En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Camargue

Camargue
Camargue

Région de Provence (Bouches-du-Rhône), comprise entre les deux bras principaux du delta du Rhône.

La Camargue couvre 60 000 ha, dont près de la moitié en marais et en étangs. Elle a été édifiée par les divagations du Rhône : marécages, étangs, bras abandonnés se succèdent, séparés par des levées d'alluvions.

Le delta progresse au S.-E., secteur où débouche le Grand Rhône et où se trouvent des marais salants (Salin-de-Giraud), et a tendance à reculer vers l'embouchure du Petit Rhône, à l'O. Au centre, des cordons littoraux isolent de vastes nappes d'eau, dont la plus étendue, l'étang de Vaccarès, est en communication épisodique avec la mer par un pertuis. La Camargue souffre de la présence du sel, qui rend sa mise en valeur difficile, mais offre le spectacle d'une belle végétation originale (sansouire), en partie protégée dans une réserve zoologique et botanique. Elle a trouvé son aspect actuel dans la seconde moitié du xixe s., à la suite de grands travaux de drainage et d'endiguement. On y compte peu d'habitants, essentiellement à la tête de grands domaines, des éleveurs (manadiers) de chevaux et de taureaux, encadrés par des gardians. Les autres activités traditionnelles (élevage du mouton et viticulture) se sont maintenues pendant que s'installaient des cultures fruitières à la tête du delta : la culture du riz, qui était parvenue dans l'après-guerre à couvrir sensiblement les besoins nationaux (120 000 t), a considérablement reculé ; aujourd'hui, les 18 500 ha plantés permettent de récolter environ 100 000 t, soit 20 % des besoins nationaux.

La protection d'une nature originale (au point de vue botanique [sansouire] et zoologique [flamants roses]) et le contrôle d'un tourisme qui a connu un extraordinaire développement autour du village des Saintes-Maries-de-la-Mer ont amené la création du parc naturel régional de Camargue.

En 1979, près d'Arles, un musée camarguais a été ouvert au mas du Pont-de-Rousty.