En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Hanse teutonique ou la Hanse

La Hanse teutonique
La Hanse teutonique

Association de cités marchandes de la Baltique et de la mer du Nord du xiie au xviie s.

Elle naquit, après la fondation de Lübeck (vers 1158), de la création de la « Communauté des marchands allemands saisonniers de Gotland » (1161). Les marchands de Lübeck, qui possédaient au xiie s. une guilde à Londres, et ceux de Hambourg obtinrent du roi d'Angleterre, Henri III, en 1266-1267, le droit d'y constituer des associations. Elles fusionnèrent avec la Hanse de Cologne (1281) pour former la Hanse teutonique.

Celle-ci devint progressivement une association de villes marchandes, constituée vers 1350 et dotée d'une diète (Hansetag) en 1356. Elle regroupait 70 à 80 villes qui en formaient le noyau actif et plus d'une centaine qui entretenaient des relations avec elles, et comprenait les ports commerciaux de la mer du Nord et de la Baltique, les villes reliées à ces mers par voie fluviale, et les comptoirs de Novgorod, Bergen, Londres et Bruges.

Après la conquête du Gotland par le roi du Danemark, Valdemar IV, qui détruisit la flotte de la Hanse en 1361, celle-ci constitua en 1367 la ligue de Cologne.

Amorcé dans les dernières années du xve s., le déclin de la Hanse s'accéléra après la défaite infligée à Lübeck par les Danois (1534-1535). Elle survécut encore à la guerre de Trente Ans, et sa dernière diète, où six villes seulement étaient représentées, se tint en 1669.