chanter

verbe intransitif CONJUGAISON

(latin cantare)

Définitions de chanter


  • Faire entendre un chant ; produire par la voix des sons mélodieux, une œuvre musicale : Chanter juste.
  • Produire des sons plus ou moins modulés : Le grillon chante. L'eau chante dans la bouilloire.
  • Apporter une note de gaieté, produire un effet harmonieux et gai, en parlant de quelque chose : Couleurs qui chantent.

Expressions avec chanter



  • Familier. C'est comme si on chantait,

    cela n'avance à rien, cela n'a aucun effet.
  • Faire chanter quelqu'un,

    exercer sur lui un chantage.

Synonymes de chanter


Faire entendre un chant ; produire par la voix des sons mélodieux,...

Synonyme :

Produire des sons plus ou moins modulés.

Synonymes :


Citations avec chanter


  • Louis Aragon (Paris 1897-Paris 1982)
    Jamais peut-être faire chanter les choses n'a été plus urgente et noble mission à l'homme
    Le Crève-Cœur, la Rime en 1940 , Gallimard
  • Pierre Augustin Caron de Beaumarchais (Paris 1732-Paris 1799)
    Aujourd'hui, ce qui ne vaut pas la peine d'être dit, on le chante.
    Le Barbier de Séville, I, 2
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Vous chantiez ? j'en suis fort aise :
    Eh bien ! dansez maintenant.

    Fables, la Cigale et la Fourmi
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Aimer, prier, chanter, voilà toute ma vie.
    Nouvelles Méditations, le Poète mourant
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Je chantais, mes amis, comme l'homme respire,
    Comme l'oiseau gémit, comme le vent soupire,
    Comme l'eau murmure en coulant.

    Nouvelles Méditations, le Poète mourant
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Honte à qui peut chanter pendant que Rome brûle,
    S'il n'a l'âme et le cœur et la voix de Néron.

    Poésies diverses, À Némésis
  • Nathalie Sarraute (Ivanovo, Russie, 1900-Paris 1999)
    On a dit que ce que les gens supportent le moins, c'est d'être accusés de chanter faux. Je crois que d'être soupçonné de manquer de goût est plus pénible.
    Les Fruits d'or, Gallimard
  • Jules Mazarin en italien Giulio Mazarini (Pescina, Abruzzes, 1602-Vincennes 1661)
    Qu'ils chantent, pourvu qu'ils paient.

    Commentaire
    On rapporte ce mot comme étant de Mazarin, qui fut sans doute l'homme d'État français le plus chansonné. Apprenant qu'on le brocardait dans Paris après l'institution d'un nouvel impôt, il aurait dit : Ils chantent, ils paieront.

  • Théodore Aubanel (Avignon 1829-Avignon 1886)
    Qui chante son mal enchante.
    Quau canto
    Soun mau encanto.

    Commentaire
    Devise d'Aubanel.

  • Konstanty Ildefons Gałczyński (Varsovie 1905-Varsovie 1953)
    Si le concombre ne chante pas,
    Et ceci en aucune saison,
    Il faut croire que, par la volonté du ciel,
    Probablement, il ne le peut pas.

    Dzie á, I, 2
  • Frédéric Mistral (Maillane, Bouches-du-Rhône, 1830-Maillane, Bouches-du-Rhône, 1914)
    Le soleil me fait chanter.
    Lou soulèu me fai canta.

    Commentaire
    Cette devise accompagnait le blason poétique que Mistral s'était lui-même composé : une cigale d'or sur champ d'azur chantant sous un soleil, elle est faite de sept syllabes, chiffre de la sagesse (parce qu'il est la somme des chiffres symboliques de l'action : 4, et de la mystique : 3).

Mots proches

Quel mot ne se termine pas par « th » ?