chant

nom masculin

(latin cantus)

Définitions de chant


  • Suite de sons modulés émis par la voix humaine, qui, par la différence des intonations, produisent des sensations variées : Chant mélodieux.
  • Action par laquelle la phonation, intensifiée et variée, devient musique.
  • Art de produire par la voix des sons mélodieux, des œuvres musicales : Prendre des leçons de chant.
  • Émission sonore spécifique produite par les oiseaux mâles matures dans le cadre du comportement reproducteur.
  • Émission sonore produite par le battement des ailes de certains insectes : Le chant des cigales.
  • Littéraire. Ce qui imite, évoque le chant humain ou le chant des oiseaux : Le chant d'une source.
  • Poésie chantée, composition musicale, vocale ou instrumentale : Chants populaires.
  • Toute composition en vers de style noble.
  • Chacune des divisions d'un grand poème épique ou didactique.
  • Dans les œuvres du Moyen Âge, type du discours ou du dialogue particulier, se distinguant du récit.
  • Partie d'une composition musicale à laquelle est confiée la mélodie principale.

Synonymes de chant


Art de produire par la voix des sons mélodieux, des œuvres musicales.

Synonyme :

Ce qui imite, évoque le chant humain ou le chant des oiseaux.

Synonymes :

Poésie chantée, composition musicale, vocale ou instrumentale.

Synonymes :

Homonymes de chant



Citations avec chant


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    L'homme pense son propre chant, et ne pense rien d'autre.
    Propos de littérature, Gallimard
  • Louis Aragon (Paris 1897-Paris 1982)
    Je chante parce que l'orage n'est pas assez fort pour couvrir mon chant.
    Les Yeux d'Elsa, Cahiers du Rhône
  • Louis Aragon (Paris 1897-Paris 1982)
    On pourra m'ôter cette vie, mais on n'éteindra pas mon chant.
    Les Yeux d'Elsa, Cahiers du Rhône
  • Marcel Arland (Varennes-sur-Amance 1899-Saint-Sauveur-sur-École, Seine-et-Marne, 1986)
    Académie française, 1968
    Nous portons deux ou trois chants, que notre vie se passe à exprimer.
    Antarès, Gallimard
  • Jean Giraudoux (Bellac 1882-Paris 1944)
    Il suffit de chanter un chant de paix avec grimace et gesticulation pour qu'il devienne un chant de guerre.
    La guerre de Troie n'aura pas lieu, II, 4, Pâris , Grasset
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Ce serait une erreur de croire que ces choses
    Finiront par des chants et des apothéoses […].

    Les Châtiments, l'Expiation, VII, 10
  • Pierre Jean Jouve (Arras 1887-Paris 1976)
    Pas de plus ample chant que le chant qui finit. Pas de plus douce main que la main qui s'enfuit.
    Diadème, Mercure de France
  • Stéphane Mallarmé (Paris 1842-Valvins, Seine-et-Marne, 1898)
    Mais, ô mon cœur, entends le chant des matelots !
    Poésies, Brise marine
  • Alfred de Musset (Paris 1810-Paris 1857)
    Les plus désespérés sont les chants les plus beaux
    Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.

    Poésies, la Nuit de mai
  • Tristan Tzara (Moineşti, Roumanie, 1896-Paris 1963)
    Le chant et le silence mon beau pays de joie […].
    Terre sur terre, Les Trois Collines, Genève
  • Bernard, de Ventadour (château de Ventadour vers 1125-abbaye de Dalon fin du XIIe s.)
    Chanter ne peut guère valoir
    Si au-dedans du cœur ne se lève le chant ;
    Ni le chant ne peut du cœur s'élever
    Si n'y réside l'amour pur.

    Chantar no pot gaire valer
    Si d'ins del cor no mov lo chans,
    Ni chans no pot del cor mover
    Si no i es fin' amors corans.

Mots proches

Quel mot ne se termine pas par « th » ?