En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ruhr

Ruhr
Ruhr

Région industrielle d'Allemagne, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, qui constitue la plus grande concentration industrielle d'Europe.

Elle tire son nom de la rivière Ruhr. Occupant 130 km d'E. en O. et plus de 60 km du N. au S., elle constitue une circonscription d'aménagement depuis 1920. Le charbon, à l'origine de la prospérité de la région, a suscité des implantations sidérurgiques et chimiques. Extrait d'abord dans le Sud, où les couches affleurent, puis plus au nord (vallées de l'Emscher et de la Lippe), sa production a maintenant beaucoup diminué. Les anciennes villes minières, Duisburg, Essen, Bochum et Dortmund, sont devenues des centres culturels et commerciaux aux industries diversifiées (sidérurgie, métallurgie, mécanique, électrotechnique, agroalimentaire). Canaux, voies ferrées, autoroutes, métro tissent une trame serrée de voies de communication. D'importants équipements culturels ont été implantés depuis les années 1960 : universités, écoles d'art, musées, bibliothèques, théâtres. En même temps ont été créés des parcs, des espaces verts et des terrains de jeu publics.

HISTOIRE

La Ruhr devint une grande région industrielle au cours du xixe s. Partiellement occupée à partir de mars 1921 en raison des réticences du gouvernement allemand à s'acquitter du paiement des réparations de guerre prévues par le traité de Versailles, la Ruhr fut investie et mise en exploitation directe par la France et la Belgique à partir de janvier 1923. En 1923, la crise inflationniste contraignit le gouvernement Stresemann à mettre un terme à la résistance passive. Après l'adoption du plan Dawes (août 1924), la Ruhr fut progressivement évacuée (octobre 1924-juillet 1925). Après la Seconde Guerre mondiale, la région fit d'abord partie de la zone d'occupation britannique. En décembre 1948 fut instituée l'Autorité internationale de la Ruhr, organisme qui fut dissous en 1952, après l'entrée en vigueur de la Communauté européenne du charbon et de l'acier.