En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dent

Dents d'espèces animales
Dents d'espèces animales

Organe dur, blanchâtre, implanté sur le bord des mâchoires de la plupart des vertébrés, qui sert à la prise de nourriture et, parfois, à la mastication ou à la défense (chez les mammifères, on distingue, d'avant en arrière, les incisives, les canines, les prémolaires, les molaires).

On peut classer les dents d'après leur mode d'implantation (dents alvéolées des mammifères et des crocodiles, dents dermiques des autres vertébrés), leur position (dents maxillaires, palatines, linguales, pharyngiennes), leur forme, souvent liée à leur fonction (incisives tranchantes, canines et défenses servant au combat, prémolaires et molaires broyeuses, crochets des serpents venimeux, dents en pavé des poissons mangeurs de coquillages, pointes retenant seulement les proies), enfin leur évolution au cours de la vie de l'animal : dents à croissance continue (incisives des rongeurs), à croissance prolongée (molaires des chevaux), à croissance brève (cas général), à remplacement oblique (molaire des éléphants). Les dents dermiques, notamment chez les requins, sont disposées sur plusieurs rangées, dont une seule en usage à une période donnée ; les dents du second rang se redressent pour remplacer les dents usées du premier rang, etc. Lorsque le nombre et la nature des dents sont constants dans une espèce (mammifères en général), on peut les exprimer par une formule dentaire.

Pour en savoir plus, voir l'article dent [mÉdecine].

MÉDECINE VÉTÉRINAIRE ET ZOOTECHNIE

Les dents, surtout les incisives, fournissent des caractères précieux pour déterminer l'âge des animaux. Chez le cheval, par exemple, l'usure des dents à leur partie supérieure est compensée par une croissance continue de la dent en longueur et, par suite, quel que soit leur degré d'usure, les dents paraissent avoir toujours la même longueur hors de la gencive. L'usure se traduit par une modification de la forme de la surface supérieure de la dent qui permet, selon qu'elle est ovalaire, ronde, triangulaire, biangulaire, de déterminer avec assez de précision l'âge de l'animal.