En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec loi

  loi

nom féminin

(latin lex, legis)



  • Arthur Adamov (Kislovodsk 1908-Paris 1970)
    L'homme ne saurait connaître la loi, mesurer ses limites, qu'en passant outre.
    L'Aveu , Le Sagittaire
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Les lois sont des toiles d'araignées à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites.
    La Maison Nucingen
  • Julien Benda (Paris 1867-Fontenay-aux-Roses 1956)
    Nous ne demandons pas au chrétien de ne point violer la loi chrétienne ; nous lui demandons, s'il la viole, de savoir qu'il la viole.
    La Trahison des clercs , Grasset
  • Henri Bergson (Paris 1859-Paris 1941)
    Il n'y a pas de loi historique inéluctable.
    Les Deux Sources de la morale et de la religion , P.U.F.
  • Albert Camus (Mondovi, aujourd'hui Deraan, Algérie, 1913-Villeblevin, Yonne, 1960)
    Le plus haut des tourments humains est d'être jugé sans loi.
    La Chute , Gallimard
  • François René, vicomte de Chateaubriand (Saint-Malo 1768-Paris 1848)
    La morale va au-devant de l'action ; la loi l'attend.
    Histoire de France
  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Mais le trône soutient la majesté des rois
    Au-dessus des mépris, comme au-dessus des lois.

    Médée, II, 3, Créon
  • Georges Moinaux, dit Georges Courteline (Tours 1858-Paris 1929)
    Aux yeux de la Loi, un gredin qui la tourne est moins à craindre en son action qu'un homme de bien qui la discute avec sagesse et clairvoyance.
    La Philosophie de G. Courteline , Flammarion
  • Georges Moinaux, dit Georges Courteline (Tours 1858-Paris 1929)
    La Justice n'a rien à voir avec la Loi qui n'en est que la déformation, la charge et la parodie. Ce sont là deux demi-surs qui, sorties de deux pères, se crachent à la figure en se traitant de bâtardes et vivent à couteaux tirés, tandis que les honnêtes gens, menacés des gendarmes, se tournent les pouces et les sangs en attendant qu'elles se mettent d'accord.
    La Philosophie de G. Courteline , Flammarion
  • Robert Desnos (Paris 1900-Terezín, Tchécoslovaquie, 1945)
    Les lois de nos désirs sont des dés sans loisir.
    Corps et biens , Gallimard
  • Denis Diderot (Langres 1713-Paris 1784)
    Nous parlerons contre les lois insensées jusqu'à ce qu'on les réforme, et en attendant nous nous y soumettrons aveuglément.
    Supplément au Voyage de Bougainville
    Commentaire
    Cité par Balzac : épigraphe de la Physiologie du mariage
  • comte Joseph de Maistre (Chambéry 1753-Turin 1821)
    La loi juste n'est point celle qui a son effet sur tous, mais celle qui est faite pour tous.
    Les Soirées de Saint-Pétersbourg
  • Roger Martin du Gard (Neuilly-sur-Seine, 1881-Sérigny, Orne, 1958)
    La loi morale, c'est nous qui l'avons faite, ce n'est pas nous qui avons été faits par elle.
    Un taciturne , Gallimard
  • Prosper Mérimée (Paris 1803-Cannes 1870)
    Académie fran¸aise, 1844
    Les lois ne font pas les nations, elles sont l'expression de leur caractère.
    Lettres, Mme de La Rochejaquelein, 3 août 1857
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Les lois se maintiennent en crédit non parce qu'elles sont justes, mais parce qu'elles sont lois.
    Essais, III, 13
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Ce n'est point le corps des lois que je cherche, mais leur âme.
    De l'esprit des lois
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Les lois, dans la signification la plus étendue, sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses.
    De l'esprit des lois
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires.
    De l'esprit des lois
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Lorsqu'on veut changer les murs et les manières, il ne faut pas les changer par les lois.
    De l'esprit des lois
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Quand je vais dans un pays, je n'examine pas s'il y a de bonnes lois, mais si on exécute celles qui y sont, car il y a de bonnes lois partout.
    De l'esprit des lois
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Les murs font toujours de meilleurs citoyens que les lois.
    Lettres persanes
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Une chose n'est pas juste parce qu'elle est loi. Mais elle doit être loi parce qu'elle est juste.
    Mes pensées
  • François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, vers 1494-Paris 1553)
    Or çà, les lois sont comme toiles d'araignes ; or çà, les simples moucherons et petits papillons y sont pris ; or çà, les gros taons malfaisants les rompent, or çà, et passent à travers.
    Le Cinquiesme et Dernier Livre, 12
  • Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz (Montmirail 1613-Paris 1679)
    Les lois désarmées tombent dans le mépris ; les armes qui ne sont pas modérées par les lois tombent bientôt dans l'anarchie.
    Mémoires
  • Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu (Paris 1585-Paris 1642)
    Faire une loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose qu'on veut défendre.
    Mémoires
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n'ont rien.
    Du contrat social
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    L'univers entier se conduirait par une seule loi, si cette loi était bonne.
    Aline et Valcour
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    Ce n'est jamais dans l'anarchie que les tyrans naissent, vous ne les voyez s'élever qu'à l'ombre des lois ou s'autoriser d'elles.
    Juliette
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    C'est dans le silence des lois que naissent les grandes actions.
    Juliette
  • Louis Antoine Léon Saint-Just (Decize 1767-Paris 1794)
    Les révolutions sont moins un accident des armes qu'un accident des lois.
    Esprit de la Révolution et de la Constitution en France
  • Louis Antoine Léon Saint-Just (Decize 1767-Paris 1794)
    Les tyrans périssent par la faiblesse des lois qu'ils ont énervées.
    Esprit de la Révolution et de la Constitution en France
  • Louis Antoine Léon Saint-Just (Decize 1767-Paris 1794)
    Les longues lois sont des calamités publiques.
    Fragments sur les institutions républicaines
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    Quiconque est plus sévère que les lois est un tyran.
    Réflexions et Maximes
  • François Marie Arouet, dit Voltaire (Paris 1694-Paris 1778)
    Il* croyait que les lois étaient faites pour secourir les citoyens autant que pour les intimider.
    Zadig ou la Destinée
    *Zadig
  • AnonymeSubis la loi que toi-même as faite.
    Patere quam ipse fecisti legem.
    Commentaire
    Traduction latine d'une pensée de Pittacos de Mytilène.
  • Pétrone en latin Caius Petronius Arbiter (? -Cumes 66 après J.-C.)
    Que peuvent les lois, là où ne règne que l'argent ?
    Satiricon, chap. 14
    Quid faciant leges, ubi sola pecunia regnat ?
  • Plaute en latin Maccius (ou Maccus) Plautus (Sarsina, Ombrie, vers 254-Rome 184 avant J.-C.)
    La loi ne donne pas les mêmes droits au pauvre qu'au riche.
    La Cassette, III, 532
    quando aequa lege pauperi cum divite
    Non licet

  • Jean-Baptiste Santeul (Paris 1630-Dijon 1697)
    Ce que nous écrivons fait loi.
    Lex est quod notamus.
    Commentaire
    Devise de la Chambre des notaires, à Paris.
  • Ménandre (Athènes vers 342 avant J.-C.-Athènes vers 292)
    L'honnêteté est au-dessus des lois mêmes.
    Le Carthaginois, fg. 265 K (traduction G. Guizot)
  • Pindare (Cynoscéphales, près de Thèbes, 518 avant J.-C.-Argos ? 438 avant J.-C.)
    La loi, reine du monde, des hommes et des dieux.
    Fragment, 49 (traduction Puech)
  • Platon (Athènes vers 427-Athènes vers 348 ou 347 avant J.-C.)
    Jamais aucun homme ne fait aucune loi ; les vicissitudes et les calamités de toute nature [ ] décident de toutes nos législations.
    Les Lois, IV, 709a (traduction Éd. des Places S. J.)
  • Plutarque (Chéronée, en Béotie, vers 50 après J.-C.-Chéronée, en Béotie, vers 125)
    Le temps des armes n'est pas celui des lois.
    Vies parallèles, Vie de César, XXXV (traduction D. Ricard)
  • Sophocle (Colone, près d'Athènes, entre 496 et 494 avant J.-C.-Athènes 406 avant J.-C.)
    Les lois non écrites, inébranlables, des dieux.
    Antigone, 454 (traduction Mazon)
  • William Blake (Londres 1757-Londres 1827)
    Les prisons sont bâties avec les pierres de la Loi, les bordels avec les briques de la Religion.
    Prisons are built with stones of Law, brothels with bricks of Religion.
    The Marriage of Heaven and Hell
  • Edmund Burke (Dublin vers 1729-Beaconsfield 1797)
    De mauvaises lois sont la pire sorte de tyrannie.
    Bad laws are the worst sort of tyranny.
    Speech in Bristol, 1780
  • Mikhaïl Aleksandrovitch Cholokhov (Vechenskaïa, Ukraine, 1905-Vechenskaïa, Ukraine, 1984)
    La vie dicte aux hommes ses lois, qui ne sont écrites nulle part.
    Le Don paisible
  • Charles Caleb Colton (1780-1832)
    La loi et l'équité sont deux choses que Dieu a unies, mais que l'homme a séparées.
    Law and equity are two things which God hath joined, but which man hath put asunder.
    Lacon
  • Carlo Alberto Pisani Dossi, dit Carlo Dossi (Zenevredo, Pavie, 1849-Cardina, Côme, 1910)
    La loi est la même pour tous les misérables.
    La legge è uguale per tutti gli straccioni.
    Note Azzurre, 2023
  • Carlo Alberto Pisani Dossi, dit Carlo Dossi (Zenevredo, Pavie, 1849-Cardina, Côme, 1910)
    Pourquoi, pauvres idiots, commettre des coquineries en dehors de la loi ? il y a tellement de place pour en commettre en dedans.
    Perchè, o stolti, far birberie fuor della legge ? c'è tanto posto di farne dentro !
    Note Azzurre, 1977
  • Immanuel, en français Emmanuel Kant (Königsberg 1724-Königsberg 1804)
    Le ciel étoilé au-dessus de ma tête et la loi morale au fond de mon cur.
    Critique de la raison pratique
    Der bestirnte Himmel über mir und das moralische Gesetz in mir.
    Kritik der praktischen Vernunft
  • Félix Lope de Vega Carpio (Madrid 1562-Madrid 1635)
    Ne vois-tu pas que la loi
    engendre aussi la malignité ?

    No ves tú que de la ley
    nace también la malicia ?

    El gran duque de Moscovia, II, 4
  • Jacques Perk (Dordrecht 1859-Amsterdam 1881)
    La véritable liberté obéit aux lois.
    Aan de Sonnetten
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Bien qu'elle fût en sommeil, la loi n'était pas morte.
    Mesure pour mesure, II, 2, Angelo
    The law hath not been dead, though it hath slept.
    Measure for measure, II, 2, Angelo
  • Jonathan Swift (Dublin 1667-Dublin 1745)
    Les lois sont semblables aux toiles d'araignée, qui attrapent les petites mouches, mais laissent passer guêpes et frelons.
    Laws are like cobwebs, which may catch small flies, but let wasps and hornets break through.
    A Critical Essay upon the Faculties of the Mind