En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Auvergne

Région historique du centre de la France correspondant aujourd'hui aux départements du Puy-de-Dôme et du Cantal et à l'arrondissement de Brioude (Haute-Loire).

Habitée dans ses vallées depuis le début du paléolithique, l'Auvergne fut occupée par des peuples d'origine ibérique ou ligure (IIe millénaire avant J.-C.) puis par les Arvernes (vie s. avant J.-C.), auxquels elle doit son nom. Conquise par César (défaite de Vercingétorix à Alésia, 52 avant J.-C.), elle forma la civitas Arvernorum, dépendante de la province romaine d'Aquitaine (27 avant J.-C.), et transféra alors sa capitale de Gergovie à Augustonometum (futur Clermont). Dévastée par les Vandales (ve s.), elle passa sous la domination des Wisigoths (474) puis fut incorporée au royaume franc après la victoire de Clovis à Vouillé (507). Rattachée au duché (718) puis au royaume (781) d'Aquitaine, elle forma à partir de 980 un comté indépendant. Vers 1155, une querelle d'héritage aboutit à la création d'une seigneurie au cœur du comté, le Dauphiné d'Auvergne (du nom de Dauphin, auquel elle fut attribuée). Au xiiie s., l'Auvergne fut divisée en quatre grands fiefs : le comté d'Auvergne fut réduit à la région de Vic-le-Comte ; le comté épiscopal de Clermont engloba un vaste territoire à l'est de Clermont ; le Dauphiné d'Auvergne comprit la région du sud de Vodable ; le reste de l'Auvergne forma la Terre d'Auvergne avec Riom pour capitale. Annexée au domaine royal par Philippe II Auguste (1212-1213), la Terre d'Auvergne fut érigée en duché en 1360 et donnée en apanage à Alphonse de Poitiers (1241) puis à Jean, duc de Berry, et devint possession de Jean Ier, duc de Bourbon, gendre du duc de Berry (1416). Le Dauphiné d'Auvergne passa également à la maison de Bourbon par mariage (1427). Désormais inclus dans l'État bourbonnais, le duché et le Dauphiné d'Auvergne furent confisqués par François Ier lors de la trahison du connétable de Bourbon (1523), puis réunis à la Couronne (1531). Constitué en 1230 par Louis IX, le comté d'Auvergne passa par héritage au xve s. à la maison de La Tour d'Auvergne, qui le légua à Catherine de Médicis en 1524. Rattaché au comté épiscopal de Clermont en 1551, il fut réuni à la Couronne par Louis XIII en 1610.

Rattachée dès lors tout entière à la France, l'Auvergne forma un gouvernement (capitale Clermont puis [1631] Clermont-Ferrand) et reçut un intendant en 1616. En 1790, la Constituante la divisa en deux départements (Cantal et Puy-de-Dôme) et incorpora sa partie sud-est au département de la Haute-Loire.