Accueil > langue française > dictionnaire > vieux adj. - vieux n. - vieux n.m. - vieille n.f.

vieux, vieille

ou

vieil (devant un nom masculin singulier commençant par une voyelle ou un h muet), vieille

adjectif

(bas latin veclus, du latin classique vetulus, diminutif de vetus, vieux)

  • 1. Qui est très avancé en âge, dans la dernière période de sa vie : Un vieil homme. Un vieux cheval.

    Synonyme :

    âgé

    Contraire :

    jeune

  • 2. Qui est marqué par la vieillesse : Il a un visage vieux.

    Contraire :

    jeune

  • 3. Qui a les idées, l'allure ou le comportement attribués à la vieillesse : À vingt ans, il était déjà vieux.

    Contraire :

    moderne

  • 4. Qui existe depuis longtemps : La vieille ville.

    Synonyme :

    antique

    Contraires :

    moderne - nouveau

  • 5. Qui s'est passé il y a fort longtemps : Le bon vieux temps.

    Synonymes :

    démodé - dépassé - désuet - suranné

    Contraires :

    actuel - moderne

  • 6. Qui exerce depuis longtemps une activité, qui mène depuis longtemps la même vie : Un vieux mélomane.

    Synonymes :

    endurci - impénitent - invétéré - vétéran

    Contraire :

    novice

  • 7. Avec qui on est depuis longtemps dans la même relation : Mon vieil ami.
  • 8. Familier. S'emploie dans des apostrophes amicales, ou, au contraire, injurieuses : Salut vieille branche ! Ce n'est qu'un vieil imbécile.
  • 9. Que l'on a depuis longtemps et à quoi on est attaché : Retrouver ses vieilles habitudes.

    Synonyme :

    ancestral

    Contraire :

    récent

  • 10. Qui est déjà usé, entamé, par opposition à ce qui est neuf : Un vieux costume.

    Synonymes :

    défraîchi - délabré - élimé - usagé - usé

    Contraires :

    frais - neuf

  • 11. Qui est hors d'usage, périmé : Jeter un vieux billet.

    Synonyme :

    périmé

  • 12. Se dit de l'état ancien d'une langue ; dans un dictionnaire, marque stylistique (abréviation vx) indiquant qu'un mot, un emploi ou une locution sont sentis comme n'appartenant plus à l'usage courant.

    Synonymes :

    ancien - archaïque - obsolète - vieilli

    Contraires :

    actuel - contemporain

  • 13. Se dit d'un vin, d'un alcool conservés pendant une période plus ou moins longue et qui ont acquis des qualités particulières, spécialement du bouquet.

    Contraires :

    nouveau - vert

vieux, vieille

nom

  • 1. Personne qui a atteint un grand âge ; vieillard : Un petit vieux.
  • 2. Familier. Père ou mère : Il va demander à son vieux.
  • 3. Populaire et vieux. Patron, patronne.

vieux

nom masculin

  • Ce qui est usagé, ancien : Ce n'est pas avec du vieux qu'on fait du neuf.

Expressions avec vieux

vieux, vieille

ou

vieil (devant un nom masculin singulier commençant par une voyelle ou un h muet), vieille

adjectif

  • Se faire vieux,

    commencer à vieillir ; commencer à s'ennuyer ou à se faire du souci (populaire).
  • Vieille France,

    qui évoque la noblesse ou la grande bourgeoisie traditionnelle française.
  • Vieux comme Hérode, Mathusalem, comme le monde,

    extrêmement vieux, très ancien.
  • Vieux garçon, vieille fille,

    célibataire.
  • Vieux jeune homme, vieille jeune fille,

    en Belgique, vieux garçon, vieille fille.

vieux, vieille

nom

  • Mon vieux, ma vieille,

    interpellation familière à l'adresse de quelqu'un (d'un âge quelconque).
  • Familier. Un vieux de la vieille,

    un vétéran, un ancien dans le métier, l'organisation, etc.

vieux

nom masculin

  • Familier. Coup de vieux,

    brusque et sensible vieillissement : Il a pris un sacré coup de vieux.

vieille

nom féminin

  • Les quatre vieilles,

    les quatre contributions directes (foncière, personnelle mobilière, patente, impôt des portes et fenêtres) instituées à partir de 1790 et dont découlent la taxe foncière, la taxe d'habitation et la taxe professionnelle.

Difficultés de vieux


  • EMPLOI

    Vieux / vieil, adjectif. Ce mot a deux formes au masculin singulier, vieux et vieil. Vieil s'emploie devant un nom masculin singulier commençant par une voyelle ou un h muet : un vieil ami, un vieil habit (mais : un vieux camarade, un vieux costume).

    Un vieux, une vieille. Ce substantif, souvent consi-déré aujourd'hui comme trop familier ou trop condescendant (voir par exemple les expressions : les petits vieux, une pauvre vieille), tend à être remplacé, dans l'expression soignée, par des euphémismes : un ancien, une personne âgée, etc. De même pour les vieux : les personnes âgées, le troisième âge, les cheveux blancs, les anciens, etc.

Citations avec vieux


  • Jean Cassou (Deusto, près de Bilbao, 1897-Paris 1986)
    Il y a quelque chose de faible et d'infini dans le cœur des vieilles gens à quoi l'on ne devrait jamais toucher, devant quoi l'on devrait trembler comme avant d'enseigner une religion à des enfants.
    Les Harmonies viennoises, Albin Michel
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Peu de gens savent être vieux.
    Maximes
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    C'est un malheur qu'il y a trop peu d'intervalle entre le temps où l'on est trop jeune, et le temps où l'on est trop vieux.
    Mes pensées
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Je suis trop vieux pour apprendre.
    Le Roi Lear, II, 2, Kent
    I am too old to learn.
    King Lear, II, 2, Kent

  • Jacques Bainville (Vincennes 1879-Paris 1936)
    Académie française, 1935
    Les vieux se répètent et les jeunes n'ont rien à dire. L'ennui est réciproque.
    Lectures, Fayard
  • André Frénaud (Montceau-les-Mines 1907-Paris 1993)
    Peu de météores sur le plat pays des vieux.
    Il n'y a pas de paradis, Gallimard
  • Boris Vian (Ville-d'Avray 1920-Paris 1959)
    C'est les jeunes qui se souviennent. Les vieux, ils oublient tout.
    Les Bâtisseurs d'empire, L'Arche

Mots proches

Quand la route est pleine de bosses et d'ornières, on dit qu'elle est :