En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pépin le Jeune, dit Pépin de Herstal

(vers 635 ou 640-Jupille 714), maire du palais d'Austrasie, petit-fils de Pépin de Landen par sa mère.

En 680, il reconquiert la mairie d'Austrasie, perdue par son oncle Grimoald. Plusieurs fois battu par les Neustriens (Leucofao [aujourd'hui Bois-du-Fays, près de Laon], 680), il en triomphe à Tertry (687). Après cette victoire, il domine les trois royaumes francs. Il refoule les Frisons au nord du Rhin (689-695) et contribue à la fondation de l'évêché d'Utrecht (695) ; puis il détrône Willehari, duc des Alamans, et le remplace par Théodebald (712). Son fils Grimoald ayant été assassiné, Pépin doit laisser la mairie à son petit-fils Théodoald ; en fait, la veuve de Pépin, Plectrude, gouvernera au nom de l'enfant, avant d'être écartée par Charles Martel, fils bâtard de Pépin de Herstal et d'une concubine, Alpaïde.

Pour en savoir plus, voir l'article Mérovingiens.