En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec français

  français, française

adjectif et nom



  • Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux (Paris 1636-Paris 1711)
    Le Français, né malin, forma le vaudeville.
    L'Art poétique
  • Marie-Joseph de Chénier (Constantinople 1764-Paris 1811)
    La République nous appelle ;
    Sachons vaincre ou sachons périr :
    Un Français doit vivre pour elle ;
    Pour elle un Français doit mourir.

    Le Chant du départ (musique de Méhul)
  • Pierre Daninos (Paris 1913)
    Le Français ? Un être qui est avant tout le contraire de ce que vous croyez.
    Les Carnets du major W. Marmaduke Thompson , Hachette
  • Charles Du Bos (Paris 1882-La Celle-Saint-Cloud 1939)
    Un Français est profond dans la mesure où, à son rang, il sait maintenir ce dialogue* vivant en lui.
    Approximations , Le Rouge et le Noir
    *entre Pascal et Montaigne
  • Pierre Dupont (Lyon 1821-Lyon 1870)
    Bon Français, quand je vois mon verre
    Plein de son vin couleur de feu,
    Je songe en remerciant Dieu
    Qu'ils n'en ont pas dans l'Angleterre.

    Chansons
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    Le désir du privilège et le goût de l'égalité, passions dominantes et contradictoires des Français de toute époque [ ].
    La France et son armée , Plon
  • Henri IV (Pau 1553-Paris 1610)
    roi de France
    Le naturel des Français est de n'aimer point ce qu'ils voient.
    Lettres
  • Édouard Herriot (Troyes 1872-Saint-Genis-Laval, Rhône, 1957)
    Académie fran¸aise, 1946
    La Déclaration des droits de l'homme provient de tout l'effort historique de la pensée française pour se libérer et libérer les autres en se libérant.
    Droit et Liberté , Tallandier
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    L'âme française est plus forte que l'esprit français, et Voltaire se brise à Jeanne d'Arc.
    Tas de pierres , Éditions Milieu du monde
  • Nicolas de Malézieu (Paris 1650-Paris 1727)
    Académie fran¸aise, 1701
    Les Français n'ont pas la tête épique.
    Cité par Voltaire, Essai sur la poésie épique
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Les Français semblent* des guenons qui vont grimpant contremont** un arbre, de branche en branche, et ne cessent d'aller jusqu'à ce qu'elles sont arrivées à la plus haute branche, et y montrent le cul quand elles y sont.
    Essais, II, 17
    *ressemblent à
    **en escaladant
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Non parce que Socrate l'a dit, mais parce qu'en vérité c'est mon humeur, et à l'aventure non sans quelque excès, j'estime tous les hommes nos compatriotes et embrasse un Polonais comme un Français, postposant* cette liaison nationale à l'universelle et commune.
    Essais, III, 9
    *subordonnant
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    La faveur est la grande divinité des Français.
    Lettres persanes
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Les Français [ ] enferment quelques fous dans une maison, pour persuader que ceux qui sont dehors ne le sont pas.
    Lettres persanes
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Les Français ne parlent presque jamais de leurs femmes : c'est qu'ils ont peur d'en parler devant des gens qui les connaissent mieux qu'eux.
    Lettres persanes
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    C'est Paris qui fait les Français.
    Mes pensées
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Je suis homme avant d'être Français.
    Mes pensées
  • Paul Morand (Paris 1888-Paris 1976)
    Académie fran¸aise, 1968
    En amour, être Français, c'est la moitié du chemin.
    L'Europe galante , Grasset
  • Charles Péguy (Orléans 1873-Villeroy, Seine-et-Marne, 1914)
    C'est embêtant, dit Dieu. Quand il n'y aura plus ces Français,
    Il y a des choses que je fais, il n'y aura plus personne pour les comprendre.

    Le Mystère des saints Innocents , Gallimard
  • François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, vers 1494-Paris 1553)
    Telle est la nature et complexion des Français qu'ils ne valent qu'à la première pointe. Alors ils sont pires que diables, mais, s'ils séjournent, ils sont moins que femmes.
    Gargantua, 48
  • Alexis Clérel de Tocqueville (Paris 1805-Cannes 1859)
    Il faut se défier de la gaieté que montre souvent le Français dans ses plus grands maux ; elle prouve seulement que, croyant sa mauvaise fortune inévitable, il cherche à s'en distraire en n'y pensant point, et non qu'il ne la sent pas.
    L'Ancien Régime et la Révolution
  • Alexis Clérel de Tocqueville (Paris 1805-Cannes 1859)
    Ils* veulent l'égalité dans la liberté et, s'ils ne peuvent l'obtenir, ils la veulent encore dans l'esclavage.
    L'Ancien Régime et la Révolution
    *les Français
  • François Marie Arouet, dit Voltaire (Paris 1694-Paris 1778)
    Je me souviens que, lorsque je consultai, il y a plus de douze ans, sur ma Henriade, feu M. de Malézieu, homme qui joignait une grande imagination à une littérature immense, il me dit : Vous entreprenez un ouvrage qui n'est pas fait pour notre nation ; les Français n'ont pas la tête épique.
    Essai sur la poésie épique, Conclusion
  • François Marie Arouet, dit Voltaire (Paris 1694-Paris 1778)
    Les Français sont malins et sont grands chansonniers.
    Satires, Au roi de la Chine
  • Jacques Claude, comte Beugnot (Bar-sur-Aube 1761-Bagneux 1835)
    Rien n'est changé en France, si ce n'est qu'il s'y trouve un Français de plus.
    Commentaire
    Attribués à tort au comte d'Artois, ces mots se trouvent en fait dans le Moniteur du 12 avril 1814
    , dans un article écrit par le comte Beugnot, futur ministre de Louis XVIII.
  • Édouard Herriot (Troyes 1872-Saint-Genis-Laval, Rhône, 1957)
    Académie fran¸aise, 1946.
    Le Français moyen.
    Commentaire
    Expression employée pour la première fois en 1924 par le président du Conseil Édouard Herriot dans une déclaration à la presse. Il s'agissait du plan Dawes, destiné à régler le problème des dettes de guerre : Herriot estimait que le Français moyen avait droit à des explications.
  • Napoléon Ier (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821)
    empereur des Français
    Ce n'est pas possible, m'écrivez-vous ; cela n'est pas français.
    Commentaire
    Réponse de Napoléon, le 9 juillet 1813, au général Lemarois, commandant de Magdebourg, qui avait des difficultés à tenir la place. De ces paroles, on a tiré la formule célèbre : Impossible n'est pas français.
  • Francis Bacon baron Verulam (Londres 1561-Londres 1626)
    On dit généralement que les Français sont plus sages qu'ils ne paraissent et que les Espagnols paraissent plus sages qu'ils ne sont ; mais quoi qu'il en soit de ces nations, il en est certainement ainsi des individus qui les composent.
    It hath been an opinion that the French are wiser than they seem, and the Spaniards seem wiser than they are ; but howsoever it be between nations, certainly it is so between man and man.
    Essays, 26
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Voilà bien les Français. Ils tournent à tout vent.
    Done like a Frenchman : turn, and turn again !
    Richard VI, première partie, III, 3, la Pucelle

Le Petit Larousse 2017 sur iPhone

  • Plus de 63 000 mots et 28 000 noms propres
  • 2 000 photos, dessins, cartes
  • Les célèbres pages roses
  • Une aide aux jeux de lettres
  • Le jeu du dictionnaire pour s’amuser à retrouver la bonne définition d’un mot.
  • 9 000 citations d’auteurs français et étrangers
  • 6 000 articles pratiques pour déjouer les pièges de la langue

Télécharger sur l'AppStore pour 9,99 €

Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil. Cette application s’installe complètement et ne nécessite aucune connexion Internet (sauf pour les sons).

Apple, le logo Apple, iPad, iPhone, iPod, iTunes sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États­Unis et dans d’autres pays.