En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

JO de Vancouver (2010) : XXIe jeux Olympiques d'hiver

Les vingt-et-unièmes jeux Olympiques d'hiver ont eu lieu du 12 au 28 février 2010 à Vancouver, au Canada.

1. Le Canada a reçu les Jeux pour la troisième fois

Troisième agglomération du Canada, après Montréal et Toronto, Vancouver était la troisième ville du Canada à accueillir les jeux Olympiques, après Montréal, en 1976 pour les Jeux d'été, et Calgary, en 1988 pour les Jeux d'hiver.

1.1. Les athlètes

Les 2 762 athlètes inscrits à Vancouver – 1 660 hommes et 1 102 femmes – se disputaient les 86 médailles d'or attribuées dans les quinze disciplines au programme. Les États-Unis présentent la plus forte délégation, avec 216 athlètes. Compte tenu de l'ensemble des officiels (entraîneurs, cuisiniers), les délégations comptaient au total 5 000 membres. Le nombre d'inscrits a légèrement augmenté par rapport aux 2 500 de Turin en 2006.

1.2. Le bon bilan de la France

Vincent Defrasne, champion olympique de biathlon (poursuite) en 2006, était le porte-drapeau des 108 Français présents à Vancouver, une délégation pléthorique forte notamment de 22 représentants en ski alpin.

En égalant, avec 11 médailles, le record des Jeux de Salt Lake City en 2002, l'équipe de France a obtenu d'excellentes performances et notamment deux médailles d'or.

Seulement trois cents pratiquants, mais six podiums : le biathlon reste bien le traditionnel pourvoyeur de médailles : une médaille d'or pour Vincent Jay, qui a créé la sensation en sprint, deux médailles d'argent, avec le jeune Martin Fourcade (21 ans) et le sprint féminin, et trois médailles de bronze, celles de l'inattendue Marie Dorin, également en sprint, de Marie-Laure Brunet en 10 km poursuite et la deuxième médaille en trois jours de Vincent Jay, en 12,5 km poursuite cette fois. Le biathlon a fait mieux que les quatre médailles de Turin, en 2006.

Jason Lamy Chappuis a confirmé qu'il dominait la discipline du combiné nordique, une performance inachevée toutefois en raison de la négligence qui a conduit les organisateurs à fausser le résultats du combiné en grand tremplin. Le surf des neiges (snowboard) revient avec trois médailles : l'argent avec Déborah Anthonioz et le bronze avec Tony Ramoin et le vétéran Mathieu Bozzetto, 36 ans, enfin médaillé pour sa quatrième participation aux Jeux. La France rapporte également une médaille, de bronze, de la première apparition aux jeux Olympiques du cross en ski acrobatique.

Ce bon bilan ne peut cacher une situation contrastée. Si les sports nordiques ont répondu présent, l'échec est patent en ski alpin et en sports de glace, qui reviennent bredouilles. La prime pour une médaille d'or s'élèvait à 50 000 euros, l'argent rapportait 20 000 euros et le bronze 13 000 euros.

Depuis les premiers jeux Olympiques d'hiver, le bilan français est de 92 médailles, dont 27 médailles d'or. Jean-Claude Killy reste l'athlète français le plus médaillé aux jeux Olympiques d'hiver, avec 3 médailles d'or (descente, géant et slalom) en 1968 aux Jeux de Grenoble.

1.3. La descente à Défago

Le Suisse Didier Défago s'impose dans l'épreuve reine, la descente, avec quelques centièmes de secondes d'avance sur le Norvégien Svindal et sur l'Américain Bode Miller : le podium le plus ramassé de l'histoire des Jeux. Défago devient le troisième champion olympique suisse de descente, après Bernhard Russi en 1972 et Pirmin Zurbriggen en 1988. Il succède au Français Antoine Dénériaz, vainqueur à Turin voici quatre ans, et complète un palmarès dont le fleuron était jusqu'à présent le prestigieux doublé du Lauberhorn à Wengen et du Hahnenkamm à Kitzbühel l'année précédente. Son succès en fait vainqueur le plus âgé de cette épreuve aux Jeux. Svindal, quant à lui, obtient l'or du super-géant.

1.4. Deux médailles pour Lindsey Vonn

Grandissime favorite des épreuves de vitesse, l'Américaine Lindsey Vonn a confirmé son statut en remportant brillamment la descente, sur une piste difficile qui a vu la chute spectaculaire de la Suédoise Paerson à quelques mètres de l'arrivée. Lindsey Vonn ajoute l'or olympique à ses titres mondiaux en descente et en super-G l'année passée à Val d'Isère. Elle complète sa récolte de médailles avec le bronze en super-G.

1.5. Le grand doublé de Maria Riesch

L'Allemande Maria Riesch triomphe enfin aux jeux Olympiques : la championne du monde de slalom en 2009 a confirmé qu'elle était bien la meilleure dans cette discipline et sa victoire dans le super-combiné la place désormais comme une skieuse complète.

1.6. Le Canada comblé

Le Canada attendait enfin une médaille d'or sur son sol, après deux éditions infructueuses : le pays organisateur a été comblé avec quatorze titres, dont le prestigieux tournoi de hockey, le sport roi au Canada. Dans cette discipline, la victoire fut totale puisque les Canadiennes remportèrent l'épreuve féminine.

1.7. Les sites des différentes épreuves

Les épreuves étaient réparties sur des sites principaux : Vancouver et les environs (Richmond et Cypress Mountain) et la station de Whistler, à 150 km au nord de Vancouver. À Vancouver, les épreuves avaient lieu dans des enceintes couvertes. Le BC Place Center, le plus grand stade à dôme gonflable d'Amérique du Nord, accueillait les cérémonies d'ouverture et de clôture (c'est habituellement le stade de l'équipe de football américain). Les épreuves de patinage artistique et de short track avaient lieu au Pacific Coliseum. Très attendu par les Canadiens, le hockey sur glace bénéficiait de la Place hockey du Canada, la salle des Vancouver Canucks (NHL) et de l'UBC Thunderbird Arena. Le curling disposait du Centre olympique de Vancouver. À 14 km au sud de la ville, sur les bord du Fraser, l'anneau olympique de Richmond voyait s'affronter les patineurs de vitesse.

Au nord de la ville, la Cypress Mountain – à 600 m d'altitude – accueillait le ski acrobatique, avec le skicross, inscrit pour la première fois aux Jeux, et le surf des neiges (snowboard). 12 000 spectateurs étaient attendus.

1.8. Au pays des marmottes

Les épreuves de ski alpin avaient lieu à Whistler Creekside, dans les montagnes Rocheuses, à 1 600 m d'altitude. Toutes les épreuves se terminaient au pied de la Dave Murray, sur la même aire d'arrivée, ce qui est une première aux jeux Olympiques. 7 700 spectateurs pouvaient y assister. Whistler accueillait aussi les épreuves de bobsleigh, de luge et de skeleton, au Centre des sports de glisse (avec une piste en ciment de 1 450 m), et les épreuves de saut à ski (deux tremplins de 90 et de 120 m), de ski de fond, de biathlon (30 couloirs) et de combiné nordique, au Parc olympique.

Pourquoi ce nom de Whistler ? Cette station, le plus grand domaine skiable d'Amérique, s'est appelé Alta Lake jusqu'en 1965, au moment de la candidature pour les Jeux de 1968 (finalement remportée par Grenoble). Son nom actuel rappelle le sifflement de la marmotte des Rocheuses.

1.9. Les pays chauds aux sports d'hiver

Cinq pays africains étaient représentés, avec un participant pour chacun : le skieur alpin Kwame Nkrumah-Acheampong pour le Ghana, Samir Azzimani pour le Maroc, le skieur de fond Mehdi-Selim Khelifi pour l'Algérie, le skieur alpin Leyti Seck pour le Sénégal, le skieur de fond éthiopien Robel Zeimichael Teklemariam, qui s'entraîne habituellement sur des skis à roulettes dans Addis-Abeba.

Sept Argentins avaient fait le déplacement, dont le vétéran Ruben Gonzalez, qui participait à 47 ans à l'épreuve de luge. Le Brésil avait envoyé cinq membres, dont la surfeuse Isabel Clark Ribeiro. Le slalomeur vétéran Hubertus von Hohenlohe, 51 ans, était le seul Mexicain présent.

Première Iranienne à participer aux jeux Olympiques d'hiver, la skieuse alpine Marjane Kahlor était le porte-drapeau des cinq représentants de son pays, 46 ans après la première participation d'un Iranien aux jeux, à Innsbruck, en 1964.

Un seul représentant pour le Pakistan : Muhammad Abbas, premier Pakistanais à s'être qualifié pour les jeux Olympiques d'hiver.

1.10. Wayne Gretzky, dernier porteur de la flamme olympique

Il est revenu à la légende vivante Wayne Gretzky l'honneur d'allumer la vasque olympique. Ce joueur de hockey sur glace canadien détient toujours le plus grand nombre de records individuels dans son sport.

1.11. Un budget en baisse

1,15 milliard d'euros : cet énorme budget est cependant inférieur de moitié à celui des Jeux de Turin. À elle seule, la patinoire de Richmond a coûté 130 millions d'euros. Ce budget n'inclus pas les 688 millions d'euros pour la sécurité, qui mobilise 15 000 personnes.

2. Le palmarès des jeux Olympiques d'hiver de Vancouver (2010)

2.1. Bobsleigh

Hommes

Le palmarès des épreuves de bobsleigh (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Bobsleigh (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Bob à deux

Lange-Kuske (Allemagne)

Bob à quatre

Holcomb-Olsen-Mesler-Tomasevicz (États-Unis)

Femmes

Le palmarès des épreuves de bobsleigh (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Bobsleigh (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Bob à deux

Humphries-Moyse (Canada)

Pour en savoir plus, voir l'article bobsleigh.

2.2. Curling

Hommes

Le palmarès des épreuves de curling (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Curling (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Curling

Canada

Femmes

Le palmarès des épreuves de curling (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Curling (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Curling

Suède

Pour en savoir plus, voir l'article curling.

2.3. Hockey sur glace

Hommes

Le palmarès des épreuves de hockey sur glace (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Hockey sur glace (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Hockey sur glace

Canada

Femmes

Le palmarès des épreuves de hockey sur glace (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Hockey sur glace (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Hockey sur glace

Canada

Pour en savoir plus, voir l'article hockey sur glace.

2.4. Luge

Hommes

Le palmarès des épreuves de luge (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Luge (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Monoplace

Loch (Allemagne)

Biplace

Andreas Linger - Wolfgang Linger (Autriche)

Femmes

Le palmarès des épreuves de luge (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Luge (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Monoplace

Hüfner (Allemagne)

Pour en savoir plus, voir l'article luge.

2.5. Patinage artistique

Le palmarès des épreuves de patinage artistique

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Patinage artistique

Discipline

Médaille d'or

Hommes

Lysacek (États-Unis)

Femmes

Kim Yu-na (Corée du Sud)

Danse

Virtue-Moir (Canada)

Couples

Shen Xue - Zhao Hongbo (Chine)

Pour en savoir plus, voir les articles patinage, patinage artistique.

2.6. Patinage de vitesse

Hommes

Le palmarès des épreuves de patinage de vitesse (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Patinage de vitesse (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Piste longue, 500 m

Mo Tae-bum (Corée du Sud)

Piste longue, 1 000 m

Davis (États-Unis)

Piste longue, 1 500 m

Tuitert (Pays-Bas)

Piste longue, 5 000 m

Kramer (Pays-Bas)

Piste longue, 10 000 m

Lee Seung-hoon (Corée du Sud)

Piste longue, poursuite par équipe

Canada (Giroux-Makowsky-Morrison)

Piste courte, 500 m

Hamelin (Canada)

Piste courte, 1 000 m

Lee Jung-su (Corée du Sud)

Piste courte, 1 500 m

Lee Jung-su (Corée du Sud)

Piste courte, relais 5 000 m

Canada (C. Hamelin-F. Hamelin-Jean-Tremblay)

Femmes

Le palmarès des épreuves de patinage de vitesse (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Patinage de vitesse (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Piste longue, 500 m

Lee Sang-hwa (Corée du Sud)

Piste longue, 1 000 m

Nesbitt (Canada)

Piste longue, 1 500 m

Wüst (Pays-Bas)

Piste longue, 3 000 m

Sablikova (République tchèque)

Piste longue, 5 000 m

Sablikova (République tchèque)

Piste longue, poursuite par équipes

Allemagne (Anschütz-Thoms, Beckert, Friesinger-Postma, Mattscherodt)

Piste courte, 500 m

Meng Wang (Chine)

Piste courte, 1 000 m

Wang Meng (Chine)

Piste courte, 1 500 m

Zhou Yang (Chine)

Piste courte, relais 3 000 m

Chine

Pour en savoir plus, voir les articles patinage, patinage de vitesse.

2.7. Skeleton

Hommes

Le palmarès des épreuves de skeleton (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Skeleton (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Skeleton

Montgomery (Canada)

Femmes

Le palmarès des épreuves de skeleton (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Skeleton (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Skeleton

Williams (Grande-Bretagne)

Pour en savoir plus, voir l'article skeleton.

2.8. Ski acrobatique

Hommes

Le palmarès des épreuves de ski acrobatique (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Ski acrobatique (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Bosses

Bilodeau (Canada)

Cross

Schmid (Suisse)

Saut

Grichine (Biélorussie)

Femmes

Le palmarès des épreuves de ski acrobatique (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Ski acrobatique (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Place française en accessit

Bosses

Kearney (États-Unis)

 

Cross

McIvor (Canada)

3e : Josserand (France)

Saut

Lassila (Australie)

 

Pour en savoir plus, voir l'article ski acrobatique.

2.9. Ski alpin

Hommes

Le palmarès des épreuves de ski alpin (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Ski alpin (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Descente

Défago (Suisse)

Slalom géant

Janka (Suisse)

Slalom super-géant

Svindal (Norvège)

Slalom spécial

Razzoli (Italie)

Super-combiné

Miller (États-Unis)

Femmes

Le palmarès des épreuves de ski alpin (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Ski alpin (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Descente

Vonn (États-Unis)

Slalom géant

Rebensburg (Allemagne)

Slalom super-géant

Fischbacher (Autriche)

Slalom spécial

Riesch (Allemagne)

Combiné

Riesch (Allemagne)

Pour en savoir plus, voir l'article ski alpin.

2.10. Ski nordique

Hommes

Le palmarès des épreuves de ski nordique (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Ski nordique (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Place française en accessit

Ski de fond, sprint

Krioukov (Russie)

 

Ski de fond, sprint par équipes

Norvège

 

Ski de fond, 15 km classique

Cologna (Suisse)

 

Ski de fond, 30 km poursuite (15 + 15 km)

Hellner (Suède)

 

Ski de fond, 50 km libre, départ groupé

Northug (Norvège)

 

Ski de fond, relais 4 x 10 km

Suède (Richardson, Olsonn, Soedergren, Hellner)

 

Biathlon, 10 km sprint

Jay (France)

 

Biathlon, 12,5 km poursuite

Ferry (Suède)

3e place : Jay (France)

Biathlon, 15 km départ groupé

Ustyugov (Russie)

3e : M. Fourcade (France)

Biathlon, 20 km individuel

Svendsen (Norvège)

 

Biathlon, relais 4 x 7,5 km

Norvège (Hanevold, Boe, Svendsen, Björndalen)

 

Saut à skis, petit tremplin (106)

Amman (Suisse)

 

Saut à skis, grand tremplin (140)

Amman (Suisse)

 

Saut à skis par équipes (H 140)

Autriche

 

Combiné nordique, 15 km individuel Gundersen

Lamy Chappuis (France)

 

Combiné nordique, Gundersen HS 140 – 10 km sprint

Demong (États-Unis)

 

Combiné nordique par équipes, HS 140, 4 x 5 km

Autriche (Stecher, Kreiner, B. Gruber, Gottwald)

 

Femmes

Le palmarès des épreuves de ski nordique (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Ski nordique (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Place française en accessit

Ski de fond, sprint

Bjoergen (Norvège)

 

Ski de fond, sprint par équipes

Allemagne

 

Ski de fond, 10 km classique

Kalla (Suède)

Ski de fond, 15 km poursuite (7,5 + 7,5 km)

Björgen (Norvège)

 

Ski de fond, 30 km libre, départ groupé

Kowalczyk (Pologne)

 

Ski de fond, relais 4 x 5 km

Norvège (Skofterud, Johaun, Steira, Björgen)

 

Biathlon, 7,5 km sprint

Kuzmina (Slovaquie)

3e place : Dorin (France)

Biathlon, 10 km poursuite

Neuner (Allemagne)

3e place : Brunet (France)

Biathlon, 12,5 km départ groupé

Neuner (Allemagne)

 

Biathlon, 15 km individuel

Berger (Norvège)

 

Biathlon, relais 4 x 6 km

Russie (Sleptsova, Bogaliy-Titovets, Medvedtseva, Zaitseva)

2e place : France (Brunet, Becaert, Dorin, Bailly)

Pour en savoir plus, voir l'article ski nordique.

2.11. Surf des neiges (snowboard)

Hommes

Le palmarès des épreuves de surf des neiges (hommes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Surf des neiges (Hommes)

Discipline

Médaille d'or

Place française en accessit

Slalom géant parallèle

Anderson (Canada)

3e : Bozzetto (France)

Half-pipe

White (États-Unis)

 

Cross

Wescott (États-Unis)

3e place : Ramoin (France)

Femmes

Le palmarès des épreuves de surf des neiges (femmes)

LE PALMARÈS DES JEUX DE VANCOUVER (2010)

Surf des neiges (Femmes)

Discipline

Médaille d'or

Place française en accessit

Slalom géant parallèle

Sauerbreij (Pays-Bas)

 

Half-pipe

Bright (Australie)

 

Cross

Ricker (Canada)

2e place : Anthonioz (France)

Pour en savoir plus, voir l'article surf des neiges.