En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

hockey sur glace

Hockey sur glace
Hockey sur glace

Sport qui oppose deux équipes de six joueurs et se joue avec une crosse et un palet (appelé rondelle au Québec).

1. Le hockey sur glace, sport roi au Canada

Le hockey sur glace se joue sur une patinoire entre deux équipes de six joueurs chacune, chaussés de patin, poussant ou lançant à l’aide d’une crosse un palet (appelé rondelle au Québec), qu’ils essaient de faire pénétrer dans le but adverse. Un match se joue en trois périodes (tiers-temps) de 20 minutes de jeu effectif chacune ; elles sont séparées par des pauses de 15 minutes. Chaque équipe dispose (au maximum) de 22 joueurs (dont 2 gardiens), et les changements s'opèrent aussi bien pendant les arrêts de jeu que pendant l'action (changements volants). Les joueurs sont munis de casques et d'équipements très rembourrés pour se protéger des chocs, souvent violents.

Lorsqu'un joueur commet une faute grave, il est pénalisé par une exclusion de 2 ou 5 minutes. L'équipe qui se trouve alors en supériorité numérique met en place un jeu dit « de puissance », et les buts sont souvent inscrits lors de ces phases essentielles.

Sport roi au Canada, dont il est originaire (plus précisément de Kingston et d'Halifax), le hockey sur glace est aussi très pratiqué aux États-Unis, en Russie, en Scandinavie et en République tchèque. Dès 1893 fut créée la Coupe Stanley, qui oppose toujours les joueurs professionnels de la National Hockey League (NHL) d'Amérique du Nord. Géré par la Ligue internationale de hockey sur glace (fondée en 1908), ce dernier est sport olympique depuis 1920 pour les hommes, les premiers jeux Olympiques d’hiver ayant eu lieu en 1924, et depuis 1998 pour les femmes. Les premiers championnats du monde datent de 1920.

2. L'équipement

2.1. L'équipement des joueurs de hockey

Les contacts souvent brutaux nécessitent un équipement protecteur avec des jambières (recouvertes par des bas), une culotte épaisse (du nombril au dessus des genoux), des coudières et des épaulières, des gants et surtout un casque (muni, pour le gardien de but, d'une grille protégeant le visage).

2.2. La crosse et le palet

La crosse

La crosse est formée de deux parties, le manche et la palette. Celle-ci, plus large, qui dirige le palet, est souvent enveloppée d'un adhésif noir, accrochant mieux sur la glace et aidant à dissimuler le palet.

Le palet

Le palet, aussi appelé rondelle (au Québec), ou puck, , est un disque de caoutchouc, vulcanisé de couleur noire, de 2,54 cm d'épaisseur (1 pouce américain), et de 7,62 cm de diamètre (3 pouces), dont le poids doit être compris entre 156 et 170 g.

2.3. La patinoire et les zones de jeu

La patinoire est coupée par trois bandes (deux bandes bleues délimitant une zone d'attaque [ou de défense, pour l'autre équipe] dans chaque moitié du terrain, et une bande centrale rouge) qui jouent un rôle essentiel dans le règlement. Le palet doit toujours pénétrer avant les joueurs dans la zone d'attaque. Une passe ne doit franchir qu'une ligne. Dans les deux cas, l'équipe fautive est sanctionnée d'un hors-jeu. Un joueur situé dans sa moitié de terrain ne peut expédier directement le palet dans la moitié au-delà de la ligne de but adverse. C'est un dégagement interdit, sanctionné par une remise en jeu dans un des deux cercles de la zone de défense du joueur fautif.

Les dimensions des buts sont de 1,22 m en hauteur et 1,83 m en largeur.

3. Les principaux gestes du hockeyeur sur glace

3.1. Le tir

Le tir frappé, slapshoot ou slap, très violent, termine un mouvement de grande amplitude. Il faut frapper la glace derrière le palet (2 à 3 cm environ). Le tir balayé est un mouvement plus lent où, comme le nom l'indique, la crosse balaie la glace avant de heurter le palet. C'est un tir plus précis; exécuté à une distance moyenne du but adverse, mais qui exige un plus long délai d'exécution.

3.2. Le départ en avant

Le départ en avant est le démarrage classique. le joueur se penche en avant pour créer un déséquilibre du centre de gravité, en écartant les patins vers l'extérieur (l'un à 90 °C). Pendant le mouvement, le poids du corps se déplace latéralement, toujours au-dessus du patin propulseur.

3.3. Le virage

Le virage brusque est très fréquent. Il s'agit de change de direction, en conservant le maximum de vitesse possible. Il s'effectue, tête, bras et crosse dans la nouvelle direction recherchée, en s'arrêtant de patiner, en glissant, le patin intérieur vers l'avant, le corps penché vers l'intérieur (ou l'avant) pour compenser l'effet de la force centrifuge. Il s'effectue lors d'une récupération (ou de la perte de contrôle) du palet.

4. Les vainqueurs aux jeux Olympiques

Les vainqueurs aux jeux Olympiques

Les vainqueurs aux jeux Olympiques

Année

Vainqueur

Hommes

1920

Canada

1924

Canada

1928

Canada

1932

Canada

1936

Grande-Bretagne

1948

Canada

1952

Canada

1956

URSS

1960

États-Unis

1964

URSS

1968

URSS

1972

URSS

1976

URSS

1980

États-Unis

1984

URSS

1988

URSS

1992

CEI

1994

Suède

1998

République tchèque

2002

Canada

2006

Suède

2010

Canada

2014

Canada

Femmes

1998

États-Unis

2002

Canada

2006

Canada

2010

Canada

2014

Canada

5. Les grands hockeyeurs sur glace

Béliveau (Jean) [Canada, né en 1931]

Joueur de hockey sur glace canadien.
→ Béliveau (Jean)

Drobny (Jaroslav) [République tchèque, 1921-2001]

Sportif tchèque.
→ Drobny (Jaroslav)

Gretzky (Wayne) [Canada, né en 1961]

Joueur de hockey sur glace canadien.
→ Gretzky (Wayne)