Identifiez-vous ou Créez un compte

régale

(latin médiéval regalia, droit du roi, du latin classique regalis, royal)

Droit qu'avait le roi de France de percevoir les revenus d'un siège épiscopal vacant (régale temporelle) et de nommer aux bénéfices et prébendes en dépendant (régale spirituelle).

La régale est mentionnée dès le xe s. Au xvie s., la monarchie s'évertua à en généraliser la pratique. Le clergé s'y opposa et, au temps de Louis XIV, l'affaire de la régale (décision du roi d'étendre la régale spirituelle et temporelle à tous les diocèses du royaume [1673, 1675]) fut un moment fort de la querelle gallicane. Finalement, une assemblée du clergé, en 1682, approuva l'extension de la régale à tout le royaume. Innocent XII l'admit à son tour en 1693.