En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis XIV

[dossier]

Louis XIV par Rigaud
Louis XIV par Rigaud

Résumé du dossier

Devenu roi à l’âge de cinq ans, celui qu’on appellera le « Roi-Soleil » est marqué par les troubles de la Fronde et subit l’influence de sa mère Anne d’Autriche, la Régente, et de son conseiller, le cardinal de Mazarin. À la mort de ce dernier, le jeune roi affirme sa volonté de gouverner seul (absolutisme). Aidé de Colbert, Louis XIV s’attelle à l’unification et à la centralisation du gouvernement et de l’administration. Chef de l’Église de France, il révoque l’édit de Nantes promulgué par son aïeul et persécute les protestants, dont il provoque l’exode massif.

Protecteur des arts et des lettres, il fait de Paris et de Versailles, où il fixe sa cour, des hauts lieux du classicisme, qui voient une floraison exceptionnelle d’artistes (Le Brun, Le Nôtre,…) et d’écrivains (Racine, Boileau, Molière,…).

À l'extérieur, son action est motivée par un souci de renforcer les frontières stratégiques du royaume, la défense du catholicisme en Europe et des prétentions à la couronne d’Espagne. Disposant d’une diplomatie et d’une armée sans rivales, il trouve en un certain nombre de grands militaires, comme Turenne et Vauban, et en Louvois, son ministre de la Guerre, les artisans de sa politique.

Le xviie siècle européen est souvent nommé le « Siècle de Louis XIV » tant il est vrai qu’il y a laissé son empreinte glorieuse. Pourtant, quand il meurt au bout d’un règne de 72 ans, il laisse un royaume exsangue.