En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ski alpin

Ski alpin
Ski alpin

Ski pratiqué sur des pentes généralement accentuées.

1. La pratique sportive du ski alpin

Le ski alpin sportif comprend des épreuves de descente et de slalom. Il est principalement pratiqué en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest, dans le massif des Alpes.

Le ski alpin sportif naît dans les années 1870 à Christiania (aujourd'hui Oslo), en Norvège, où sont organisées les premières courses de fond et les premières épreuves de saut. Le Ski-Club de Christiania est fondé en 1877. C'est également en Norvège qu'apparaissent, dix ans plus tard, les premières infrastructures liées à la pratique du ski comme activité de loisirs. Bientôt, les grandes stations de villégiature des Alpes, comme Davos, Chamonix ou Saint-Moritz, développeront les « sports d'hiver ».

Simultanément se déroulent les premières compétitions de ski. Holmenkollen, en Norvège, est depuis 1892 le théâtre de concours annuels fréquentés par les skieurs des pays nordiques. Le premier concours international organisé par le tout nouveau Club alpin français a lieu à Montgenèvre, en 1907. Tous les participants sont des militaires. La première descente a lieu à Montana, en Suisse, en 1911 – elle est dotée par sir Roberts of Kandahar, ancien officier de l'armée des Indes –, et le premier slalom, à Mürren, toujours en Suisse, en 1922. Cette même année, l'Autrichien Hannes Schneider crée la première école de ski, à Saint-Anton.

En 1924, aux premiers jeux Olympiques d'hiver, organisés à Chamonix, seules les disciplines nordiques sont représentées. En 1931, le Britannique Arnold Lunn introduit le ski alpin dans les Championnats du monde – organisés depuis 1925 – et fait reconnaître les épreuves alpines par la Fédération internationale de ski, limitées alors à la descente et au slalom (l'actuel slalom spécial). Le slalom géant apparaît en 1950, et le super G, ou super géant, seulement en 1987. La descente et le slalom deviennent des disciplines olympiques à Garmisch-Partenkirchen, en 1936. La Coupe du monde de ski alpin date de 1967. Le passage au professionnalisme a lieu à la fin des années 1970 – non sans une épreuve de force entre les skieurs et les autorités olympiques : c'est ainsi que le champion autrichien Karl Schranz est privé de Jeux en 1972, pour avoir enfreint les règles de l'amateurisme.

2. Les techniques et le matériel en ski alpin

Les premières techniques de virage à ski sont norvégiennes. Il s'agit du « telemark » – virage en génuflexion qui se pratique avec du matériel proche des skis nordiques – et du « christiania », qui permet de s'arrêter en tournant, skis parallèles, à l'issue d'un saut. En 1922, l'Autrichien Hannes Schneider ouvre son école de ski à Saint-Anton, où il mettra au point le « virage stem », skis convergents, au cours duquel le poids du skieur passe d'un ski sur l'autre. Dans les années 1930 apparaît le « virage sauté », skis parallèles, pratiqué par l'Autrichien Toni Seelos. Après lui, le Français Émile Allais met au point la technique de la « rotation-agenouillement-ruade ». À la fin des années 1950, Jean Vuarnet fixe les règles du « vissage-angulation », fondé sur le déplacement des skis sous le corps. Il invente aussi la position dite « de l'œuf » qui favorise la pénétration dans l'air du skieur de descente. La technique du ski alpin ne cesse de s'améliorer, du christiania léger au virage performance.

Les skis paraboliques et à double spatule, dits « twin tips », permettent aujourd'hui le ski en freestyle, un usage qui délaisse la compétition au profit d'une approche ludique en loisir.

2.1. Le virage stem

Le virage stem est utilisé sur des pentes moyennes et est fondé sur le transfert du poids du corps d'un ski sur l'autre (le terme d'origine allemande signifie d'ailleurs « s'appuyer sur »). On parle de stem amont et de stem aval. Le stem est un virage qui permet de freiner, un stem aval précédant un stem amont permet d'aborder un virage en ayant une plus grande maîtrise de sa vitesse.

2.2. La godille

La godille est un enchaînement de rapide de virages aval où le skieur s'écarte peu de l'axe de la pente. C'est une question de rythme, le skieur rebondissant d'un point d'appui sur l'autre. Il existe plusieurs variantes de la godille, dont la godille performance, qui nécessite une bonne technique, et la godille freinage, qui exige la même qualité sur des pentes raides où il s'agit de contrôler la vitesse (ici les skis sont plus écartés de la ligne de pente).

2.3. Le virage performance

Comme son nom l'indique, le virage performance est presque un virage de compétition. Le skieur accentue par une flexion l'appui sur son ski aval (le ski amont peut être mis à plat : la conduite du virage est assurée par la tenue du ski extérieure). A la fin de la flexion, le skieur, simultanément, plante son bâton et déplace le ski amont vers l'extérieur du virage en passant son appui sur le pied correspondant. Le ski intérieur est ensuite ramené, alors que la jambe extérieure amorce à son tour une flexion.

3. Les épreuves de ski alpin

Les épreuves alpines sont au nombre de quatre : descente, slalom spécial, slalom géant et super géant. Le combiné alpin comprend une descente et un slalom spécial, auxquels s'ajoute, dans le cadre des jeux Olympiques ou des Championnats du monde, un slalom géant. Le super-combiné alpin comprend une descente et une seule manche de slalom. Deux des grandes classiques annuelles, le Hahnenkamm, à Kitzbühel, en Autriche, et le Kandahar, disputé chaque année dans une station différente des Alpes, sont des combinés.

Le principe de toutes les épreuves consiste à parcourir à ski, dans un minimum de temps, une distance donnée, en observant certaines règles. La principale d'entre elles stipule qu'il faut franchir des deux pieds toutes les portes balisant le parcours. Pour toutes ces épreuves, les aires de départ et d'arrivée sont aménagées, et les pistes sont closes. Le départ se donne arrêté. Le starter donne un signal au coureur dix secondes avant le départ, puis décompte les cinq dernières secondes avant l'ordre de départ – un signal sonore automatique, de plus en plus fréquemment. La ligne d'arrivée est matérialisée par une banderole maintenue par deux poteaux écartés de 10 m pour le slalom, de 15 m pour la descente, ainsi que par une ligne colorée au sol.

3.1. La descente

La descente est l'épreuve reine de la discipline. La piste de descente est large d'au moins 30 m. Sa dénivellation est comprise entre 800 et 1 000 m pour les hommes et entre 500 et 700 m pour les femmes. Les skieurs doivent franchir des portes larges de 8 mètres. Chaque montant de porte est constitué de deux piquets reliés par une bande de toile de 1 m de large sur 0,75 m de haut.

3.2. Le slalom spécial

La dénivellation de la piste de slalom spécial est comprise entre 140 et 220 m pour les hommes et entre 120 et 180 m pour les femmes. Elle compte de 55 à 75 portes pour les hommes et de 45 à 60 portes pour les femmes. Les portes sont matérialisées par deux piquets à rotule basculants que le coureur peut heurter. Les piquets sont écartés de 4 à 5 m et ont une taille d'au moins 1,80 m au-dessus de la neige. Avec les fanions qui les surmontent, ils sont de couleurs alternées, rouge et bleu.

Le slalom spécial se court en deux manches sur des parcours différents. L'ordre de départ de la seconde manche dépend de l'ordre d'arrivée de la première : les meilleurs partent les derniers. Le classement s'effectue par addition des temps réalisés dans les deux manches.

3.3. Le slalom géant

L'épreuve de slalom géant apparaît pour la première fois aux Championnats du monde d'Aspen (États-Unis), en 1950. Le slalom géant se court sur une piste de 350 à 500 m de dénivelé pour les hommes et de 250 à 400 m pour les femmes. Cette piste comporte 35 portes pour les hommes et 30 portes pour les femmes. Les portes ont une largeur comprise entre 4 et 8 mètres. Les montants des portes de slalom géant et de super géant sont identiques à ceux des portes de descente. L'épreuve se court en deux manches.

3.4. Le super G, ou super géant

Cette épreuve combine les spécificités techniques de la descente et du slalom géant. Elle apparaît lors de la Coupe du monde de 1983 et devient discipline olympique en 1988, à Calgary (Canada).

Le dénivelé d'une piste de super géant est compris entre 500 et 650 m pour les hommes et entre 400 et 600 m pour les femmes. La largeur minimale de la piste est de 30 m et celle des portes varie de 6 à 12 mètres. L'épreuve se court en une seule manche.

4. Les grandes compétitions de ski alpin

4.1. La Coupe du monde de ski alpin

Le classement de la Coupe du monde est établi par addition de points attribués lors d'un nombre variable d'épreuves organisées entre les mois de décembre et de mars dans les plus grands pays alpins (Autriche, Suisse, Italie, Allemagne, Slovénie, France) ou nordiques. Des manches sont également organisées au Japon et en Amérique du Nord.

Parmi les grandes épreuves figurent la descente du Lauberhorn, à Wengen, en Suisse, et la descente et le slalom du Hahnenkamm, à Kitzbühel, en Autriche.

Coupe du monde de ski alpin Classement général hommes

SKI ALPIN : COUPE DU MONDE MASCULINE

Classement général

Année

Vainqueur

1967

Killy (France)

1968

Killy (France)

1969

Schranz (Autriche)

1970

Schranz (Autriche)

1971

Thoeni (Italie)

1972

Thoeni (Italie)

1973

Thoeni (Italie)

1974

Gros (Italie)

1975

Thoeni (Italie)

1976

Stenmark (Suède)

1977

Stenmark (Suède)

1978

Stenmark (Suède)

1979

Luescher (Suisse)

1980

A. Wenzel (Liechtenstein)

1981

P. Mahre (États-Unis)

1982

P. Mahre (États-Unis)

1983

P. Mahre (États-Unis)

1984

Zurbriggen (Suisse)

1985

Girardelli (Luxembourg)

1986

Girardelli (Luxembourg)

1987

Zurbriggen (Suisse)

1988

Zurbriggen (Suisse)

1989

Girardelli (Luxembourg)

1990

Zurbriggen (Suisse)

1991

Girardelli (Luxembourg)

1992

Accola (Suisse)

1993

Girardelli (Luxembourg)

1994

Aamodt (Norvège)

1995

Tomba (Italie)

1996

Kjus (Norvège)

1997

Alphand (France)

1998

Maier (Autriche)

1999

Kjus (Norvège)

2000

Maier (Autriche)

2001

Maier (Autriche)

2002

Eberharter (Autriche)

2003

Eberharter (Autriche)

2004

Maier (Autriche)

2005

Miller (États-Unis)

2006

Raich (Autriche)

2007

Svindal (Norvège)

2008

Miller (États-Unis)

2009

Svindal (Norvège)

2010

Janka (Suisse)

2011

Kostelic (Croatie)

Coupe du monde de ski alpin Classement général femmes

SKI ALPIN : COUPE DU MONDE FÉMININE

Classement général

Année

Vainqueur

1967

Greene (Canada)

1968

Greene (Canada)

1969

Gabl (Autriche)

1970

Jacot (France)

1971

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1972

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1973

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1974

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1975

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1976

Mittermaier (R.F.A.)

1977

Morerod (Suisse)

1978

H. Wenzel (Liechtenstein)

1979

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1980

H. Wenzel (Liechtenstein)

1981

Nadig (Suisse)

1982

Hess (Suisse)

1983

McKinney (États-Unis)

1984

Hess (Suisse)

1985

Figini (Suisse)

1986

Walliser (Suisse)

1987

Walliser (Suisse)

1988

Figini (Suisse)

1989

Schneider (Suisse)

1990

Kronberger (Autriche)

1991

Kronberger (Autriche)

1992

Kronberger (Autriche)

1993

Wachter (Autriche)

1994

Schneider (Suisse)

1995

Schneider (Suisse)

1996

Seizinger (Allemagne)

1997

Wiberg (Suède)

1998

Seizinger (Allemagne)

1999

Meissnitzer (Autriche)

2000

Götschl (Autriche)

2001

J. Kostelic (Croatie)

2002

Dorfmeister (Autriche)

2003

J. Kostelic (Croatie)

2004

Pärson (Suède)

2005

Pärson (Suède)

2006

J. Kostelic (Croatie)

2007

Hosp (Autriche)

2008

Vonn (États-Unis)

2009

Vonn (États-Unis)

2010

Vonn (États-Unis)

2011

Riesch (Allemagne)

2012

Vonn (États-Unis)

2013

Maze (Slovénie)

2014

Fenninger (Autriche)

4.2. Les Championnats du monde de ski alpin

Le palmarès de la descente hommes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Descente hommes

Année

Vainqueur

1931

Prager (Suisse)

1932

Lantschner (Allemagne)

1933

Prager (Suisse)

1934

Zogg (Suisse)

1935

Zingerle (Autriche)

1936

Rominger (Suisse)

1937

Allais (France)

1938

Couttet (France)

1939

Lantschner (Allemagne)

1948

Oreiller (France)

1950

Colo (Italie)

1952

Colo (Italie)

1954

Prvada (Autriche)

1956

Sailer (Autriche)

1958

Sailer (Autriche)

1960

Vuarnet (France)

1962

Schranz (Autriche)

1964

Zimmermann (Autriche)

1966

Killy (France)

1968

Killy (France)

1970

Russi (Suisse)

1972

Russi (Suisse)

1974

Zwilling (Autriche)

1976

Klammer (Autriche)

1978

Walcher (Autriche)

1980

Stock (Autriche)

1982

Weirather (Autriche)

1985

Zurbriggen (Suisse)

1987

Muller (Suisse)

1989

Tauscher (R.F.A.)

1991

Heinzer (Suisse)

1993

Lehmann (Suisse)

1996

Ortlieb (Autriche)

1997

Kernen (Suisse)

1999

Maier (Autriche)

2001

Trinkl (Autriche)

2003

Walchhofer (Autriche)

2005

Miller (États-Unis)

2007

Svindal (Norvège)

2009

Kucera (Canada)

2011

Guay (Canada)

2013

Svindal (Norvège)

Le palmarès de la descente femmes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Descente femmes

Année

Vainqueur

1931

Mackinnon (Grande-Bretagne)

1932

Wiesinger (Italie)

1933

Wersin-Lantschner (Autriche)

1934

Rüegg (Suisse)

1935

Cranz (Allemagne)

1936

Piching (Grande-Bretagne)

1937

Cranz (Allemagne)

1938

Resch (Allemagne)

1939

Cranz (Allemagne)

1948

Schlunegger (Suisse) et Jochum (Autriche)

1952

Jochum (Autriche)

1954

Schöpfer (Suisse)

1956

Berthod (Suisse)

1958

Wheeler (Canada)

1960

Biebl (R.F.A.)

1962

Haas (Autriche)

1964

Haas (Autriche)

1966

M. Goitschel (France)

1968

Pall (Autriche)

1970

Zryd (Suisse)

1972

Nadig (Suisse)

1974

Proell (Autriche)

1976

Mittermaier (R.F.A.)

1978

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1980

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1982

Sorensen (Canada)

1985

Figini (Suisse)

1987

Walliser (Suisse)

1989

Walliser (Suisse)

1991

Kronberger (Autriche)

1993

Pace (Canada)

1996

Street (États-Unis)

1997

Lindh (États-Unis)

1999

Goetschel (Autriche)

2001

Dorfmeister (Autriche)

2003

Turgeon (Canada)

2005

J. Kostelic (Croatie)

2007

A. Paerson (Suède)

2009

Vonn (États-Unis)

2011

Görgl (Autriche)

2013

Rolland (France)

Le palmarès du slalom spécial hommes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Slalom spécial hommes

Année

Vainqueur

1931

Zogg (Suisse)

1932

Däuber (Allemagne)

1933

Seelos (Autriche)

1934

Pfnür (Allemagne)

1935

Seelos (Autriche)

1936

Matt (Autriche)

1937

Allais (France)

1938

Rominger (Suisse)

1939

Rominger (Suisse)

1948

Reinalter (Suisse)

1950

Schneider (Suisse)

1952

Schneider (Suisse)

1954

Ericksen (Norvège)

1956

Sailer (Autriche)

1958

Rieder (Autriche)

1960

Hinterseer (Autriche)

1962

Bozon (France)

1964

Stiegler (Autriche)

1966

Senoner (Italie)

1968

Killy (France)

1970

Augert (France)

1972

Fernandez Ochoa (Espagne)

1974

Thoeni (Italie)

1976

Gros (Italie)

1978

Stenmark (Suède)

1980

Stenmark (Suède)

1982

Stenmark (Suède)

1985

Nilsson (Suède)

1987

Wörndl (R.F.A.)

1989

Nierlich (Autriche)

1991

Girardelli (Luxembourg)

1993

Aamodt (Norvège)

1996

Tomba (Italie)

1997

Stiansen (Norvège)

1999

Palander (Finlande)

2001

Matt (Autriche)

2003

I. Kostelic (Croatie)

2005

Raich (Autriche)

2007

Matt (Autriche)

2009

Pranger (Autriche)

2011

Grange (France)

2013

Hirscher (Autriche)

Le palmarès du slalom spécial femmes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Slalom spécial femmes

Année

Vainqueur

1931

Mackinnon (Grande-Bretagne)

1932

Streiff (Suisse)

1933

Wersin-Lantschner (Autriche)

1934

Cranz (Allemagne)

1935

Rüegg (Suisse)

1936

Paumgarten (Autriche)

1937

Cranz (Allemagne)

1938

Cranz (Allemagne)

1939

Cranz (Allemagne)

1948

Frazer (États-Unis)

1950

Rom (Autriche)

1952

Lawrence-Mead (États-Unis)

1954

Klecker (Autriche)

1956

Colliard (Suisse)

1958

Björnbakken (Norvège)

1960

Heggvert (Canada)

1962

Jahn (Autriche)

1964

C. Goitschel (France)

1966

Famose (France)

1968

M. Goitschel (France)

1970

Lafforgue (France)

1972

Cochran (États-Unis)

1974

H. Wenzel (Liechtenstein)

1976

Mittermaier (R.F.A.)

1978

Soelkner (Autriche)

1980

H. Wenzel (Liechtenstein)

1982

Hess (Suisse)

1985

Pelen (France)

1987

Hess (Suisse)

1989

Svet (Yougoslavie)

1991

Schneider (Suisse)

1993

Buder (Autriche)

1996

Wiberg (Suède)

1997

Campagnoni (Italie)

1999

Steggal (Australie)

2001

Paerson (Suède)

2003

J. Kostelic (Croatie)

2005

J. Kostelic (Croatie)

2007

Zahrobska (Rép. tchèque)

2009

Riesch (Allemagne)

2011

Schild (Autriche)

2013

Shiffrin (États-Unis)

Le palmarès du slalom géant hommes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Slalom géant hommes

Année

Vainqueur

1950

Colo (Italie)

1952

Ericksen (Norvège)

1954

Ericksen (Norvège)

1956

Sailer (Autriche)

1958

Sailer (Autriche)

1960

Staub (Suisse)

1962

Zimmermann (Autriche)

1964

Bonlieu (France)

1966

Périllat (France)

1968

Killy (France)

1970

Schranz (Autriche)

1972

Thoeni (Italie)

1974

Thoeni (Italie)

1976

Hemmi (Suisse)

1978

Stenmark (Suède)

1980

Stenmark (Suède)

1982

S. Mahre (États-Unis)

1985

Wasmeier (R.F.A.)

1987

Zurbriggen (Suisse)

1989

Nierlich (Autriche)

1991

Nierlich (Autriche)

1993

Aamodt (Norvège)

1996

Tomba (Italie)

1997

Von Grüningen (Suisse)

1999

Kjus (Norvège)

2001

Von Grüningen (Suisse)

2003

Miller (États-Unis)

2005

Maier (Autriche)

2007

Svindal (Norvège)

2009

Janka (Suisse)

2011

Ligety (États-Unis)

2013

Ligety (États-Unis)

Le palmarès du slalom géant femmes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Slalom géant femmes

Année

Vainqueur

1950

Rom (Autriche)

1952

Lawrence-Mead (États-Unis)

1954

Couttet-Smith (France)

1956

Reichert (R.F.A.)

1958

Wheeler (Canada)

1960

Ruegg (Suisse)

1962

Jahn (Autriche)

1964

M. Goitschel (France)

1966

M. Goitschel (France)

1968

Greene (Canada)

1970

Clifford (Canada)

1972

Nadig (Suisse)

1974

Serrat (France)

1976

Kreiner (Autriche)

1978

Epple (R.F.A.)

1980

H. Wenzel (Liechtenstein)

1982

Hess (Suisse)

1985

Roffe-Steinrotter (États-Unis)

1987

Schneider (Suisse)

1989

Schneider (Suisse)

1991

Wiberg (Suède)

1993

Merle (France)

1996

Campagnoni (Italie)

1997

Campagnoni (Italie)

1999

Meissnitzer (Autriche)

2001

Nef (Suisse)

2003

Paerson (Suède)

2005

Paerson (Suède)

2007

Hosp (Autriche)

2009

Hölzl (Allemagne)

2011

Maze (Slovénie)

2013

Worley (France)

Le palmarès du super géant hommes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Super géant (Super-G) hommes

Année

Vainqueur

1987

Zurbriggen (Suisse)

1989

Hangel (Suisse)

1991

Eberharter (Autriche)

1993

non couru

1996

Skaardal (Norvège)

1997

Skaardal (Norvège)

1999

Kjus (Norvège)

2001

Rahlves (États-Unis)

2003

Eberharter (Autriche)

2005

Miller (États-Unis)

2007

Staudacher (Italie)

2009

Cuche (Suisse)

2011

Innerhofer (Italie)

2013

Ligety (États-Unis)

Le palmarès du super géant femmes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Super géant (Super-G) femmes

Année

Vainqueur

1987

Walliser (Suisse)

1989

Maier (Autriche)

1991

Maier (Autriche)

1993

Seizinger (Allemagne)

1996

Kostner (Italie)

1997

Kostner (Italie)

1999

Meissnitzer (Autriche)

2001

Cavagnoud (France)

2003

Dorfmeister (Autriche)

2005

Pärson (Suède)

2007

Pärson (Suède)

2009

Vonn (États-Unis)

2011

Görgl (Autriche)

2013

Maze (Slovénie)

Le palmarès du combiné hommes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Combiné hommes (devenu super-combiné en 2007)

1932

Furrer (Suisse)

1933

Seelos (Autriche)

1934

Zogg (Suisse)

1935

Seelos (Autriche)

1936

Rominger (Suisse)

1937

Allais (France)

1938

Allais (France)

1939

Jennewein (Allemagne)

1948

Oreiller (France)

1954

Ericksen (Norvège)

1956

Sailer (Autriche)

1958

Sailer (Autriche)

1960

Périllat (France)

1962

Schranz (Autriche)

1964

Leitner (R.F.A.)

1966

Killy (France)

1968

Killy (France)

1970

Kidd (États-Unis)

1972

Thoeni (Italie)

1974

Klammer (Autriche)

1976

Thoeni (Italie)

1978

A. Wenzel (Liechtenstein)

1980

P. Mahre (États-Unis)

1982

Vion (France)

1985

Zurbriggen (Suisse)

1987

Girardelli (Luxembourg)

1989

Girardelli (Luxembourg)

1991

Eberharter (Autriche)

1993

Kjus (Norvège)

1996

Girardelli (Luxembourg)

1997

Aamodt (Norvège)

1999

Aamodt (Norvège)

2001

Aamodt (Norvège)

2003

Miller (États-Unis)

2005

Raich (Autriche)

2007

Albrecht (Suisse)

2009

Svindal (Norvège)

2011

Svindal (Norvège)

2013

Ligety (États-Unis)

Le palmarès du combiné femmes

CHAMPIONNAT DU MONDE DE SKI ALPIN

Combiné femmes (devenu super-combiné en 2007)

Année

Vainqueur

1932

Streiff (Suisse)

1933

Wersin-Lantschner (Autriche)

1934

Cranz (Allemagne)

1935

Cranz (Allemagne)

1936

Piching (Grande-Bretagne)

1937

Cranz (Allemagne)

1938

Cranz (Allemagne)

1939

Cranz (Allemagne)

1948

Beiser (Autriche)

1954

Schöpfer (Suisse)

1956

Berthod (Suisse)

1958

Dänzer (Suisse)

1960

Heggweit (Canada)

1962

M. Goitschel (France)

1964

M. Goitschel (France)

1966

M. Goitschel (France)

1968

Greene (Canada)

1970

Jacot (France)

1972

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1974

Serrat (France)

1976

Mittermaier (R.F.A.)

1978

Moser-Proell (Proell, puis) [Autriche]

1980

H. Wenzel (Liechtenstein)

1982

Hess (Suisse)

1985

Hess (Suisse)

1987

Hess (Suisse)

1989

McKinney (États-Unis)

1991

Bournissen (Suisse)

1993

Vogt (Allemagne)

1996

Wiberg (Suède)

1997

Goetschel (Autriche)

1999

Wiberg (Suède)

2001

Ertl (Allemagne)

2003

J. Kostelic (Croatie)

2005

J. Kostelic (Croatie)

2007

Schild (Autriche)

2009

Zettel (Autriche)

2011

Fenninger (Autriche)

2013

Hoefl-Riesch (Allemagne)

Pour en savoir plus, voir l'article Championnats du monde de ski alpin.

4.3. Les jeux Olympiques

Le ski alpin est apparu aux jeux Olympiques en 1936 à Garmisch-Partenkirchen, avec une épreuve de combiné pour les hommes.

Les champions olympiques de ski alpin hommes

Les vainqueurs aux jeux Olympiques slalom géant hommes

Les champions olympiques de slalom géant hommes

Année

Médaille d'or

Pays

1952

Eriksen

Norvège

1956

Sailer

Autriche

1960

Staub

Suisse

1964

Bonlieu

France

1968

Killy

France

1972

Thoeni

Italie

1976

Hemmi

Suisse

1980

Stenmark

Suède

1984

Julen

Suisse

1988

Tomba

Italie

1992

Tomba

Italie

1994

Wasmeier

République fédérale d'Allemagne

1998

Maier

Allemagne

2002

Eberharter

Autriche

2006

Raich

Autriche

2010

Janka

Suisse

2014

Ligety

États-Unis

Les vainqueurs aux jeux Olympiques slalom super-géant hommes

Les champions olympiques de slalom super-géant hommes

Année

Médaille d'or

Pays

1988

Piccard

France

1992

Aamodt

Norvège

1994

Wasmeier

Allemagne

1998

Maier

Allemagne

2002

Aamodt

Norvège

2006

Aamodt

Norvège

2010

Svindal

Norvège

2014

Jansrud

Norvège

Les vainqueurs aux jeux Olympiques combiné hommes

Les champions olympiques de combiné hommes (super-combiné à partir de 2010)

Année

Médaille d'or

Pays

1936

Pfnuer

Allemagne

1948

Oreiller

France

1988

Strolz

Autriche

1992

Polig

Italie

1994

Kjus

Norvège

1998

Reiter

Autriche

2002

Kjus

Norvège

2006

Ligety

États-Unis

2010

Miller

États-Unis

2014

Viletta

Suisse

Les champions olympiques de ski alpin femmes

Les vainqueurs aux jeux Olympiques slalom spécial femmes

Les champions olympiques de slalom spécial femmes

Année

Médaille d'or

Pays

1948

Frazer

États-Unis

1952

Mead-Lawrence

États-Unis

1956

Colliard

Suisse

1960

Heggveit

Canada

1964

Goitschel

France

1968

Goitschel

France

1972

Cochran

États-Unis

1976

Mittermaier

République fédérale d'Allemagne

1980

Wenzel

Liechtenstein

1984

Magoni

Italie

1988

Schneider

Suisse

1992

Kronberger

Autriche

1994

Schneider

Suisse

1998

Gerg

Allemagne

2002

Kostelic

Croatie

2006

Paerson

Suède

2010

Riesch

Allemagne

2014

Shiffrin

États-Unis

Les vainqueurs aux jeux Olympiques slalom géant femmes

Les champions olympiques de slalom géant femmes

Année

Médaille d'or

Pays

1952

Mead-Lawrence

États-Unis

1956

Reichert

République fédérale d'Allemagne

1960

Ruegg

Suisse

1964

Goitschel

France

1968

Greene

Canada

1972

Nadig

Suisse

1976

Kreiner

Canada

1980

Wenzel

Liechtenstein

1984

Armstrong

États-Unis

1988

Schneider

Suisse

1992

Schneider

Suisse

1994

Compagnoni

Italie

1998

Compagnoni

Italie

2002

Kostelic

Croatie

2006

Mancuso

États-Unis

2010

Rebensburg

Allemagne

2014

Maze

Slovénie

Les vainqueurs aux jeux Olympiques slalom super-géant femmes

Les champions olympiques de slalom super-géant femmes

Année

Médaille d'or

Pays

1988

Wolf

Autriche

1992

Compagnoni

Italie

1994

Roffe

États-Unis

1998

Street

États-Unis

2002

Ceccarelli

Italie

2006

Dorfmeister

Autriche

2010

Fischbacher

Autriche

2014

Fenninger

Autriche

Les vainqueurs aux jeux Olympiques combiné femmes

Les champions olympiques de combiné femmes

Année

Médaille d'or

Pays

1936

Cranz

Allemagne

1948

Beizer

Autriche

1988

Wachter

Autriche

1992

Kronberger

Autriche

1994

Wiberg

Suède

1998

Seizinger

Allemagne

2002

Kostelic

Croatie

2006

Kostelic

Croatie

2010

Riesch

Allemagne

2014

Riesch

Allemagne

5. Les grands skieurs alpins

5.1. Hommes

Aamodt (Kjetil André) [Norvège, né en 1971]

Slalomeur.
→ Aamodt (Kjetil André)

Allais (Émile) [France, 1912-2012]

Skieur alpin complet.
→ Allais (Émile)

Alphand (Luc) [France, né en 1965]

Descendeur.
Vainqueur de la Coupe du monde de descente de 1995 à 1997, du super géant, du combiné et du classement général en 1997. Vainqueur dans la même journée des deux descentes programmées du Hahnenkamm, à Kitzbühel.
Reconverti dans la course automobile, Luc Alphand a remporté l'épreuve du Paris-Dakar en 2006.

Amiez (Sébastien) [France, né en 1972]

Slalomeur.
Vainqueur de la Coupe du monde de slalom en 1996, il a été vice-champion du monde en 1997 et vice-champion olympique en 2002 dans cette même spécialité.

Augert (Jean-Noël) [France, né en 1949]

Slalomeur.
Champion du monde de slalom spécial en 1970 ; vainqueur de la Coupe du monde de slalom spécial de 1969 à 1971.

Bonlieu (François) [France, 1937-1973]

Slalomeur.
Deuxième du slalom géant aux championnats du monde en 1954, il a remporté cette épreuve, dix ans plus tard, aux jeux Olympiques d'Innsbruck en 1964.

Bonnet (Honoré) [France, 1919-2005]

Skieur alpin complet.
→ Bonnet (Honoré)

Bozon (Charles) [France, 1932-1964]

Slalomeur.
Troisième du slalom spécial aux jeux Olympiques de Squaw Valley, en 1960, il remporta cette épreuve aux championnats du monde de Chamonix en 1962. Il mourut dans un accident de montagne.

Colo (Zeno) [Italie, 1920-1993]

Descendeur.
Champion olympique de descente aux Jeux d'Oslo, en 1952 ; champion du monde de descente en 1950 et 1952, et de slalom géant en 1950.

Couttet (James) [France, 1921-1997]

Descendeur et slalomeur.
À 17 ans, il réussit l'exploit de remporter le titre de champion du monde de descente. Second en slalom aux jeux Olympiques de Saint-Moritz, en 1948, plusieurs fois champion de France de saut, il prit la succession d'Émile Allais comme entraîneur de l'équipe de France.

Crétier (Jean-Luc) [France, né en 1966]

Descendeur.
Il a été champion olympique de descente aux jeux Olympiques de Nagano, en 1998.

Cuche (Didier) [Suisse, né en 1974]

Descendeur.
→ Cuche (Didier)

Défago (Didier) [Suisse, né en 1977]

Descendeur.
Il a été champion olympique de descente aux jeux Olympiques de Vancouver, en 2010, et a remporté le prestigieux doublé du Lauberhorn à Wengen et du Hahnenkamm à Kitzbühel en 2009.

Dénériaz (Antoine) [France, né en 1976]

Descendeur.
Il a été champion olympique de descente aux jeux Olympiques de Turin, en 2006.

Eberharter (Stefan) [Autriche, né en 1969]

Skieur alpin complet.
→ Eberharter (Stefan)

Girardelli (Marc) [Luxembourg, né en 1963]

Slalomeur.
D'origine autrichienne, en désaccord avec sa fédération, il se fait naturaliser luxembourgeois. Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1985, 1986, 1989, 1991 et 1993 ; champion du monde de combiné en 1987, 1989 et 1996, et de slalom spécial en 1991.

Grange (Jean-Baptiste) [France, né en 1984]

Slalomeur.
→ Grange (Jean-Baptiste)

Gros (Piero) [Italie, né en 1954]

Slalomeur.
Champion olympique aux Jeux d'Innsbruck et champion du monde de slalom spécial en 1976 ; vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1974.

Heinzer (Franz) [Suisse, né en 1962]

Descendeur.
Champion du monde de descente en 1991 ; vainqueur de la Coupe du monde de descente de 1991 à 1993 ainsi que du super-géant (1993).

Killy (Jean-Claude) [France, né en 1943]

Skieur alpin complet.
→ Killy (Jean-Claude)

Klammer (Franz) [Autriche, né en 1953]

Descendeur.
→ Klammer (Franz)

Maier (Hermann) [Autriche, né en 1972]

Descendeur et slalomeur.
→ Maier (Hermann)

Mahre (Phil) [États-Unis, né en 1957]

Slalomeur.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin de 1981 à 1983 ; champion olympique de slalom spécial en 1984, à Sarajevo. Son frère jumeau Steve a été champion du monde de slalom géant en 1982.

Miller (Bode) [États-Unis, né en 1977]

Skieur alpin complet.
Il est champion du monde de géant, super-géant et combiné en 2003, champion du monde de super-géant de descente en 2005, premier du classement général de la coupe du monde en 2005 et en 2008, premier de la coupe du monde de géant en 2004, premier de la coupe du monde de super-géant en 2005 et en 2008, premier de la coupe du monde de super-combiné en 2008 (en devenant le premier vainqueur sur la piste de la face de Bellevarde depuis les Jeux d'Albertville, en 1992), champion olympique de super-combiné en 2010, à Vancouver.

Oreiller (Henri) [France, 1925-1962]

Skieur alpin complet.
Descendeur au style acrobatique, il a remporté le titre olympique de la descente à Saint-Moritz en 1948 (s'adjugeant également la première place au combiné). Venu ensuite au sport automobile, il est mort des suites d'un accident survenu à l'autodrome de Linas-Montlhéry.

Périllat (Guy) [France, né en 1940]

Skieur alpin complet.
Champion olympique du combiné en 1960 à Squaw Valley, deuxième du slalom spécial aux championnats du monde en 1962 et 1966, il a remporté, en 1966, le titre mondial du slalom géant. Il a été deuxième de la descente olympique à Grenoble en 1968.

Piccard (Frank) [France, né en 1964]

Descendeur et slalomeur.
→ Piccard (Frank)

Russi (Bernhard) [Suisse, né en 1948]

Descendeur.
Champion du monde de descente en 1970 ; champion olympique de descente en 1972, à Sapporo ; vainqueur de la Coupe du monde de descente en 1971 et 1972.

Sailer (Anton Sailer, dit Toni) [Autriche, 1935-2009]

Skieur alpin complet.
→ Sailer (Anton Sailer, dit Toni)

Schranz (Karl) [Autriche, né en 1938]

Skieur alpin complet.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1969 et 1970 ; champion du monde de descente et de combiné en 1962 ; champion du monde de slalom géant en 1970.

Stenmark (Ingmar) [Suède, né en 1956]

Slalomeur.
→ Stenmark (Ingmar)

Svindal (Aksel Lund) [Norvège, né en 1982]

Descendeur.
→ Svindal (Aksel Lund)

Thoeni (Gustavo) [Italie, né en 1951]

Slalomeur.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin de 1971 à 1973 et en 1975 ; champion olympique de slalom géant en 1972, à Sapporo ; champion du monde du combiné en 1972 ; champion du monde de slalom spécial et de slalom géant en 1974.

Tomba (Alberto) [Italie, né en 1964]

Slalomeur.
→ Tomba (Alberto)

5.2. Femmes

Campagnoni (Debora) [Italie, née en 1970]

Slalomeuse.
Championne olympique de super géant en 1992, à Albertville, et de slalom géant en 1994, à Lillehammer ; championne du monde de slalom géant en 1996 et 1997, et de slalom spécial en 1997 ; vainqueur de la Coupe du monde de slalom géant en 1997.

Cranz (Christel) [Allemagne, 1914-2004]

Skieuse alpine complète.
Championne olympique de combiné en 1936, à Garmisch-Partenkirchen ; championne du monde de combiné en 1934, 1935 et de 1937 à 1939, de slalom spécial en 1934 et de 1937 à 1939, et de descente en 1935, 1937 et 1939.

Famose (Annie) [France, née en 1944]

Slalomeuse.
Championne du monde de slalom et deuxième du combiné en 1966, elle a remporté aussi la médaille d'argent en slalom géant et celle de bronze en slalom spécial aux jeux Olympiques en 1968.

Figini (Michela) [Suisse, née en 1966]

Descendeuse.
Championne olympique de descente en 1984, à Sarajevo ; vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1985 et 1988, et de la Coupe de monde de descente en 1985 et de 1987 à 1989 ; championne du monde de descente en 1985.

Goitschel (France, Christine [née en 1944] et Marielle [née en 1945])

Slalomeuses.
→ Goitschel

Greene (Nancy) [Canada, née en 1943]

Slalomeuse.
Championne olympique de slalom géant en 1968, à Grenoble ; vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1967 et 1968.

Hess (Erica) [Suisse, née en 1962]

Slalomeuse.
Championne du monde de slalom spécial en 1982 et 1987, de slalom géant en 1982 et de combiné en 1982, 1985 et 1987 ; vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1982 et 1984.

Jacot (Michèle) [France, née en 1952]

Slalomeuse.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1970 ; championne du monde de combiné en 1970.

Kostelic (Janica) [Croatie, née en 1982]

Skieuse alpine complète.
→ Kostelic (Janica)

Kronberger (Petra) [Autriche, née en 1969]

Skieuse alpine complète.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin de 1990 à 1992 ; championne du monde de descente en 1991 ; championne olympique de slalom spécial et de combiné en 1992, à Albertville.

Lafforgue (Ingrid) [France, née en 1948]

Slalomeuse.
Championne du monde de slalom spécial en 1970 ; vainqueur de la Coupe du monde de slalom spécial de 1970 à 1972.

McKinney (Tamara) [États-Unis, née en 1962]

Slalomeuse.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1983 et de la Coupe du monde de slalom spécial en 1984 ; championne du monde de combiné en 1989.

Merle (Carole) [France, née en 1964]

Slalomeuse.
Vainqueur de la Coupe du monde de super-géant de 1989 à 1992 et de slalom géant en 1992 et 1993 ; championne du monde de slalom géant en 1993. Elle a été médaillée d'argent en super-géant en 1992 aux jeux Olympiques d'Albertville.

Mir (Isabelle) [France, née en 1949]

Descendeuse.
Vainqueur de la Coupe du monde de descente en 1968 et 1970.

Mittermaier (Rosi) [Allemagne, née en 1950]

Skieuse alpine complète.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1976 ; championne olympique de slalom spécial et de descente en 1976, à Innsbruck.

Montillet (Carole) [France, née en 1973]

Skieuse alpine.
Elle a été championne olympique de descente aux jeux Olympiques de Salt Lake City en 2002, ce qui fait d'elle la seule Française championne olympique de descente.

Moser-Proell (Anne-Marie) [Autriche, née en 1953]

Descendeuse.
→ Moser-Proell (Anne-Marie)

Nadig (Marie-Thérèse) [Suisse, née en 1954]

Descendeuse.
Championne olympique de descente et de slalom géant en 1972, à Sapporo ; championne du monde de descente en 1972 ; vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1981.

Paerson (Anja) [Suède, née en 1981]

Skieuse alpine complète.
→ Paerson (Anja)

Pelen (Perrine) [France, née en 1960]

Slalomeuse.
Vainqueur de la Coupe du monde de slalom spécial en 1980 ; championne du monde de slalom spécial en 1985.

Schild (Marlies) [Autriche, née en 1981]

Slalomeuse.
→ Schild (Marlies)

Schneider (Vreni) [Suisse, née en 1964]

Slalomeuse.
→ Schneider (Vreni)

Vonn (Lindsey) [États-Unis, née en 1984]

Skieuse alpine complète.
→ Vonn (Lindsey)

Walliser (Maria) [Suisse, née en 1965]

Descendeuse.
Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1986 et 1987 ; championne du monde de descente en 1987 et 1989, et de super-géant en 1987.

Wenzel (Hanni) [Liechtenstein, née en 1956]

Slalomeuse.
Championne du monde de slalom spécial en 1974 ; vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1978 et 1980 ; championne olympique de slalom spécial et de slalom géant en 1980, à Lake Placid.

Wiberg (Pernilla) [Autriche, née en 1964]

Slalomeuse.
Championne olympique de slalom géant en 1992, à Albertville, et de combiné en 1994, à Lillehammer ; championne du monde de slalom géant en 1991, de combiné et de slalom spécial en 1996 ; vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 1997.

Worley (Tessa) [France, née en 1989]

Slalomeuse.
→ Worley (Tessa)