En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Syrie

en arabe Sūriya

Nom officiel : République arabe syrienne

Carton de situation - Syrie
Drapeau de la Syrie
Drapeau de la Syrie

État d'Asie occidentale, situé au Moyen-Orient, la Syrie est ouverte sur la Méditerranée, à l'ouest ; elle est limitée au nord par la Turquie, à l'est par l'Iraq, au sud par la Jordanie et au sud-ouest par le Liban.

  • Superficie : 185 000 km2
  • Nombre d'habitants : 21 898 000 (estimation pour 2013)
  • Nom des habitants : Syriens
  • Capitale : Damas
  • Langue : arabe
  • Monnaie : livre syrienne
  • Chef de l'État : Bachar al-Asad
  • Chef du gouvernement : Wael al-Alqi
  • Nature de l'État : république à régime parlementaire
  • Constitution :
    • Adoption : 12 mars 1973
Pour en savoir plus : institutions de la Syrie

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA SYRIE

Une barrière montagneuse (djabal Ansariyya, prolongé au sud par les chaînons de l'Anti-Liban et de l'Hermon) sépare une étroite plaine littorale, au climat méditerranéen, des plateaux de l'Est, désertiques. Les principales cultures (blé et orge surtout, coton, tabac, vigne, olivier) sont souvent liées à l'irrigation et proviennent du Ghab (dépression drainée par l'Oronte), des piémonts montagneux – sites des principales villes (Damas, Alep, Homs et Hama, en dehors du port de Lattaquié) – et de la vallée de l'Euphrate (barré à Tabqa). L'élevage ovin est la ressource essentielle des nomades de la Syrie orientale, où s'est développée l'extraction du pétrole (premier produit d'exportation). Le développement économique, réel, est ralenti par la forte croissance démographique. De plus, il est largement dépendant de l'évolution des cours du pétrole et du contexte géopolitique régional, et, surtout, il se trouve aujourd'hui compromis par la guerre civile, qui a fait 150 000 morts en trois ans. La population, en majeure partie arabe, compte une petite minorité kurde. Elle est aujourd'hui en quasi-totalité islamisée.