En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Citations avec nuit

  nuit

nom féminin

(latin nox, noctis)



  • Gaston Bachelard (Bar-sur-Aube 1884-Paris 1962)
    Au fond de la nature pousse une végétation obscure ; dans la nuit de la matière fleurissent des fleurs noires.
    L'Eau et les Rêves , José Corti
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Le sort d'un ménage dépend de la première nuit.
    Physiologie du mariage
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche.
    Les Fleurs du Mal, Recueillement
  • François René, vicomte de Chateaubriand (Saint-Malo 1768-Paris 1848)
    C'était une de ces nuits dont les ombres transparentes semblent craindre de cacher le beau ciel de la Grèce : ce n'étaient point des ténèbres, c'était seulement l'absence du jour.
    Les Martyrs
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    Il faut dire son chapelet quand on ne dort pas et ne pas ajouter la nuit
    Au jour à qui sa propre malice suffit.

    L'Otage, I, 2, le pape Pie , Gallimard
  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Je cherche le silence et la nuit pour pleurer.
    Le Cid, III, 4, Chimène
  • Alphonse Daudet (Nîmes 1840-Paris 1897)
    Le jour, c'est la vie des êtres, mais la nuit, c'est la vie des choses.
    Lettres de mon moulin , Fasquelle
  • René Daumal (Boulzicourt, Ardennes, 1908-Paris 1944)
    La véritable nuit est dans le cur des fleurs, des grandes fleurs noires qui ne s'ouvrent pas.
    Le Contre-ciel , Gallimard
  • Philippe Desportes (Chartres 1546-abbaye de Bonport, Normandie, 1606)
    Épouvantable Nuit, qui tes cheveux noircis
    Couvres du voile obscur des ténèbres humides,
    Et des antres sortant, par tes couleurs livides
    De ce grand Univers les beautés obscurcis [ ].

    Amours d'Hippolyte
  • Guillaume de Salluste, seigneur Du Bartas (Montfort, près d'Auch, 1544-Condom 1590)
    Ô Nuit, ne vas ôtant le masque et la feintise
    Dont sur l'humain théâtre en vain on se déguise
    Tandis que le jour luit.

    La Semaine
  • Joachim Du Bellay (Liré 1522-Paris 1560)
    Déjà la nuit en son parc amassait
    Un grand troupeau d'étoiles vagabondes,
    Et pour entrer aux cavernes profondes,
    Fuyant le jour, ses noirs chevaux chassait [ ].

    L'Olive
  • Eugène Grindel, dit Paul Eluard (Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952)
    Le jour est paresseux mais la nuit est active.
    Le Dur Désir de durer, Notre mouvement , Seghers
  • Maurice de Guérin (château du Cayla, près d'Albi, 1810-château du Cayla, près d'Albi, 1839)
    Ma liberté se lève dans la nuit.
    Lettre, à H. de la Morvonnais
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Ô Seigneur ! ouvrez-moi les portes de la nuit,
    Afin que je m'en aille et que je disparaisse.

    Les Contemplations, Veni, vidi, vixi, IV, 13
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Un affreux soleil noir d'où rayonne la Nuit.
    Les Contemplations, Ce que dit la bouche d'ombre, VI, 26
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Un roi c'est de la guerre, un dieu c'est de la nuit.
    La Légende des siècles, le Satyre
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    C'est ici le combat du jour et de la nuit.
    Commentaire
    Dernier vers du poète prononcé durant son agonie
  • François de Malherbe (Caen 1555-Paris 1628)
    La nuit est déjà proche à qui passe midi.
    Stances
  • Germain Nouveau (Pourrières 1851-Pourrières 1920)
    Le jour est moins charmant que les yeux de la nuit.
    La Doctrine de l'amour , Gallimard
  • Évariste Désiré de Forges, chevalier puis vicomte de Parny (île Bourbon, aujourd'hui la Réunion, 1753-Paris 1814)
    Académie fran¸aise, 1803
    Ne disons point au jour les secrets de la nuit.
    Élégies
  • Francis Ponge (Montpellier 1899-Le Bar-sur-Loup 1988)
    Il ne faut cesser de s'enfoncer dans sa nuit : c'est alors que brusquement la lumière se fait.
    Pour un Malherbe , Gallimard
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit.
    Athalie, II, 5, Athalie
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    [ ] Et nous avons des nuits plus belles que vos jours.
    Lettre, À M. Vitart, 17 janvier 1662
  • Pierre de Ronsard (château de la Possonnière, Couture-sur-Loir, 1524-prieuré de Saint-Cosme-en-l'Isle, près de Tours, 1585)
    Je vous salue, Enfants de la première nuit,
    Heureux astres divins [ ].

    les Hymnes, Hymne des astres
  • Edmond Rostand (Marseille 1868-Paris 1918)
    Académie fran¸aise, 1901
    C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière.
    Chantecler, II, 3, Chantecler , Fasquelle
  • Claude Roy (Paris 1915-Paris 1997)
    Elle est venue la nuit de plus loin que la nuit
    à pas de vent de loup de fougère et de menthe
    voleuse de parfum [ ].

    Poésies, la Nuit , Gallimard
  • Paul-Jean Toulet (Pau 1867-Guéthary 1920)
    Nuit d'amour qui semblait fuir entre deux dimanches,
    Tel un grand oiseau noir dont les ailes sont blanches.

    Les Contrerimes , Émile-Paul
  • Alfred, comte de Vigny (Loches 1797-Paris 1863)
    Je leur donne des nuits qui consolent des jours.
    Poèmes antiques et modernes, Eloa ou la Sur des anges
    Commentaire
    Lucifer parle des songes.
  • Virgile en latin Publius Vergilius Maro (Andes, aujourd'hui Pietole, près de Mantoue, 70 avant J.-C.-Brindes 19 avant J.-C.)
    et la nuit s'élance de l'océan.
    L'Énéide, II, 250
    et ruit Oceano nox.
  • Empédocle (Agrigente Ve s. avant J.-C.-dans le Péloponnèse )
    La nuit solitaire aux yeux d'aveugle.
    Sur la nature, 49 (traduction J. Zafiropulo)
  • Homère ( IXe s. avant J.-C.)
    Car les chemins du jour côtoient ceux de la nuit.
    L'Odyssée, X, 86 (traduction V. Bérard)
  • Bible
    On me crie de Séïr :
    Veilleur, où en est la nuit ?
    Le veilleur répond :
    Vient le matin, et puis la nuit.

    Ancien Testament, Isaïe XXI, 11-12
    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem .
  • Bible
    Tous vous êtes des enfants de la lumière, des enfants du jour. Nous ne sommes pas de la nuit, des ténèbres.
    Saint Paul, Épître aux Thessaloniciens, Ière, V, 5
  • AnonymeLa nuit, c'est le salut de l'âme.
    Les Mille et Une Nuits, Histoire de Douce Amie et d'Ali-Nau
  • Friedrich, baron von Hardenberg, dit Novalis (Wiederstedt, près de Hettstedt, Saxe, 1772-Weissenfels 1801)
    La lumière a son temps qui lui est mesuré,
    Mais le règne de la nuit
    Ne connaît ni temps ni espace,
    Le sommeil a pour lui toute l'éternité !

    Hymnes à la nuit
    Zugemessen ward dem Lichte seine Zeit ; aber zeitlos und raumlos ist der Nacht Herrschaft. - Ewig ist die Dauer des Schlafs.
    Hymnen an die Nacht