fille

nom féminin

(latin filia)

Définitions de fille


  • Personne jeune ou enfant du sexe féminin, par opposition à garçon : Mettre au monde une fille.
  • Enfant ou adulte du sexe féminin par rapport aux parents, par opposition à fils.
  • Personne de sexe féminin originaire d'un lieu ou d'un milieu : Fille du peuple.
  • S'emploie comme apposition pour indiquer le féminin après les noms de profession ou de fonction qui n'en ont pas, ou pour lever une ambiguïté en précisant le sexe : Un coursier fille.
  • Avec un complément de nom précisant la fonction, désigne une employée subalterne : Fille de cuisine.
  • Littéraire. Chose (du genre féminin) qui résulte d'une autre : La paresse est la fille de l'oisiveté.
  • Nom des membres d'un grand nombre de communautés religieuses de femmes.
  • Péjoratif. Prostituée. (On dit aussi fille de joie ou fille publique.)

Expressions avec fille



  • Être bien la fille de son père, de sa mère,

    avoir les qualités, les défauts de son père, de sa mère.
  • Fille aînée de l'Église,

    nom donné par les papes à la France, sous l'Ancien Régime.
  • Fille de famille,

    qui appartient à une famille riche, noble.
  • Fille, fille publique, fille de joie, fille des rues (vieux), fille perdue (littéraire) ou fille soumise (vieux),

    prostituée.
  • Vieux et péjoratif. Fille mère,

    mère célibataire.
  • Filles de France,

    nom donné aux filles légitimes du roi de France.
  • Grande fille,

    fille qui est sortie de l'enfance ; petite fille raisonnable ou que l'on veut flatter.
  • Jeune fille,

    fille pubère ou femme jeune non mariée.
  • Ma fille,

    terme d'amitié ou de condescendance adressé à une fille, à une femme ; terme utilisé par les religieux pour s'adresser aux fidèles du sexe féminin.
  • Nom de jeune fille,

    nom de famille d'une femme avant son mariage.
  • Petite fille,

    fille jusqu'à l'adolescence ; fillette.
  • Vieux. Rester fille,

    ne pas être mariée, être vierge.
  • Vieille fille,

    femme célibataire.

Difficultés de fille


  • ORTHOGRAPHE

    Fille mère s'écrit sans trait d'union.
    remarque
    Fille mère n'est pratiquement plus employé aujourd'hui, sauf pour évoquer l'époque révolue où la fille qui avait « fauté » était couverte d'opprobre, ou par plaisanterie. On dit aujourd'hui, sans mépris, mère célibataire.

  • CONSTRUCTION

    La fille Martin, pour la fille de Paul Martin. → fils


Citations avec fille


  • Jean Anouilh (Bordeaux 1910-Lausanne 1987)
    Quand une fille dit deux mots de bon sens et qu'on l'écoute, c'est que Dieu est là.
    L'Alouette, Jeanne , La Table Ronde
  • Jean Anouilh (Bordeaux 1910-Lausanne 1987)
    Je ne sais pas quelle conjuration de cagots et de vieilles filles a pu réussir, en deux siècles, à discréditer le mot plaisir.
    La Répétition ou l'Amour puni, II, le comte , La Table Ronde
  • Marcel Aymé (Joigny 1902-Paris 1967)
    Les mâles sont surtout hardis avec les filles pauvres.
    La Jument verte, Gallimard
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Quand il y a une vieille fille dans une maison, les chiens de garde sont inutiles.
    Pierrette
  • Alain René Lesage (Sarzeau 1668-Boulogne-sur-Mer 1747)
    Une fille prévenue est à moitié séduite.
    Le Diable boiteux
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    […], les verrous et les grilles
    Ne font pas la vertu des femmes ni des filles.

    L'École des maris, I, 2, Ariste et III, 5, Sganarelle
  • Jacqueline Pascal en religion sœur Sainte-Euphémie (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1625-Paris 1661)
    Puisque les évêques ont des courages de filles, les filles doivent avoir des courages d'évêques.
    Lettre, 23 juin 1661
  • Nicolas Poussin (Villers, près des Andelys, 1594-Rome 1665)
    Les belles filles que vous avez vues à Nîmes ne vous auront, je m'assure, pas moins délecté l'esprit par la vue que les belles colonnes de la Maison Carrée, vu que celles-ci ne sont que de vieilles copies de celles-là.
    Correspondance
  • Jules Supervielle (Montevideo, Uruguay, 1884-Paris 1960)
    Les filles - ça pose trop de problèmes, et ça ne les résout pas.
    Le Voleur d'enfants, Gallimard
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Les hommes sont avril quand ils font la cour et décembre une fois mariés. Les filles sont mai tant qu'elles sont vierges, mais le ciel change dès qu'elles sont femmes.
    Comme il vous plaira, IV, 1, Rosalinde
    Men are April when they woo, December when they wed ; maids are May when they are maids, but the sky changes when they are wives.
    As you like it, IV, 1, Rosalind

Mots proches

Ces mots prennent un ou deux « m ». Lequel ne prend qu'un seul « m » ?