En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

hernie de la paroi abdominale

Abdomen
Abdomen

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Saillie d'une petite partie du contenu de l'abdomen à travers la paroi de celui-ci.

La hernie est constituée d'une part du « sac herniaire » formé par la portion du péritoine faisant saillie hors de l'abdomen, et dont la base est appelée le collet, et d'autre part de son contenu viscéral : fragments d'épiploon, d'intestin, parfois de côlon, exceptionnellement l'appendice ou un ovaire.

1. Les différents types de hernie abdominale

Les hernies sont distinguées les unes des autres d'après leur localisation.

1.1. La hernie crurale

La hernie crurale, plus fréquente chez la femme obèse (→ obésité), est caractérisée par une petite saillie au niveau de l'aine, sous l'arcade en dessous de laquelle l'artère et la veine fémorales passent de l'abdomen à la cuisse.

1.2. La hernie inguinale

La hernie inguinale, fréquente et touchant surtout l'homme, se localise dans la région de l'aine, au-dessus du pubis. La hernie dite directe, ou acquise, est due à un affaiblissement de la paroi musculaire, du fait de l'âge ou d'une dénutrition ; elle est favorisée par l'obésité, et peut être causée par un effort.

La hernie congénitale, dite oblique externe, s'observe à tout âge, y compris chez le nourrisson ; elle est due à une persistance ou à un rétablissement de la perméabilité du canal qui livre passage au cordon spermatique chez l'homme, au ligament rond chez la femme (ligament qui sert à orienter l'utérus vers l'avant).

Chez l'homme, la hernie descend parfois vers les bourses (→ scrotum), et est alors dite inguinoscrotale.

1. 3. La hernie ombilicale

La hernie ombilicale de l'adulte, fréquente chez les femmes et les sujets obèses, est caractérisée par une saillie souvent volumineuse d'une portion de l'intestin au niveau du nombril (→ ombilic). Chez l'enfant, elle est souvent petite et a tendance à disparaître spontanément.

2. Les symptômes et les signes d'une hernie abdominale

La hernie forme une tuméfaction plus ou moins volumineuse sur la paroi de l'abdomen, dans la région inguinale ; elle peut être à peine visible ou ne faire saillie qu'à certains moments. Elle sort ou augmente de volume quand la pression abdominale augmente (efforts de toux). Elle est réductible : on arrive facilement à la rentrer. Souple au toucher, elle est le plus souvent indolore.

La hernie risque cependant de se compliquer brutalement par un étranglement ; la compression des tissus et des vaisseaux au niveau du collet peut alors provoquer une occlusion intestinale (arrêt du transit, vomissements, ballonnement) si la hernie est formée par un fragment d'intestin. La hernie, dans ce cas, sort en permanence, est douloureuse, ne peut plus être réduite et demeure dure et sensible à la palpation, signes auxquels s'ajoutent ceux d'une occlusion intestinale (vomissements d'aliments, puis de bile verdâtre, ballonnement, arrêt des selles). Une hernie étranglée constitue une urgence chirurgicale.

3. Le traitement d'une hernie abdominale

Les bandages herniaires sont peu ou pas efficaces. L'intervention chirurgicale, appelée herniorraphie, est le seul traitement de la hernie.