Accueil > langue française > dictionnaire > louange n.f. - louanges n.f.pl.

louange

nom féminin

(de louer)

  • Action de célébrer le mérite de quelqu'un, de quelque chose : Son attitude est digne de louange.

    Synonymes :

    éloge - encens - exaltation - félicitation - flatterie

louanges

nom féminin pluriel

  • 1. Paroles, discours qui font l'éloge de quelqu'un, quelque chose : Un concert de louanges.

    Synonymes :

    apologie - compliments - éloges - panégyrique

  • 2. Acclamations de dévotion qui commencent par Dieu soit béni, et s'adressent au saint sacrement, à la Sainte Vierge, à saint Joseph, aux anges et aux saints.

Expressions avec louange

louange

nom féminin

  • À la louange de,

    pour célébrer le mérite de quelqu'un, de quelque chose, à l'honneur.

louanges

nom féminin pluriel

  • Chanter, célébrer, entonner les louanges de quelqu'un, de quelque chose,

    en vanter, en célébrer la gloire, les mérites.

Citations avec louange


  • Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux (Paris 1636-Paris 1711)
    Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vous loue.
    L'Art poétique
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    On ne peut trop louer trois sortes de personnes :
    Les dieux, sa maîtresse, et son roi.

    Fables, Simonide préservé par les dieux
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Il y a des reproches qui louent et des louanges qui médisent.
    Maximes
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Nous ne louons d'ordinaire de bon cœur que ceux qui nous admirent.
    Maximes
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est utile à la louange qui les trahit.
    Maximes
  • François de Malherbe (Caen 1555-Paris 1628)
    […] l'art d'en* faire les couronnes
    N'est pas su de toutes personnes ;
    Et trois ou quatre seulement,
    Au nombre desquels on me range,
    Peuvent donner une louange
    Qui demeure éternellement.

    Odes
    *lauriers
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Nous louons les gens à proportion de l'estime qu'ils ont pour nous.
    Mes pensées
  • Jean de Sponde (Mauléon 1557-Bordeaux 1595)
    À gagner un beau bien on gagne une louange,
    Mais on en gagne mille à ne le perdre point.

    Sonnets d'amour, VIII
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    C'est un grand signe de médiocrité de louer toujours modérément.
    Réflexions et Maximes
  • Friedrich Nietzsche (Röcken, près de Lützen, 1844-Weimar 1900)
    Ce que nous faisons n'est jamais compris, et n'est toujours accueilli que par les louanges ou la critique.
    Le Gai Savoir
    Was wir tun, wird nie verstanden, sondern immer nur gelobt und getadelt.
    Die fröhliche Wissenschaft

Mots proches

À quelle forme est employé le verbe dans la phrase : « Ce matin, il souffle un vent glacial » ?