tomber

verbe intransitif CONJUGAISON

(radical onomatopéique tumb-, qui évoque une chute ou un saut brusque)

Définitions de tomber


  • Perdre l'équilibre et faire une chute, s'affaisser au sol ; s'abattre, crouler, s'écrouler : Se casser une jambe en tombant. Faire tomber une cloison.
  • Être entraîné, précipité, par son propre poids, d'un lieu haut vers un lieu bas : Tomber d'une échelle. Il a laissé tomber sa montre.
  • Descendre vers le sol, en parlant des précipitations atmosphériques : Il est tombé des grêlons énormes.
  • Se détacher de l'organe qui les porte, en parlant de feuilles, de cheveux, etc. : Toutes ses dents de lait sont tombées.
  • Partir, se défaire : Les lunettes me tombent du nez.
  • Apparaître comme dirigé de haut en bas, en parlant de phénomènes : Se guider grâce à la clarté qui tombe de la lune.
  • Littéraire. Être prononcé avec un aspect net, sec : La sentence est tombée.
  • Être édité, imprimé ; paraître : La dernière édition vient de tomber.
  • Être attaché, fixé par une extrémité et pendre librement : Une abondante chevelure tombe sur ses épaules.
  • Descendre selon une certaine inclinaison : Des toits qui tombent en pente raide.
  • Être affaissé, en parlant de parties du corps : Poitrine qui tombe.
  • Être tué, dans un combat, une guerre : Ceux qui sont tombés au champ d'honneur.
  • Perdre le pouvoir, être renversé, etc. : Le dictateur est enfin tombé.
  • Populaire. Être arrêté par la police, en parlant d'un malfaiteur.
  • Se rendre, capituler, en parlant d'une position militaire : La ville est tombée après des combats acharnés.
  • Être écarté, éliminé, disparaître : Cette objection tombe d'elle-même.
  • Perdre de sa force, de son intensité : Le vent est tombé.
  • Ne pas avoir de succès : Cette pièce tombera rapidement.
  • S'abaisser ou être très déprimé : Il est tombé bien bas.
  • Aboutir, déboucher à tel endroit : Suivez cette avenue, vous allez tomber sur la place.
  • Survenir à telle date, coïncider avec tel jour, etc. : Cette année, le 1er novembre tombe un lundi.
  • Arriver quelque part à l'improviste, et plus ou moins bien à propos : Vous risquez de tomber au milieu de la manifestation.
  • Passer d'un état neutre ou valorisant à un état dévalorisant, affligeant, etc. : Une œuvre qui tombe dans l'oubli.
  • Suivi d'un attribut, équivaut à devenir : Tomber amoureux.
  • Chorégraphie

    Prendre appui sur une jambe demi-pliée.

Expressions avec tomber



  • Laisser tomber quelqu'un, quelque chose,

    ne plus s'y intéresser.
  • Laisse tomber,

    se dit pour inviter quelqu'un à ne pas insister, à ne pas se mêler de quelque chose, etc.
  • Le jour, le soir, la nuit tombe,

    le jour baisse, il va bientôt faire nuit.
  • Tomber à point, ou, familièrement, à pic,

    arriver, survenir à un moment opportun.
  • Tomber aux pieds, aux genoux de quelqu'un,

    se jeter à ses pieds dans une attitude de respect, de vénération, d'humilité, de supplication, etc.
  • Tomber bien,

    pour un vêtement, avoir une bonne coupe ; être favorisé par le hasard, les circonstances : Vous tombez bien, je suis libre ; arriver ou se produire à propos : Cet héritage ne pouvait mieux tomber.
  • Tomber dans quelque chose,

    suivre la pente qui y mène : Publication qui tombe dans la vulgarité.
  • Tomber de,

    être atteint de quelque chose : Tomber de sommeil.
  • Familier. Tomber de l’armoire ou de sa chaise,

    être stupéfait : Quand j’ai appris la nouvelle, j’en suis tombé de l’armoire.
  • Tomber des mains,

    en parlant d'un livre, être d'une lecture fastidieuse, être inintéressant.
  • Tomber en,

    indique le passage (assez brusque) d'un état à un autre : Mot tombé en désuétude. Des édifices qui tombent en ruine.
  • Tomber juste,

    en parlant d'un calcul, être exact.
  • Tomber pile,

    arriver, survenir à propos ; deviner juste.
  • Tomber sous le coup de la loi,

    être passible de poursuites judiciaires.
  • Tomber sous quelque chose, la main, les yeux, etc.,

    venir par hasard à portée de quelqu'un, d'un animal, pouvoir être saisi, appréhendé.
  • Tomber sur,

    rencontrer quelqu'un à l'improviste, trouver, découvrir quelque chose fortuitement : Tomber sur un document capital ; être orienté, porter sur quelqu'un, quelque chose : Le sort est tombé sur le plus naïf ; avoir quelque chose par le sort, le hasard : Si je savais sur quel sujet je vais tomber ; attaquer quelqu'un par surprise ou le critiquer violemment : Si nous publions cet article, tout le monde va nous tomber dessus.
  • Jeux

    Faire tomber une carte,

    jouer de manière à obliger le joueur qui possède cette carte à la mettre sur le tapis.
  • Marine

    Tomber sous le vent,

    en parlant d'un navire, s'éloigner du lit du vent.

Synonymes de tomber


Perdre l'équilibre et faire une chute, s'affaisser au sol ...

Synonymes :

Être entraîné, précipité, par son propre poids, d'un lieu...

Synonymes :

  • dégringoler (familier) - échapper - glisser

Descendre vers le sol, en parlant des précipitations atmosphériques.

Synonymes :

Être édité, imprimé ; paraître.

Synonyme :

  • sortir

Être attaché, fixé par une extrémité et pendre librement.

Synonyme :

  • pendre

Être affaissé, en parlant de parties du corps.

Synonyme :

Se rendre, capituler, en parlant d'une position militaire.

Synonymes :

Être écarté, éliminé, disparaître.

Synonymes :

Perdre de sa force, de son intensité.

Synonymes :

Survenir à telle date, coïncider avec tel jour, etc..

Synonymes :

Arriver quelque part à l'improviste, et plus ou moins bien à...

Synonymes :

Passer d'un état neutre ou valorisant à un état dévalorisant,...

Synonymes :

Homonymes de tomber



Homonymes des variantes de tomber


    tombe

  • tombe nom féminin

    tombent

  • tombe nom féminin

    tombes

  • tombe nom féminin

Citations avec tomber


  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Oh ! n'insultez jamais une femme qui tombe !
    Qui sait sous quel fardeau la pauvre âme succombe !

    Les Chants du crépuscule, Oh ! n'insultez jamais
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Le coup passa si près que le chapeau tomba
    La Légende des siècles, Après la bataille
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Borné dans sa nature, infini dans ses vœux
    L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.

    Premières Méditations poétiques, l'Homme

Mots proches

Lequel de ces mots a un accent différent ?