Accueil > langue française > dictionnaire > faible adj. - faible n. - faible n.m.

faible

adjectif

(latin populaire *febilis, du latin classique flebilis, digne d'être pleuré)

faible

nom

faible

nom masculin

  • 1. Littéraire. Côté faible ou vulnérable de quelque chose, de quelqu'un : Le faible, chez moi, c'est la mémoire.
  • 2. Goût particulier pour quelque chose, qui fait qu'on n'y résiste pas, penchant ; chose qui en est l'objet : La mousse au chocolat, c'est son faible.

    Synonymes :

    faiblesse - vice

  • 3. Penchant complaisant pour quelqu'un ; préférence : Avoir un faible pour un élève.

    Synonymes :

    attirance - inclination - penchant - pente - prédilection - propension

Expressions avec faible

faible

adjectif

  • La chair est faible,

    la tentation vient vite, et on succombe facilement aux désirs charnels.
  • Point faible,

    point vulnérable, aspect qui résiste mal à la critique, à l'attaque : Son point faible, c'est sa susceptibilité.
  • Linguistique

    Formations faibles,

    dans les langues flexionnelles, formations (cas, déclinaisons) qui présentent le degré réduit du thème, par opposition aux formations fortes, qui présentent le degré plein.
  • Monnaies

    Monnaie faible,

    monnaie qui n'a pas le poids, le titre légal ou qui a peu de valeur par rapport aux autres monnaies.
  • Phonétique

    En position faible,

    se dit d'une unité phonique quand sa place dans la chaîne parlée l'expose à subir des altérations (amuïssement, assimilation).
  • Physique

    Interaction faible,

    interaction fondamentale responsable de la radioactivité bêta, et plus généralement de la désintégration de nombreuses particules.

faible

nom

  • Faible d'esprit,

    débile, simple d'esprit ; personne dont les facultés intellectuelles sont peu développées ou amoindries.

Citations avec faible


  • François René, vicomte de Chateaubriand (Saint-Malo 1768-Paris 1848)
    La menace du plus fort me fait toujours passer du côté du plus faible.
    Mémoires d'outre-tombe
  • Joseph Joubert (Montignac, Corrèze, 1754-Villeneuve-sur-Yonne 1824)
    La justice est le droit du plus faible.
    Pensées

  • Alphonse Daudet (Nîmes 1840-Paris 1897)
    La haine, c'est la colère des faibles !
    Lettres de mon moulin, Fasquelle
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    La tolérance est la vertu du faible.
    La Nouvelle Justine
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    La haine des faibles n'est pas si dangereuse que leur amitié.
    Réflexions et Maximes
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    La modération des faibles est médiocrité.
    Réflexions et Maximes
  • Ésope (VIIe-VIe s. avant J.-C.)
    Dans les changements de fortune les gens les plus puissants ont besoin des faibles.
    Fables, 206, le Lion et le Rat reconnaissant (traduction E. Chambry)

Mots proches

Quand vous écrivez en toutes lettres « 41 volailles », combien mettez-vous de traits d'union ?