution a donné naissance à l'allemand moderne.
  • Haut comme trois pommes,

    se dit de quelqu'un de très petit.
  • Haute mer,

    partie de la mer qui est éloignée de la côte.

    Synonymes :

    le large - pleine mer

  • Hautes parties contractantes (H.P.C.),

    membres de délégations engagées dans des négociations ; parties signataires d'un pacte, d'un accord, etc.
  • Marcher la tête haute, le front haut,

    sans honte, avec fierté ; n'avoir rien à se reprocher, à cacher.
  • Marée haute, mer haute,

    état de la marée qui est à son niveau le plus élevé.
  • Ne pas dire, n'avoir jamais un mot plus haut que l'autre,

    parler avec calme, ne jamais élever le ton.
  • Voyelle haute ou haute (nom féminin),

    voyelle émise avec une élévation de la langue dans la partie supérieure de la cavité buccale (par exemple [i], [y] et [u]).

    Contraire :

    bas

*haut

adverbe

  • Haut la main,

    sans peine, sans effort, avec brio.
  • Haut les cœurs !,

    prenons, prenez courage.
  • Haut les mains !,

    injonction à ne pas résister.
  • Locomotive haut le pied,

    locomotive circulant sans remorquer un train.
  • Pendre quelqu'un haut et court,

    l'exécuter par pendaison.
  • Penser tout haut,

    exprimer sa pensée en paroles ; ne pas garder pour soi ce que l'on pense.
  • Plus haut,

    ci-dessus dans un texte.

Homonymes de haut


  • au article
  • aulx nom masculin pluriel
  • aux article
  • eau nom féminin
  • ho ! interjection
  • o nom masculin invariable
  • ô ! interjection
  • oh ! interjection
  • os nom masculin pluriel

Homonymes des variantes de haut


    haute

  • hôte nom
  • hôte nom masculin
  • ôte forme conjuguée du verbe ôter
  • ôtent forme conjuguée du verbe ôter
  • ôtes forme conjuguée du verbe ôter

Difficultés de haut


  • ORTHOGRAPHE

    Le Haut-Rhin / le haut Nil.
    Les noms géographiques qui désignent une entité politique ou administrative s'écrivent avec un h majuscule et un trait d'union : le Haut-Rhin (= département français), la Haute-Normandie (= Région administrative formée des départements de l'Eure et de la Seine-Maritime), la Haute-Égypte (= royaume de l'Égypte ancienne).
    Les noms qui désignent une région géographique sans limites définies s'écrivent avec un h minuscule et sans trait d'union : le haut Nil (= la partie du fleuve la plus proche de la source et les régions qui l'environnent), le haut Massif central (= la région la plus élevée du Massif central, l'Auvergne).

    Le haut Moyen Âge. Jamais de majuscule quand haut qualifie une période historique sans limites temporelles précises, ou une langue ancienne : le haut Moyen Âgela haute Antiquité ; le haut allemand.

    Le Haut-Empire : avec une majuscule et un trait d'union (= période précisément délimitée de l'Empire romain).

    Le Très-Haut (= Dieu). Toujours avec une majuscule et un trait d'union.

    La Haute Cour, la Haute Assemblée. Toujours avec une majuscule, mais sans trait d'union. On écrit en revanche la Chambre haute.

    Dans la plupart de ses autres emplois, haut s'écrit sans majuscule ni trait d'union : un haut fonctionnaire, les quartiers de haute sécurité, un crime de haute trahison, j'en référerai en haut lieu ; avec trait d'union dans quelques mots : haut-commissaire, haute-fidélité, etc. V. ces mots.

    Haut, adverbe, est invariable : les hirondelles volent haut ; ils parlent haut ; des personnes haut placées.

  • EMPLOI

    De haut en bas / du haut en bas. De haut en bas n'est jamais suivi d'un complément (* de haut en bas du mur), contrairement à du haut en bas : du haut en bas du mur, le crépi est à reprendre.
    De haut en bas doit en général être compris au sens figuré dans la locution regarder quelqu'un de haut en bas (= le considérer avec condescendance, avec mépris). - Du haut en bas peut être pris au sens concret (visiter une maison du haut en bas) ou au sens figuré (du haut en bas de la hiérarchie).

    En haut / au haut. En haut (= en un lieu plus élevé, au-dessus) est usuel : il loge en haut ; passez par en haut. Au haut (= au sommet) est littéraire et vieilli : « Le coche arrive au haut » (La Fontaine). « Certain renard [...] vit au haut d'une treille [...] » (La Fontaine).
    En haut employé avec monter. Éviter le pléonasme *monter en haut.
    En revanche, monter en haut de l'échelle, monter plus haut, monter très haut, etc., sont corrects.

Mots proches

Comment s'accorde l'adjectif « chic » ?